Did God create us unable to keep his law?

No, but because of the disobedience of our first parents, Adam and Even, all of creation is fallen; we are all born in sin and guilt, corrupt in our nature and unable to keep God’s law.

Dieu nous a-t-il créés incapables d’obéir à sa loi ?

Non, mais à cause de la désobéissance de nos premiers parents, Adam et Ève, la création tout entière a été entraînée dans la chute ; nous sommes tous nés dans le péché et la culpabilité, corrompus de nature et incapables d’obéir à la loi de Dieu.

Therefore, just as sin entered the world through one man, and death through sin, in this way death spread to all people, because all sinned.

Romans 5:12

C’est pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort a passé sur tous les hommes, parce que tous ont péché.

Romains 5.12

Big Idea
God created Adam and Eve with the ability to perfectly keep his law. Sin now prevents the law from being kept.

Grande idée
Dieu a créé Adam et Eve avec la capacité de respecter parfaitement sa loi. Le péché empêche désormais le respect de la loi.

God originally created Adam and Eve with the ability to keep God’s law perfectly. However, when Adam decided to reject God’s rule in favor of self-rule, sin entered the human race. Since that time it has been passed from generation to generation. No human is able to keep God’s law perfectly.

À l’origine, Dieu a créé Adam et Ève avec la capacité de respecter parfaitement la loi de Dieu. Cependant, lorsqu’Adam a décidé de rejeter la loi de Dieu en faveur de l’autonomie, le péché est entré dans la race humaine. Depuis lors, il s’est transmis de génération en génération. Aucun humain n’est capable d’observer parfaitement la loi de Dieu.


Prayer

prière

Sovereign God, thank you that because of Jesus we can be saved from Adam’s helpless race. Thank you for bringing salvation and life through Jesus. Please help us to rejoice in our salvation and in your perfect plan. Grant us understanding. Help us understand what it is to be in Adam and the contrast of being in Christ. In Jesus’ name. Amen.

Dieu souverain, merci que grâce à Jésus nous puissions être sauvés de la race impuissante d’Adam. Merci d’apporter le salut et la vie par Jésus. Aide-nous à nous réjouir de notre salut et de ton plan parfait. Accorde-nous ta compréhension. Aidez-nous à comprendre ce que c’est que d’être en Adam et le contraste d’être en Christ. Au nom de Jésus. Amen.


Once sin entered the world, it was like a virus that spread to every single person. No one was immune, and there was a great need for a cure.

Une fois que le péché est entré dans le monde, il a été comme un virus qui s’est propagé à chaque personne. Personne n’était immunisé, et il y avait un grand besoin de remède.


Therefore, just as sin entered the world through one man, and death through sin, in this way death spread to all people, because all sinned. In fact, sin was in the world before the law, but sin is not charged to a person’s account when there is no law. Nevertheless, death reigned from Adam to Moses, even over those who did not sin in the likeness of Adam’s transgression. He is a type of the Coming One.
But the gift is not like the trespass. For if by the one man’s trespass the many died, how much more have the grace of God and the gift which comes through the grace of the one man Jesus Christ overflowed to the many. And the gift is not like the one man’s sin, because from one sin came the judgment, resulting in condemnation, but from many trespasses came the gift, resulting in justification. Since by the one man’s trespass, death reigned through that one man, how much more will those who receive the overflow of grace and the gift of righteousness reign in life through the one man, Jesus Christ.
So then, as through one trespass there is condemnation for everyone, so also through one righteous act there is justification leading to life for everyone. For just as through one man’s disobedience the many were made sinners, so also through the one man’s obedience the many will be made righteous. The law came along to multiply the trespass. But where sin multiplied, grace multiplied even more so that, just as sin reigned in death, so also grace will reign through righteousness, resulting in eternal life through Jesus Christ our lord.

Romans 5:12-21

C’est pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort a passé sur tous les hommes, parce que tous ont péché,… car, jusqu’à (la promulgation de) la loi, le péché était dans le monde ; mais le péché n’est pas mis en compte, quand il n’y a pas de loi. Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur ceux qui n’avaient pas péché par une transgression semblable à celle d’Adam, lequel est le figure de celui qui devait venir. Mais il n’en est pas du don gratuit comme de la faute ; car, si par la faute d’un seul, beaucoup sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don qui vient de la grâce d’un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup. Il n’en va pas de ce don comme du péché d’un seul homme. Car le jugement après une seule faute (aboutit) à la condamnation, tandis que le don gratuit après de nombreuses fautes (aboutit) à la justification. Si par la faute d’un seul, la mort a régné par lui seul, à bien plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par le seul Jésus-Christ.

Ainsi donc, comme par une seule faute la condamnation s’étend à tous les hommes, de même par un seul acte de justice, la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes. En effet, comme par la désobéissance d’un seul homme, beaucoup ont été rendu pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul, beaucoup seront rendus justes. Or, la loi est intervenue pour que la faute soit amplifiée ; mais là où le péché s’est amplifié, la grâce a surabondé. De la sorte, comme le péché a régné avec la mort, ainsi la grâce règne par la justice, pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur.

Romains 5.12-21

5.12-21 Hope in Christ’s Triumph over Adam’s Sin. The main theme of this section is the future hope of those who have trusted in Christ. Adam brought sin and death into the world, but those who have believed in Christ are full of hope, for Christ has reversed the consequences of Adam’s sin and has given his own life and righteousness to secure their eternal glory.

5.12-21 Espoir dans le triomphe du Christ sur le péché d’Adam. Le thème principal de cette section est l’espérance future de ceux qui ont fait confiance au Christ. Adam a apporté le péché et la mort dans le monde, mais ceux qui ont cru en Christ sont pleins d’espoir, car le Christ a inversé les conséquences du péché d’Adam et a donné sa propre vie et sa propre justice pour assurer leur gloire éternelle.

Therefore, just as sin entered the world through one man, and death through sin, in this way death spread to all people, because all sinned.

Romans 5:12

C’est pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort a passé sur tous les hommes, parce que tous ont péché.

Romains 5.12

5.12 through one man. Death is not natural to humanity, but is the direct result of sin (Gen. 2:17).

5.12 par un seul homme. La mort n’est pas naturelle pour l’humanité, mais la mort est le résultat direct du péché (Ge 2.17).

5.12 Sin came into the world through one man, and death through sin. Death is never natural but is “the last enemy” (1 Cor. 15:26; 15:54) that will be conquered finally and forever at the return of Christ (Rev. 21:4).

5.12 Le péché est venu dans le monde par un seul homme, et la mort par le péché. La mort n’est jamais naturelle, mais elle est « le dernier ennemi » (1 Cor 15.26 ; 15.54) qui sera vaincu définitivement et pour toujours au retour du Christ (Ap 21.4).

5.12 death. Originally Adam was not destined to die, but because of his sin, his death became a sinister certainty for him and his posterity. Death has three distinct manifestations:

5.12 mort. À l’origine, Adam n’était pas destiné à la mort, mais à cause de son péché, sa mort devint une sinistre certitude pour lui et sa postérité. La mort a trois manifestations distinctes :

  1. Spiritual death or separation from God (Eph 2:1,2; 4:18) ;
  2. Physical death (Heb 9:27);
  3. Eternal death (also called the “second death”), which includes not only eternal separation from God but eternal torment in the lake of fire (Rev 20:11-15).
  1. La mort spirituelle ou la séparation d’avec Dieu (Ép 2.1,2 ; 4.18) ;
  2. La mort physique (Hé 9.27) ;
  3. La mort éternelle (appelée aussi « seconde mort »), qui comprend non seulement la séparation éternelle d’avec Dieu mais les tourments éternels dans l’étang de feu (Ap 20.11-15).

In fact, sin was in the world before the law, but sin is not charged to a person’s account when there is no law. Nevertheless, death reigned from Adam to Moses, even over those who did not sin in the likeness of Adam’s transgression. He is a type of the Coming One.

Romans 5:13-14

Car, jusqu’à (la promulgation de) la loi, le péché était dans le monde ; mais le péché n’est pas mis en compte, quand il n’y a pas de loi. Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur ceux qui n’avaient pas péché par une transgression semblable à celle d’Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir.

Romains 5.13,14

5.14 Both Adam and Christ are covenantal heads of the human race, so that all people are either “in Adam” or “in Christ. (1 Cor. 15:22). All are in Adam by physical birth, while only those with the new birth are in Christ.

5.14 Adam et le Christ sont tous deux les chefs de l’alliance de la race humaine, de sorte que tous les peuples sont soit « en Adam », soit « en Christ ». (1 Cor 15.22). Tous sont en Adam par leur naissance physique, tandis que seuls ceux qui ont une nouvelle naissance sont en Christ.

5.14 a type of the one who was to come. Adam, the first man, was the divinely appointed head of the whole of humanity (Christ excepted), and his sin forfeited righteousness for all those he represented. In the same way, God made Christ the representative head of a new humanity so that His obedience unto death might gain their justification. (1 Cor. 15:45-49 ; Heb. 2:14-18).

5.14 un type de celui qui devait venir. Adam, le premier homme, était le chef divinement désigné de toute l’humanité (à l’exception du Christ), et son péché a fait perdre la justice à tous ceux qu’il représentait. De la même façon, Dieu a fait du Christ le chef représentatif d’une nouvelle humanité afin que son obéissance jusqu’à la mort puisse gagner leur justification. (1 Cor 15.45-49 ; Hé 2.14-18).

But the gift is not like the trespass. For if by the one man’s trespass the many died, how much more have the grace of God and the gift which comes through the grace of the one man Jesus Christ overflowed to the many.

Romans 5:15

Mais il n’en est pas du don gratuit comme de la faute ; car, si par la faute d’un seul, beaucoup sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don qui vient de la grâce d’un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup.

Romains 5.15

5.15 Many (i.e., all human beings excluding Christ) died through Adam’s one sin. Death begins with spiritual separation from God and culminates in physical death. By contrast Paul emphasizes the lavishness of Christ’s grace bestowed on the many that belong to him.

5.15 Beaucoup (c’est-à-dire tous les êtres humains à l’exception du Christ) sont morts à cause du seul péché d’Adam. La mort commence par une séparation spirituelle de Dieu et culmine avec la mort physique. Par contre, Paul souligne la somptuosité de la grâce du Christ accordée aux nombreux qui lui appartiennent.

5.15 But the free gift is not like the trespass. The grace of the work of Christ is seen to be greater than the sin, judgment and condemnation of Adam in the way it brings justification, righteousness, and life to ruined souls.

5.15 Mais le don gratuit n’est pas comme la faute. La grâce de l’œuvre du Christ est considérée comme plus grande que le péché, le jugement et la condamnation d’Adam, dans la mesure où elle apporte la justification, la justice et la vie aux âmes ruinées.

And the gift is not like the one man’s sin, because from one sin came the judgment, resulting in condemnation, but from many trespasses came the gift, resulting in justification.

Romans 5:16

Il n’en va pas de ce don comme du péché d’un seul homme. Car le jugement après une seul faute (aboutit) à la condamnation, tandis que le don gratuit après de nombreuses fautes (aboutit) à la justification.

Romains 5.16

5.16 Again the astonishing depth of God’s grace in Christ is featured. The one trespass of Adam resulted in the condemnation of all, but Christ overcame the flood of sin that overwhelmed the world, so that all who belong to him enjoy justification.

5.16 Encore, la profondeur étonnante de la grâce de Dieu en Christ est mise en évidence. La seule faute d’Adam a entraîné la condamnation de tous, mais le Christ a vaincu le péché, de sorte que tous ceux qui lui appartiennent jouissent de la justification.

Since by the one man’s trespass, death reigned through that one man, how much more will those who receive the overflow of grace and the gift of righteousness reign in life through the one man, Jesus Christ.

Romans 5:17

Si par la faute d’un seul, la mort a régné par lui seul, à bien plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par le seul Jésus-Christ.

Romains 5.17

5.17 Death ruled the human race by virtue of the one sin of Adam, whereas Christians now stand as rulers because of the work of Christ.

5.17 La mort a régné sur la race humaine en vertu de l’unique péché d’Adam, alors que les chrétiens sont maintenant des souverains grâce à l’œuvre du Christ.

So then, as through one trespass there is condemnation for everyone, so also through one righteous act there is justification leading to life for everyone. For just as through one man’s disobedience the many were made sinners, so also through the one man’s obedience the many will be made righteous.

Romans 5:18-19

Ainsi donc, comme par une seule faute la condamnation s’étend à tous les hommes, de même par un seul acte de justice, la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes. En effet, comme par la désobéissance d’un seul homme, beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul, beaucoup seront rendus justes.

Romains 5.18,19

5.18, 19 On the basis of the actions of “one,” “many” are constituted either sinners or righteous. Adam is the representative head of all people, Christ excepted, and all sinned and fell when he sinned. In contrast, “by the one man’s obedience,” those whom Christ represents are “made righteous” in Him. Christ is the representative Head, as well as the spiritual root of the new humanity, for through His resurrection they are given new birth and a living hope (1 Pet. 1:3; Eph. 2:1-7).

5.18,19 Sur la base des actions d’« un », « plusieurs » sont constitués soit de pécheurs, soit de justes. Adam est le chef représentatif de tous les peuples, à l’exception du Christ, et tous ont péché et sont tombés quand il a péché. Par contre, « par l’obéissance d’un seul homme », ceux que le Christ représente sont « rendus justes » en lui. Le Christ est le chef représentatif, ainsi que la racine spirituelle de la nouvelle humanité, car par sa résurrection, il leur est donné une nouvelle naissance et une espérance vivante (1 P 1.3 ; Ép 2.1-7).

The law came along to multiply the trespass. But where sin multiplied, grace multiplied even more so that, just as sin reigned in death, so also grace will reign through righteousness, resulting in eternal life through Jesus Christ our Lord.

Romans 5:20-21

Or, la loi est intervenue pour que la faute soit amplifiée ; mais là où le péché s’est amplifié, la grâce a surabondé. De la sorte, comme le péché a régné avec la mort, ainsi la grâce règne par la justice, pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur.

Romains 5.20,21

5.20 Paul points out that the law came to increase the trespass, probably in the sense that once people had written laws from God, they committed not just “sins” against God’s law in their conscience, but, even more seriously, willful “trespasses”, like Adam’s first “trespass” against a clear spoken command directly from God. Hence, the surpassing excellence of Christ’s salvation is shown in that grace abounded even more than these increasing sins.

5.20 Paul fait remarquer que la loi est venue augmenter la transgression, probablement dans le sens où une fois que les gens avaient des lois écrits de Dieu, ils ne commettaient pas seulement des « péchés » contre la loi de Dieu dans leur conscience, mais, plus grave encore, des « transgressions » volontaires, comme la première « transgression » d’Adam contre un ordre clair donné directement par Dieu. Ainsi, l’excellence du salut du Christ se manifeste dans le fait que la grâce a abondé encore plus que ces péchés croissants.


When God created Adam and Eve, they were the high point of his creation. God walked with them in the garden of Eden, and they enjoyed his blessing. Adam and Eve were created with the ability to keep God’s law perfectly.

Lorsque Dieu a créé Adam et Ève, ils ont été le point culminant de sa création. Dieu marchait avec eux dans le jardin d’Éden, et ils ont bénéficié de sa bénédiction. Adam et Ève ont été créés avec la capacité d’observer parfaitement la loi de Dieu.

Recall what occurred when the Devil tempted Eve. Adam and Eve rejected God’s rule and decided to disobey God.

Rappelez-vous ce qui s’est passé lorsque le Diable a tenté Ève. Adam et Ève ont rejeté la règle de Dieu et ont décidé de lui désobéir.

In this part of the letter in Romans (chapter 5), Paul is explaining how sin infected the human race and how everyone since the time of Adam now is filled with sin.

Dans cette partie de la lettre de Romains (chapitre 5), Paul explique comment le péché a infecté la race humaine et comment tout le monde, depuis l’époque d’Adam, est maintenant rempli de péché.

Paul teaches the Romans three things in this passage:

Paul enseigne aux Romains trois choses dans ce passage :

  1. Sin entered the human race through Adam.
  2. Death came into the world because of Adam’s sin.
  3. The whole world is facing death because everybody is infected with sin.
  1. Le péché est entré dans la race humaine par Adam.
  2. La mort est venue dans le monde à cause du péché d’Adam.
  3. Le monde entier est confronté à la mort parce que tout le monde est infecté par le péché.

Did God create humanity unable to keep his law? No! God created humankind with the ability to keep God’s law perfectly. That all changed, however, when Adam and Eve rejected God’s rule, and sin entered the world.

Dieu a-t-il créé l’humanité incapable de respecter sa loi ? Non ! Dieu a créé l’humanité capable de respecter parfaitement la loi de Dieu. Mais tout cela a changé lorsqu’Adam et Ève ont rejeté la loi de Dieu et le péché est entré dans le monde.

Why are people now unable to keep God’s law perfectly? It is because everyone is born into Adam’s race and so inherits the sin of Adam. Think of what kinds of things children inherit from their parents: hair and eye colour, height, shape, etc. Because humanity descends directly from Adam, each person inherits his sin.

Pourquoi les gens sont-ils aujourd’hui incapables de respecter parfaitement la loi de Dieu ? C’est parce que tout le monde est né dans la race d’Adam et hérite donc du péché d’Adam. Pensez aux choses que les enfants héritent de leurs parents : la couleur des cheveux et des yeux, la taille, la forme, etc. Parce que l’humanité descend directement d’Adam, chaque personne hérite de son péché.

Do you know the hymn “And Can it Be”? It was written by a man named Charles Wesley just after he became a Christian almost three hundred years ago.

Connaissez-vous l’hymne “And Can it Be” ? Il a été écrit par un homme nommé Charles Wesley juste après qu’il soit devenu chrétien il y a presque trois cents ans.

Lyrics and Piano Music
Paroles et musique au piano en anglais

The third verse says:

Le troisième verset dit :

He left his Father’s throne above
So free, son infinite his grace—
Emptied himself of all but love,
And bled for Adam’s helpless race.

Il a laissé le trône de son Père au-dessus
Si libre, sa grâce infinie…
Il s’est vidé de tout, sauf de l’amour,
Et a saigné pour la race impuissante d’Adam.

What did Charles Wesley mean by the words « Adam’s helpless race »? Because humans are all infected with sin, we are unable to keep God’s perfect law. We are helpless, unable to live according to God’s rules and facing punishment for that. Sin affects everyone’s ability to love God with their heart, soul, and mind. Everyone is corrupted by sin and death. That includes us.

Qu’est-ce que Charles Wesley voulait dire par les mots « la race impuissante
d’Adam » ? Parce que les humains sont tous infectés par le péché, nous sommes incapables de respecter la loi parfaite de Dieu. Nous sommes impuissants, incapables de vivre selon les règles de Dieu et risquons d’être punis pour cela. Le péché affecte la capacité de chacun à aimer Dieu avec son cœur, son âme et son esprit. Tout le monde est corrompu par le péché et la mort. Cela nous inclut.

Look again at Romans 5:15:

Regardez encore Romains 5.15 :

But the gift is not like the trespass. For if by the one man’s trespass the many died, how much more have the grace of God and the gift which comes through the grace of the one man Jesus Christ overflowed to the many.

Romans 5:15

Mais il n’en est pas du don gratuit comme de la faute ; car, si par la faute d’un seul, beaucoup sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don qui vient de la grâce d’un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup.

Romains 5.15

While sin entered the world through one man, salvation also entered the world through one man, and that man was Jesus Christ. Charles Wesley wrote that Jesus left heaven to come to earth because of his great love for Adam’s helpless race.

Alors que le péché est entré dans le monde par un seul homme, le salut est également entré dans le monde par un seul homme, et cet homme était Jésus-Christ. Charles Wesley a écrit que Jésus a quitté le ciel pour venir sur terre en raison de son grand amour pour la race impuissante d’Adam.

Adam’s sin brought death, but Jesus’ salvation brings life.

Le péché d’Adam a entraîné la mort, mais le salut de Jésus amène la vie.


Why did God allow Adam and Eve to sin? God created Adam and Eve with a will that allowed them to sin. God knew that they would sin, but he permitted it. The fall is part of God’s salvation plan.

Pourquoi Dieu a-t-il permis à Adam et Ève de pécher ? Dieu a créé Adam et Ève avec une volonté qui leur a permis de pécher. Dieu savait qu’ils allaient pécher, mais il l’a permis. La chute fait partie du plan de salut de Dieu.

By stopping Adam and Eve from sinning, could God have prevented Jesus’ death? Jesus’ death was part of God’s eternal plan of salvation. Nothing takes God by surprise.

En empêchant Adam et Ève de pécher, Dieu aurait-il pu empêcher la mort de Jésus ? La mort de Jésus faisait partie du plan de salut éternel de Dieu. Rien ne prend Dieu par surprise.

Isn’t it unfair for us to inherit sin from Adam? Life is not fair. If we insist upon fairness, we must recognize that it is also unfair for Christ’s righteousness to be counted on our behalf. Rather than complain about the sinful nature we are born with, we should be grateful that God has provided a way to save us from it.

N’est-il pas injuste que nous héritons le péché d’Adam ? La vie n’est pas juste. Si nous insistons sur l’équité, nous devons reconnaître qu’il est également injuste que la justice du Christ soit comptée en notre faveur. Plutôt que de nous plaindre de la nature pécheresse avec laquelle nous sommes nés, nous devrions être reconnaissants que Dieu ait prévu un moyen de nous en sauver.


Reflection Questions

Questions de réflexion

  • Has this study equipped you to understand the origins of sin?
  • How might you explain what it is to be part of Adam’s helpless race to a friend?
  • Can you recognize the contrast between Adam and Jesus?
  • Cette étude vous a-t-elle permis de comprendre les origines du péché ?
  • Comment pourriez-vous expliquer à un ami ce que c’est que de faire partie de la race impuissante d’Adam ?
  • Pouvez-vous reconnaître le contraste entre Adam et Jésus ?

Virtue Vision: Forgiveness

VISION DE LA VERTU : LE PARDON

Our inability to keep the law (which we inherited from Adam), reminds us of our need for forgiveness.

Notre incapacité à respecter la loi (que nous avons héritée d’Adam), nous rappelle notre besoin de pardon.

Why should we be eager to forgive others? We should forgive others because God forgives us.

Pourquoi devrions-nous être désireux de pardonner aux autres ? Nous devrions pardonner aux autres parce que Dieu nous pardonne.


Original Sin

Le péché originel

It is commonplace to hear the statement, “people are basically good.” Though it is admitted that no one is perfect, human wickedness is minimized. Yet if people are basically good, why is sin so universal?

Il est courant d’entendre l’affirmation « les gens sont fondamentalement bons ». Bien qu’il soit admis que personne n’est parfait, la méchanceté humaine est minimisée. Pourtant, si les gens sont fondamentalement bons, pourquoi le péché est-il si
universel ?

It is often suggested that everybody sins because society has such a negative influence upon us. The problem is seen with our environment, not with our nature. This explanation for the universality of sin raises the question, how did society become corrupt in the first place? If people are born good or innocent, we would expect at least a percentage of them to remain good and sinless. We should be able to find societies that are not corrupt, where the environment has been conditioned by sinlessness rather than sinfulness. Yet the most dedicated-to-righteousness communes we can find still have provisions for dealing with the guilt of sin.

Il est souvent suggéré que tout le monde pèche parce que la société a une influence si négative sur nous. Le problème se situe au niveau de notre environnement, et non de notre nature. Cette explication de l’universalité du péché soulève la question suivante : comment la société est-elle devenue corrompue en premier lieu ? Si les gens naissent bons ou innocents, on s’attendrait à ce qu’au moins un pourcentage d’entre eux reste bon et sans péché. Nous devrions pouvoir trouver des sociétés qui ne sont pas corrompues, où l’environnement a été conditionné par l’absence de péché plutôt que par le péché. Pourtant, les communes les plus dévouées à la justice que nous pouvons trouver ont encore des dispositions pour traiter la culpabilité du péché.

Jesus indicated that a good tree does not produce corrupt fruit. The Bible clearly teaches that our original parents, Adam and Eve, fell in sin. Subsequently, every human being has been born with a sinful and corrupt nature.

Jésus a indiqué qu’un bon arbre ne produit pas de fruits corrompus. La Bible enseigne clairement que nos premiers parents, Adam et Ève, sont tombés dans le péché. Par la suite, chaque être humain est né avec une nature pécheresse et corrompue.

We are sinners in Adam. We cannot ask, “When does the individual become a sinner?” For the truth is that human beings come into existence in a state of sinfulness.

Nous sommes des pécheurs en Adam. Nous ne pouvons pas demander : « Quand l’individu devient-il pécheur ? » Car la vérité est que les êtres humains naissent dans un état de péché.

We are sinners not because we sin. Rather, we sin because we are sinners. Thus David laments, “Behold, I was brought forth in iniquity, and in sin did my mother conceive me” (Ps. 51:5).

Nous sommes des pécheurs non pas parce que nous péchons. Nous péchons plutôt parce que nous sommes pécheurs. C’est ainsi que David se lamente : « Voici : je suis né dans la faute, et ma mère m’a conçu dans le péché. » (Ps 51.7).


Human Depravity

La dépravation humaine

A common point of debate focuses on the question, are human beings basically good or basically evil?

Un point de débat commun se concentre sur la question suivante : les êtres humains sont-ils fondamentalement bons ou fondamentalement mauvais ?

The Bible says that “all have sinned and fall short of the glory of God” (Rom. 3:23). Despite this verdict on human shortcomings, the idea persists in our humanistically dominated culture that sin is something peripheral or tangential to our nature. Indeed, we are flawed by sin. Our moral records exhibit blemishes. But somehow we think that our evil deeds reside at the rim or edge of our character and never penetrate to the core. Basically, it is assumed, people are inherently good. But if we lift our gaze to the ultimate standard of goodness—the holy character of God—we realize that what appears to be a basic goodness on an earthly level is corrupt to the core.

La Bible dit que « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Ro 3.23). Malgré ce verdict sur les défauts humains, l’idée persiste dans notre culture dominée par l’humanisme que le péché est quelque chose de périphérique ou de tangentiel à notre nature. En effet, nous sommes imparfaits par le péché. Notre dossier moral présente des défauts. Mais nous pensons que nos mauvaises actions se situent au bord ou à la limite de notre caractère et ne pénètrent jamais au cœur de celui-ci. En gros, on suppose que les gens sont foncièrement bons. Mais si nous portons notre regard sur le standard ultime de la bonté — le caractère sacré de Dieu — nous réalisons que ce qui semble être une bonté fondamentale au niveau terrestre est corrompu jusqu’à la moelle.

The Bible teaches the total depravity of the human race. Total depravity means radical corruption. I and everyone else are depraved or corrupt in the totality of our being. There is no part of us that is left untouched by sin. Our minds, our wills, and our bodies are affected by evil. We speak sinful words, do sinful deeds, have impure thoughts. Our very bodies suffer from the ravages of sin.

La Bible enseigne la dépravation totale de la race humaine. La dépravation totale signifie la corruption radicale. Moi et tous les autres sommes dépravés ou corrompus dans la totalité de notre être. Il n’y a aucune partie de nous qui ne soit pas touchée par le péché. Notre esprit, notre volonté et notre corps sont affectés par le mal. Nous prononçons des paroles pécheresses, nous accomplissons des actes pécheresses, nous avons des pensées impures. Notre corps même souffre des ravages du péché.

Our problem with sin is that it is rooted in the core of our being. It permeates our hearts. It is because sin is at our core and not merely at the exterior of our lives that the Bible says:

Notre problème avec le péché est qu’il est enraciné au cœur de notre être. Il imprègne notre cœur. C’est parce que le péché est au cœur de notre être et pas seulement à l’extérieur de notre vie que la Bible dit :

There is no one righteous, not even one.
There is no one who understands;
there is no one who seeks God.
All have turned away;
all alike have become worthless.
There is no one who does what is good
not even one.

Romans 3:10-12

Il n’y a pas de juste,
Pas même un seul ;
Nul n’est intelligent,
Nul ne cherche Dieu.
Tous se sont égarés, ensemble ils sont pervertis,
Il n’en est aucun qui fasse le bien,
Pas même un seul.

Romains 3.10-12

It is because of this condition that the verdict of Scripture is heard: we are “dead in… trespasses and sin” (Eph. 2:1); we are “sold under sin” (Rom. 7:14); we are “captive to the law of sin” (Rom. 7:23) and are “by nature children of wrath” (Eph. 2:3). Only by the quickening power of the Holy Spirit may we be brought out of this state of spiritual death. It is God who makes us alive as we become His craftsmanship (Eph. 2:1-10).

C’est à cause de cette condition que le verdict de l’Écriture est entendu : nous sommes « morts dans… les offenses et le péché » (Ép 2.1) ; nous sommes « vendus sous le péché » (Ro 7.14) ; nous sommes « captifs de la loi du péché » (Ro 7.23) et sommes « par nature, enfants de la colère » (Ep 2.3). Ce n’est que par la puissance vivifiante du Saint-Esprit que nous pouvons être sortis de cet état de mort spirituelle. C’est Dieu qui nous rend vivants alors que nous devenons son ouvrage (Ep 2.1-10).


Commentary: Abraham Booth (1734 – 1806)

Commentaire : Abraham Booth (1734 – 1806)

I believe, that in the beginning God created the heavens and the earth, with all their numerous inhabitants. Last of all, and nobly conspicuous amongst the amazingly diversified productions of his almighty power and infinite skill… he created man, and constituted him lord of this lower world. Male and female created he them, after his own image and in his own likeness: upright, innocent, and holy; capable of serving and glorifying their bountiful Creator.

Voici ce que je crois : au commencement, Dieu créa le ciel et la terre, ainsi que tous ceux qui la peuplaient. Puis, pour couronner le tout, le distinguant de toutes les créations extraordinairement diversifiées de sa toute-puissance et de son pouvoir infini… il créa l’homme, et l’établit seigneur du monde terrestre. Il le créa homme et femme, à son image et à sa ressemblance: droits, innocents et saints, capables de servir et de glorifier leur généreux Créateur.

On the same warrant, I believe, that man did not long continue in these holy and happy circumstances; but, being left to the freedom of his own will, he transgressed the law which his Maker and Sovereign had given him; in consequence of which he fell into a state of guilt, depravity, and ruin. And as he was not only the natural but federal head and representative of his unborn posterity, he sinning, all his offspring sinned in him and fell with him, the guilt of his first sin being imputed, and a corrupt nature derived, to all who descend from him by natural generation. Hence it is that all men are by nature the children of wrath; averse to all that is spiritually good, and prone to evil; dead in sin, under the curse of the righteous law and obnoxious to eternal vengeance. From which state of complicated misery there is no deliverance but by Jesus Christ, the second Adam.

Je crois tout aussi fermement que l’homme n’a pas longtemps vécu dans cette situation sainte et heureuse, mais que, livré à la liberté de sa propre volonté, il transgressa la loi donnée par son Créateur et Souverain. Il tomba par conséquent dans un état de culpabilité, de dépravation et de ruine. Comme il était non seulement le chef naturel mais également le représentant légal de sa postérité à venir, lorsqu’il pécha, sa descendance pécha et tomba avec lui. La culpabilité de son premier péché leur fut ainsi imputée, et sa nature corrompue transmise à tous ses descendants naturels. Il s’en suit donc que tous les hommes sont, par nature, les enfants de la colère, opposés à tout ce qui est spirituellement bon, et enclins au mal ; morts dans le péché, sous la malédiction de la loi juste de Dieu, et méritant la vengeance éternelle. De cet état de désolation totale, rien ne peut le délivrer en dehors de Jésus-Christ, le second Adam.


Commentary: David Bisgrove

Commentaire : David Bisgrove

Being a parent is a wide-open window into the human condition. For example, I’m constantly having to remind and encourage and cajole my young children to say “please” and “thank you” and to share. But I never have to encourage them to say “mine!” or to grab things that don’t belong to them or to hoard toys from one another.

Être parent est une fenêtre grande ouverte sur la condition humaine. Par exemple, je dois constamment rappeler, encourager et cajoler mes jeunes enfants à dire « s’il vous plaît » et « merci » et à partager. Mais je n’ai jamais besoin de les encourager à dire « le mien », à prendre des choses qui ne leur appartiennent pas ou à s’accaparer des jouets les uns des autres.

Now where does this self-centered impulse come from? The Bible is helpful here because it gives us a vocabulary to talk about why we seem to be born with this self-centered disposition. You see, we’re told that when God created Adam and Eve, he created them in his image. That means, among other things, that they reflected his goodness. God affirmed their goodness when he looked at his creation, including Adam and Eve, and said, “It is very good.” So Adam and Eve had a perfect relationship with God. They were able to love and obey him perfectly. But then we’re told that Satan tempted them with a lie that God isn’t good, that he can’t be trusted, that real freedom is found apart from God and his law. And so when Adam believed and acted on that lie, Paul tells us in Romans 5, sin entered the world the way a virus enters the body, infecting all mankind from that time on. This is why from my earliest days, and my children’s earliest days, and, in the future, their children’s earliest days, we all say, “Mine.”

D’où vient cette impulsion égocentrique ? La Bible est utile ici car elle nous donne un vocabulaire pour expliquer pourquoi nous semblons être nés avec cette disposition égocentrique. Vous voyez, on nous dit que lorsque Dieu a créé Adam et Eve, il les a créés à son image. Cela signifie, entre autres choses, qu’ils reflétaient sa bonté. Dieu a affirmé leur bonté lorsqu’il a regardé sa création, y compris Adam et Ève, et a dit : « C’est très bon ». Ainsi, Adam et Eve avaient une relation parfaite avec Dieu. Ils étaient capables de l’aimer et de lui obéir parfaitement. Mais on nous dit ensuite que Satan les a tentés avec un mensonge selon lequel Dieu n’est pas bon, qu’on ne peut pas lui faire confiance, que la vraie liberté se trouve en dehors de Dieu et de sa loi. Ainsi, lorsqu’Adam a cru et agi sur la base de ce mensonge, Paul nous dit dans Romains 5 que le péché est entré dans le monde de la même manière qu’un virus pénètre dans le corps, infectant à partir de ce moment toute l’humanité. C’est pourquoi, depuis mes premiers jours, et les premiers jours de mes enfants, et, à l’avenir, les premiers jours de leurs enfants, nous disons tous : « Le mien ».

Now this doesn’t mean that people are devoid of all goodness. We’re made in God’s image and therefore we’re still capable of doing good and beautiful things. But sin has corrupted our ability to love and obey God with our whole hearts, strength, and minds. Sin has infected every part of us, so that we’re all born in sin and guilt, corrupt in our nature, and unable to keep God’s law.

Cela ne signifie pas pour autant que les gens sont dépourvus de toute bonté. Nous sommes faits à l’image de Dieu et donc nous sommes toujours capables de faire de bonnes et belles choses. Mais le péché a corrompu notre capacité à aimer et à obéir à Dieu de tout notre coeur, de toute notre force et de tout notre esprit. Le péché a infecté chaque partie de nous, de sorte que nous sommes tous nés dans le péché et la culpabilité, corrompus dans notre nature, et incapables de garder la loi de Dieu.

Consider one example. Imagine a hungry lion, and imagine putting two plates of food in front of him—one a plate of raw red meat, the other a plate of perfectly cooked string beans. The lion can choose either one, but because of his nature he’s always going to choose the red meat.

Prenons un exemple. Imaginez un lion affamé, et imaginez que vous mettez deux assiettes de nourriture devant lui : une assiette de viande rouge crue, l’autre une assiette de haricots verts parfaitement cuits. Le lion peut choisir l’une ou l’autre, mais en raison de sa nature, il choisira toujours la viande rouge.

See, when Adam sinned as our representative, our nature became enslaved to sin so that we no longer want or seek God. But when Christ came, he was the second Adam, and where the first Adam failed, the second Adam succeeded. Where the first Adam brought death through his disobedience and selfishness, the second Adam, Jesus Christ, brought life through his obedience and sacrifice on the cross.

Vous voyez, quand Adam a péché en tant que notre représentant, notre nature est devenue esclave du péché, de sorte que nous ne voulons plus ou ne cherchons plus Dieu. Mais quand le Christ est venu, il était le second Adam, et là où le premier Adam a échoué, le second Adam a réussi. Là où le premier Adam a apporté la mort par sa désobéissance et son égoïsme, le second Adam, Jésus-Christ, a apporté la vie par son obéissance et son sacrifice sur la croix


Commentary: Paul Wells

Commentaire : Paul Wells

Our humanity does not project a beautiful image of itself on the screen of History, on the contrary. Indeed, “man has become a wolf for man”, but we still believe in a certain progress by a leap forward or by the advancement of science. This vision of human nature is false. The improvement of human nature is an illusion. It is common to speak of “human nature” in the singular, but the Bible does not speak of a human nature, but of four forms that it takes in practice. First, created good, out of the hand and breath of the Creator, then fallen, because of rebellion against God, then restored to become a new creation in Christ, and finally confirmed in life in a new world—the final transformation.

Notre humanité ne projette pas une belle image d’elle-même sur l’écran de l’Histoire, au contraire. En effet, « l’homme est devenu un loup pour l’homme », mais nous croyons malgré tout à un certain progrès par un bond en avant ou par l’avancée de la science… Cette vision de la nature humaine est fausse. L’amélioration de la nature humaine est une illusion. Il est courant de parler de la « nature humaine » au singulier mais la Bible parle non pas d’une nature humaine, mais de quatre formes qu’elle prend concrètement. D’abord, créée bonne, sortant de la main et du souffle du Créateur, puis déchue, à cause de la rébellion contre Dieu, puis restaurée pour devenir une nouvelle création en Christ, et enfin confirmée dans la vie dans un monde nouveau — la transformation finale.

Fallen, human nature is destined for death, because of the act of rebellion against God. Our first parents sinned and became slaves to sin, slaves to themselves and their desires. True “outlaws”. To be a sinner is to live in the pathological state of drug addiction. This pathology is passed on to descendants, as in the case of the babies of drug addicts who are born in a state of dependency. We are all sinners, and we cannot free ourselves from sin any more than the leopard can get rid of its spots. All human beings, since the fall of Adam, are living the second state of human nature. It is impossible to think that they have chosen to enter this state, and that they can come out of it. There is no twelve-step program to change our human nature and free us from our dependence on sin. We are polluted at the source by the pollution that defiles the whole race. Imprisoned by evil, we are unable to get out of the “prison of self”. If we try to scale the wall, we always fall back to the wrong side. What we need is someone who has the key to the prison and who will come to deliver us from it. Otherwise, we are destined to die… because the sentence against us is capital punishment. We say that all is well and that we are walking towards a better future, but the myth of progress is a lie that asks us not to see the evidence all around us.

Déchue, la nature humaine est destinée à la mort, à cause de l’acte de rébellion contre Dieu. Nos premiers parents ont péché et sont devenus esclaves du péché, esclaves d’eux-mêmes et de leurs désirs. De vrais « hors la loi ». Être pécheur c’est vivre dans l’état pathologique de la toxicomanie. Cette pathologie est transmise à la descendance, comme pour les bébés des accros de la drogue qui naissent en état de dépendance. Nous sommes tous pécheurs, et on ne peut se libérer du péché, pas plus que le léopard ne peut se débarrasser de ses taches. Tous les êtres humains, depuis la chute d’Adam, vivent le deuxième état de la nature humaine. Impossible de penser qu’ils ont choisi d’entrer dans cet état, et qu’ils peuvent en sortir. Il n’existe pas de programme en douze étapes pour changer notre nature humaine, et nous libérer de notre dépendance au péché. Nous sommes pollués à la source par la pollution qui souille toute la race. Emprisonnés par le mal, nous sommes incapables de sortir de la « prison du moi ». Si nous tentons d’escalader le mur, nous retombons toujours du mauvais côté. Ce qu’il nous faut, c’est quelqu’un qui possède la clef de la prison, et qui vienne nous en délivrer. Sinon, nous sommes destinés à y laisser notre peau… car la sentence contre nous, c’est la peine capitale. Nous disons que tout va bien et que nous marchons vers un avenir meilleur, mais le mythe du progrès est un mensonge qui nous demande de ne pas voir les évidences tout autour de nous.


Prayer

prière

Merciful Lord, we are corrupt in our very natures. We are sons and daughters of the first Adam who desire what you forbid. Give us a new nature through new birth in Christ, the second Adam, that we might be able to keep your law in the power of the Holy Spirit. In Jesus’ name. Amen.

Dieu plein de miséricorde, notre nature même est corrompue. Nous sommes bien les fils et les filles du premier Adam, et nous désirons ce que tu interdis. Donne-nous une nouvelle nature à travers une nouvelle naissance en Christ, le second Adam. Rends- nous ainsi capables d’obéir à ta loi par la puissance du Saint-Esprit. Au nom de Jésus. Amen.


Cette étude est tirés des livres : Nouveau catéchisme pour la cité, The New City Catechism Curriculum, The Reformation Study Bible, The ESV Study Bible, et Commentaires de John MacArthur

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s