Chapters 3 & 4

Chapitres 3 & 4

Therefore, since we have this ministry because we were shown mercy, we do not give up. Instead, we have renounced secret and shameful things, not acting deceitfully or distorting the word of God, but commending ourselves before God to everyone’s conscience by an open display of the truth. But if our gospel is veiled, it is veiled to those who are perishing. In their case, the god of this age has blinded the minds of the unbelievers to keep them from seeing the light of the gospel of the glory of Christ, who is the image of God.

2 Corinthians 4:1–6

C’est pourquoi, ayant ce ministère, selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage. Nous refusons les cachotteries honteuses ; nous ne nous conduisons pas avec fourberie et nous n’altérons pas la parole de Dieu. Mais en manifestant la vérité nous nous recommandons à toute conscience humaine devant Dieu. Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent ; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées, afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu.

2 Corinthiens 4.1–6

Quotes

Citations

Chapter 3: The GOspel—”Behold Your God!”

Chapitre 3 : L’ÉVangile : « Voici votre Dieu ! »

Zion, herald of good news,
go up on a high mountain.
Jerusalem, herald of good news,
raise your voice loudly.
Raise it, do not be afraid!
Say to the cities of Judah,
“Here is your God!”

Isaiah 40:9

Monte sur une haute montagne,
Sion, messagère de bonheur ;
Élève avec force ta voix,
Jérusalem, messagère de bonheur ;
Élève (ta voix), sois sans crainte,
Dis aux villes de Juda :
Voici votre Dieu !

Ésaïe 40.9

On the basis of his death and resurrection, the gospel promises a great salvation—eventual healing from disease and liberation from oppression, peace with God and others who believe, justification by faith apart from works of the law, forgiveness of sins, transformation into the image of Christ, eternal life.

En vertu de la mort et de la résurrection de Christ, l’Évangile garantit un grand salut. Il offre la guérison de toute maladie de même que la libération de l’oppression à la fin des temps, la paix avec Dieu et avec ceux qui croient, la justification par la foi sans les œuvres de la loi, le pardon des péchés, la transformation à l’image de Christ, la vie éternelle.

People can hear the gospel preached, or read it in their Bibles, and not see the final aim of the gospel that makes the good news good.

Les gens peuvent entendre l’Évangile ou le lire dans leur Bible sans comprendre ce qui rend cette annonce si réjouissante.

What makes all the events of Good Friday and Easter and all the promises they secure good news is that they lead us to God.

Ce qui fait des événements du Vendredi saint et du dimanche de Pâques, ainsi que de toutes les promesses qu’ils garantissent, une bonne nouvelle, c’est qu’ils nous conduisent à Dieu.

For Christ also suffered for sins once for all, the righteous for the unrighteous, that he might bring you to God.

1 Peter 3:18

En effet, Christ aussi est mort une seule fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de vous amener à Dieu.

1 Pierre 3.18

It is God himself who will satisfy our souls forever.

Le Seigneur lui-même satisfera complètement notre âme pour toujours.

God is the final and highest gift that makes the good news good. Until people use the gospel to get to God, they use it wrongly.

Dieu est l’ultime, le plus grand des dons qui illumine le message. Tant que les gens utiliseront l’Évangile pour tout autre objectif que de s’approcher de lui, l’usage qu’ils en feront sera erroné.

The most fundamental need of man that the gospel addresses is addressed by the gift of justification. We are not merely alienated from God but are under his wrath.

L’Évangile aborde le besoin le plus fondamental de l’homme en lui offrant la justification. Non seulement nous étions ennemis de Dieu, mais nous étions dignes de sa colère.

The one who believes in the Son has eternal life, but the one who rejects the Son will not see life; instead, the wrath of God remains on him.

John 3:36

Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne se confie pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Jean 3.36

For God’s wrath is revealed from heaven against all godlessness and unrighteousness of people who by their unrighteousness suppress the truth.

Romans 1:18

La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive.

Romains 1.18

How much more then, since we have now been declared righteous by his blood, will we be saved through him from wrath.

Romans 5:9

À bien plus forte raison, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.

Romains 5.9

For all have sinned and fall short of the glory of God.

Romans 3:23

Car il n’y a pas de distinction : tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.

Romains 3.23

We are not capable of changing God. We cannot pay our own debt.

Nous sommes incapables non seulement d’avoir un effet sur la personne de Dieu, mais aussi de payer notre dette envers lui.

Yet these cannot redeem a person
or pay his ransom to God.

Psalm 49:7

Ils ne peuvent se libérer l’un l’autre,
Ni donner à Dieu le prix de leur rançon.

Psaume 49.8

Therefore, in his great mercy, God intervened to put Christ forward as the propitiation of God’s wrath.

Dans sa grande miséricorde, le Seigneur est intervenu en notre faveur en offrant Christ comme propitiation pour subir sa colère.

He himself bore our sins in his body on the tree; so that, having died to sins, we might live for righteousness. By his wounds you have been healed.

1 Peter 2:24

… lui qui a porté nos péchés en son corps sur le bois, afin que, morts à nos péchés, nous vivions pour la justice ; lui dont la meurtrissure vous a guéris.

1 Pierre 2.24

Not only are our sins counted as his, his righteousness is counted as ours.

Christ n’a pas seulement pris sur lui nos péchés, mais il nous a également imputé sa justice.

He made the one who did not know sin to be sin for us, so that in him we might become the righteousness of God.

2 Corinthians 5:21

Celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait (devenir) péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.

2 Corinthiens 5.21

Justification has these two sides: the removal of sin because Christ bears our curse, and the imputation of righteousness because we are in Christ and his righteousness is counted as ours.

La justification a donc deux aspects : la purification du péché, parce que Christ a pris sur lui notre malédiction, et l’imputation de sa justice, parce que nous sommes en lui et que sa justice nous est attribuée.

Justification is the heart of the gospel, not its highest good.

La justification est au cœur de l’Évangile, mais elle n’en est pas son plus grand bien.

Justification addresses the main problem between God and man most directly and becomes, therefore, the sustaining source. of all the other benefits of the gospel.

La justification aborde directement le problème principal qui s’interpose entre Dieu et l’homme et elle devient, par conséquent, la source fondamentale de laquelle découlent tous les autres bienfaits de l’Évangile.

Why is it good news to you that your sins are forgiven? Why is it good news to you that you stand righteous in the courtroom of the Judge of the universe?

Pourquoi considérez-vous comme une bonne nouvelle le fait que vos péchés vous soient pardonnés et que vous êtes désormais justifié devant le Juge de l’univers ?

It’s true that no one should want to go to hell. Forgiveness does indeed relieve a guilty conscience. In heaven we will be restored to loved ones who died in Christ, and we will escape the pain of hell and enjoy the justice and beauty of the new earth. All that is true. So what’s wrong with those answers? What’s wrong with them is that they do not treat God as the final and highest good of the gospel. They do not express a supreme desire to be with God. These gifts are not the gospel if God himself is not cherished as the supreme gift of the gospel. That is, if God is not treasured as the ultimate good of the gospel, none of his gifts will be gospel, good news. And if God is treasured as the supremely valuable gift of the gospel, then all the other lesser gifts will be enjoyed as well.

Il est vrai que personne ne devrait vouloir aller en enfer, que le pardon soulage une conscience chargée, qu’au ciel, nous retrouverons nos êtres chers qui se sont endormis en Christ, que nous échapperons aux tourments de l’enfer et que nous jouirons de la beauté de la nouvelle création, où la justice régnera. Tout cela s’avère, mais quel facteur en est absent ? Dieu n’y est pas considéré comme le bien suprême de l’Évangile. Ces affirmations n’expriment pas un désir dévorant de se trouver en sa divine présence. Ils ne sont pas même l’Évangile si le Seigneur n’est pas perçu comme étant le don suprême qui surpasse tous les autres dons. En l’absence d’un tel attachement à Dieu, aucun des bienfaits divins ne peut être une bonne nouvelle de l’Évangile. À l’inverse, celui qui reconnaît que Dieu est le bien le plus précieux de l’Évangile prisera également tous ses autres dons.

The chief good or highest goal of the gospel is seeing and savouring God himself, being changed into the image of his Son so that more and more we delight in and display God’s infinite beauty and worth.

Le bien suprême ou le ultime objectif de l’Évangile s’agit de contempler Dieu et de prendre plaisir en lui, être transformés à l’image de son Fils, de sorte que nous goûtions et manifestions de plus en plus sa beauté et sa valeur infinies.

Propitiation, redemption, forgiveness, imputation, sanctification, liberation, healing, heaven—none of these is good news except for one reason: they bring us to God for our everlasting enjoyment of him. Christ did not die to forgiver sinners who go on treasuring anything above seeing and savouring God. And people who would be happy in heaven if Christ were not there, will not be there. The gospel is not a way to get people to heaven; it is a way to get people to God. It’s a way of overcoming every obstacle to everlasting joy in God. If we don’t want God above all things, we have not been converted by the gospel.

La propitiation, la rédemption, le pardon, l’imputation, la sanctification, la libération, la guérison, le ciel, tous ces éléments ne sont une bonne nouvelle que dans la mesure où ils nous mènent à Dieu, en qui nous trouvons notre plaisir pour l’éternité. Christ n’est pas mort pour pardonner les péchés à des êtres qui continuent de chérir davantage toute autre chose que Dieu, mais pour qu’ils puissent le contempler et le savourer. Les gens qui croient qu’ils peuvent être heureux au ciel sans la présence de Christ ne s’y trouveront pas. L’Évangile n’est pas le moyen de conduire des humains au ciel, mais de les amener à Dieu. Il est la solution pour nous faire franchir tout obstacle qui nous empêcherait de trouver la joie éternelle en Dieu. Si nous ne désirons pas Dieu par-dessus tout, nous ne nous sommes pas convertis à l’Évangile.

I have asked one thing from the Lord;
it is what I desire:
to dwell in the house of the Lord
all the days of my life,
gazing on the beauty of the Lord
and seeking him in his temple…
My heart says this about you:
“Seek his face.”
Lord, I will seek your face.

Psalm 27:4, 8

Je demande à l’Éternel une chose, que je recherche ardemment :
Habiter toute ma vie dans la maison de l’Éternel,
Pour contempler la magnificence de l’Éternel
Et pour admirer son temple…
Mon cœur dit de ta part : Cherchez ma face !
Je cherche ta face, ô Éternel !

Psaume 27.4,8

God, you are my God; I eagerly seek you.
I thirst for you;
my body faints for you
in a land that is dry, desolate, and without water.
So I gaze on you in the sanctuary
to see your strength and your glory.

Psalm 63:1, 2

Ô Dieu ! tu es mon Dieu, je te cherche,
Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi,
Dans une terre aride, desséchés, sans eau.
Ainsi je te contemple dans le sanctuaire,
Pour voir ta puissance et ta gloire.

Psaume 63.2,3

The glory of the Lord shall be revealed in Jesus Christ.

La gloire de L’Éternel sera révélée en Jésus-Christ.

In the beginning was the Word, and the Word was with God, and the Word was God… The Word became flesh and dwelt among us. We observed his glory, the glory as the one and only Son from the Father, full of grace and truth.

John 1:1, 14

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu… La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.

Jean 1.1,14

Jesus is the radiance of the glory of God and the exact imprint of his nature, and he upholds the universe by the word of his power.

Le Fils est le reflet de la gloire de Dieu et l’empreinte de sa personne, et il soutient toutes choses par sa parole puissante.

The Son is the radiance of God’s glory and the exact expression of his nature, sustaining all things by his powerful word.

Hebrews 1:3

Ce Fils, qui est le rayonnement de sa gloire et l’expression de son être, soutient toutes choses par sa parole puissante.

Hébreux 1.3

When we see Jesus, we see the glory of God as in no other manifestation.

Lorsque nous voyons Jésus, nous contemplons la gloire de Dieu comme jamais auparavant.

  • We admire Christ for his glory, but even more because his glory is mingled with humility;
  • we admire him for his transcendence, but even more because his transcendence is accompanied by condescension;
  • we admire him for his uncompromising justice, but even more because it is tempered with mercy;
  • we admire him for his majesty, but even more because it is a majesty in meekness;
  • we admire him because of his equality with God, but even more because as God’s equal he nevertheless has a deep reverence for God;
  • we admire him because of how worthy he was of all good, but even more because this was accompanied by an amazing patience to suffer evil;
  • we admire him because of his sovereign dominion over the world, but even more because this dominion was clothed with a spirit of obedience and submission;
  • we love the way he stumped the proud scribes with his wisdom, and we love it even more because he could be simple enough to like children and spend time with them;
  • and we admire him because he could still the storm, but even more because he refused to use that power to strike the Samaritans with lightning and he refused to use it to get himself down from the cross.
  • Nous admirons Christ dans sa gloire, mais encore plus parce que cette dernière est jointe à l’humilité ;
  • nous admirons Christ dans sa transcendance, mais encore plus parce que celle-ci s’accompagne de considération ;
  • nous admirons Christ pour sa justice absolue, mais encore plus parce qu’elle est tempérée par sa miséricorde ;
  • nous admirons Christ dans sa majesté, mais encore plus parce que cette dernière se manifeste dans la douceur ;
  • nous admirons Christ parce qu’il est égal à Dieu, mais encore plus parce que, malgré cela, il lui voue une grande révérence ;
  • nous admirons Christ parce qu’il était digne de ne recevoir que du bien, mais encore plus parce qu’il s’est montré extraordinairement patient en présence du mal ;
  • nous admirons Christ pour sa souveraineté sur le monde entier, mais encore plus parce que celle-ci était revêtue d’un esprit d’obéissance et de soumission ;
  • nous aimons la façon dont Christ désarçonnait les scribes orgueilleux par sa sagesse, et cela nous plaît encore plus parce qu’il était assez humble pour apprécier les enfants et passer du temps avec eux ;
  • nous admirons Christ parce qu’il avait la puissance de calmer la tempête, mais encore plus parce qu’il a refusé de se servir de cette puissance pour commander au feu du ciel de consumer les Samaritains et pour se faire lui-même descendre de la croix.

Beauty and excellency in Christ is not a simple thing. It is complex. We were made to admire Jesus Christ, the Son of God.

La beauté et l’excellence de Christ ne sont pas une chose simple. Dieu nous a conçus pour que nous admirions Jésus-Christ, le Fils de Dieu.

Jesus said that only those who believe can see this glory.

Jésus a affirmé que seuls ceux qui croient peuvent percevoir sa gloire.

Jesus said to her, “Didn’t I tell you that if you believed you would see the glory of God?”

John 11:40

Jésus lui dit : Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ?

Jean 11.40

The natural self-centered condition of human hearts cannot believe, because they cannot see spiritual beauty. They are unable to see what would condemn their pride and give them joy through admiring another. Seeing the glory of Christ requires a profound spiritual change.

Le cœur humain, tellement centré sur lui-même, ne peut croire parce qu’il est incapable de voir la beauté spirituelle. L’homme est si égocentrique qu’il ne peut comprendre que ce dont il a besoin pour condamner son orgueil et pour lui procurer de la joie est d’admirer une autre personne. La capacité de voir la gloire de Christ exige d’abord un changement spirituel profond.

Jesus replied, “Truly I tell you, unless someone is born again, he cannot see the kingdom of God.”

John 3:3

Jésus lui répondit : En vérité, en vérité je te le dis, si un homme ne naît de nouveau il ne peut voir le royaume de Dieu.

Jean 3.3

When we are born again by the Spirit of God, our spirits are made alive, and we are able to perceive self-authenticating spiritual beauty in the person and work of Christ.

Une fois que nous naissons de nouveau grâce au Saint-Esprit, notre âme reçoit la vie et nous pouvons enfin percevoir la beauté spirituelle inhérente à la personne et à l’œuvre de Christ.

Blessed are the pure in heart,
for they will see God.

Matthew 5:8

Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !

Matthieu 5.8

Only when we are perfected in the age to come will our seeing be totally unclouded.

Ce n’est qu’au moment où nous serons parfaits dans l’éternité à venir que nos yeux verront à la perfection.

For now we see only a reflection as in a mirror, but then face to face. Now I know in part, but then I will know fully, as I am fully known.

1 Corinthians 13:12

Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière confuse, mais alors, nous verrons face à face ; aujourd’hui je connais partiellement, mais alors, je connaîtrai comme j’ai été connu.

1 Corinthiens 13.12

I pray that the God of our Lord Jesus Christ, the glorious Father, would give you the Spirit of wisdom and revelation in the knowledge of him. I pray that the eyes of your heart may be enlightened so that you may know what is the hope of his calling, what is the wealth of his glorious inheritance in the saints, and what is the immeasurable greatness of his power toward us who believe, according to the mighty working of his strength.

Ephesians 1:17–19

Je fais mention de vous dans mes prières ; afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation qui vous le fasse connaître ; qu’il illumine les yeux de votre cœur, afin que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la glorieuse richesse de son héritage au milieu des saints, et quelle est la grandeur surabondante de sa puissance envers nous qui croyons selon l’action souveraine de sa force.

Éphésiens 1.17–19

The ultimate good of the gospel is seeing and savouring the beauty and value of God. God’s wrath and our sin obstruct that vision and that pleasure. The removal of this wrath and this rebellion is what the gospel is for. The ultimate aim of the gospel is the display of God’s glory and the removal of every obstacle to our seeing it and savouring it as our highest treasure. If we do not see him and savour him as our greatest fortune, we have not obeyed or believed the gospel.

Le don ultime de l’Évangile, c’est de voir et de nous extasier devant la beauté et la grande valeur de Dieu. Tant la colère de Dieu que notre péché obstruent notre vue et nous privent de ce plaisir. L’Évangile a pour objectif de supprimer tant cette colère que notre insoumission. Il a également pour visée finale de déployer la gloire divine et de lever tous les obstacles qui nous empêchent de la voir et d’en jouir comme notre plus grand trésor. À moins de le contempler et de reconnaître en lui notre plus précieuse richesse, nous n’obéissons pas à l’Évangile et n’y avons pas réellement cru.

Chapter 4: The Gospel—The Glory of Christ, the Image of God

Chapitre 4 : L’Évangile : la gloire de Christ qui est l’image de Dieu

In their case, the god of this age has blinded the minds of the unbelievers to keep them from seeing the light of the gospel of the glory of Christ, who is the image of God… For God who said, “Let light shine out of darkness,” has shone in our hearts to give the light of the knowledge of God’s glory in the face of Jesus Christ.

2 Corinthians 4:4, 6

Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent ; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées, afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu… Car Dieu qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.

2 Corinthiens 4.3,4,6

There is no gospel without the declaration of Christ crucified for sinners and risen from the dead.

Sans l’annonce de la crucifixion de Christ pour les pécheurs et de sa résurrection, il n’ya pas d’Évangile.

Now I want to make clear for you, brothers and sisters, the gospel I preached to you, which you received, on which you have taken your stand and by which you are being saved, if you hold to the message I preached to you—unless you believed in vain. For I passed on to you as most important what I also received: that Christ died for our sins according to the Scriptures, that he was buried, that he was raised on the third day according to the Scriptures.

1 Corinthians 15:1–4

Je vous rappelle, frères, l’Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous demeurez fermes, et par lequel aussi vous êtes sauvés, si vous le retenez dans les termes où je vous l’ai annoncé ; autrement, vous auriez cru en vain. Je vous ai transmis, avant tout, ce que j’avais aussi reçu : Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures ; il a été enseveli, il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures.

1 Corinthiens 15.1–4

The events of the gospel are designed by God to reveal the glory of Christ.

Dieu en a conçu les événements de l’Évangile pour qu’ils révèlent la gloire de Christ.

It is the glory of Christ that finally satisfies our soul. We are made for Christ, and Christ died so that every obstacle would be removed that keeps us from seeing and savouring the most satisfying treasure in the universe—namely, Christ, who is the image of God.

C’est la gloire de Christ qui rassasie enfin l’âme. Nous avons été créés pour Christ, et il est mort pour lever tous les obstacles qui nous empêchent de voir et de jouir du trésor le plus satisfaisant de l’univers, soit Christ, l’image de Dieu.

The supreme value of the glory of Christ revealed in the gospel is what makes Satan so furious with the gospel. Satan is not mainly interested in causing us misery. He is mainly interested in making Christ look bad. He hates Christ. And he hates the glory. ofChrist. He will do all he can to keep people from seeing Christ as glorious. The gospel is God’s instrument for liberating people from exulting in self to exulting in Christ. Therefore Satan hates the gospel.

Satan hait l’Évangile, car celui-ci révèle la valeur suprême de la gloire de Christ. La première préoccupation du diable ne consiste pas à nous rendre malheureux, mais à salir Christ qu’il déteste au même titre que sa gloire. Il fera tout en son pouvoir pour empêcher les gens de constater à quel point Christ est glorieux. Or, l’Évangile est l’instrument dont Dieu se sert pour libérer des personnes de leur égocentrisme afin de leur permettre de se glorifier en Christ. Voilà pourquoi Satan hait cette Bonne Nouvelle.

Satan blinds people to keep them from seeing the light of the gospel.

Satan aveugle les gens afin qu’ils ne voient pas briller la splendeur de l’Évangile.

Blinded persons consider the facts of the gospel but see no compelling spiritual beauty, no treasure, nothing supremely precious.

Les personnes aveuglées considèrent les vérités de l’Évangile, mais sans y discerner de beauté spirituelle irrésistible, de trésor ou de caractère infiniment précieux.

[It is] a true sense … of the excellency of God and Jesus Christ, and of the work of redemption, and the ways and works of God revealed in the gospel. There is a divine and superlative glory in these things, an excellency that is of a vastly higher kind and more sublime nature than in other things, [and] a glory greatly distinguishing them from all that is earthly and temporal. He that is spiritually enlightened truly apprehends and sees it, or has a sense of it. He does not merely rationally believe that God is glorious, but he has a sense of the gloriousness of God in his heart.1

Jonathan Edwards

[Il s’agit] d’un sens réel… de l’excellence de Dieu, de Jésus-Christ, de l’œuvre de la rédemption, ainsi que des voies et des œuvres du Seigneur qui sont dévoilées dans l’Évangile. Ces choses contiennent une gloire divine superlative, une excellence éminemment plus élevée et plus sublime que tout, ce qui les distingue facilement de tout ce qui est terrestre et temporel. Celui qui a été éclairé sur le plan spirituel comprend ces choses et les voit clairement, ou du moins partiellement. Il ne croit pas simplement de manière rationnelle que Dieu est glorieux, mais son cœur discerne et est touché par la gloire de Dieu.1

Jonathan Edwards

Seeing this light of the gospel of the glory of Christ is not neutral. One cannot see it and hate it. One cannot see it and reject it.

On ne peut contempler la splendeur de l’Évangile de la gloire de Christ et la haïr ou la refuser.

What must be seen is not mere news and not mere knowledge. What must be seen is light. The light of the glory of Christ, and the light of the glory of God are one light. They will, in the end, prove to be one glory. The glory of God in Christ, revealed through the gospel, is a real, objective light that must be spiritually seen in order for there to be salvation. If it is not seen—spiritually tasted as glorious and precious—Satan still has his way, and there is no salvation.

Il ne faut pas simplement y voir une nouvelle et de la connaissance, mais une lumière. La splendeur de la gloire de Christ, qui brille, et la lumière qui fait resplendir la gloire de Dieu ne font qu’un. Au final, on constatera qu’elles ne sont qu’une seule et même gloire. La gloire de Dieu qui resplendit sur la face de Christ, telle que révélée dans l’Évangile, consiste en un éclat véritable que l’on doit voir par des yeux spirituels pour être sauvés. Si cela ne se produit pas, qu’on ne la goûte pas intérieurement comme étant glorieuse et précieuse, Satan maintient alors son emprise et l’on est privé du salut.

In their case, the god of this age has blinded the minds of the unbelievers to keep them from seeing the light fo the gospel of the glory of Christ, who is the image of God.

2 Corinthians 4:4

… pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées, afin qu’ils en voient pas resplendir le glorieux Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu.

2 Corinthiens 4.4

The treasure in this text is not glory per se. It is Christ in his glory. It is the glorious Christ. He is the ultimate gift and treasure of the gospel. All other words and deeds are means to this: seeing Jesus Christ—the kind of seeing that is seeing and savouring simultaneously.

Le trésor à découvrir dans ce passage n’est pas la gloire en soi, mais Christ dans la gloire. le Christ glorieux. C’est lui, le don ultime de l’Évangile et son plus grand trésor. Toute autre parole et chacun des autres bienfaits n’ont pour but que de nous faire voir Jésus-Christ : à la fois pour le contempler et pour prendre plaisir en sa personne.

Christ reveals his glory through the gospel.

Christ montre sa gloire par l’Évangile.

This is the gospel: the revelation of the glory of God in Christ.

Voici l’Évangile : la révélation de la gloire de Dieu sur la face de Christ.

What we have linking us with Christ and with his cross and resurrection is the Word of God, and its centre, the gospel. God has ordained that the true, flesh-and-blood reality of Christ carry across the centuries by means of the Scriptures—and their blazing centre, the gospel of Christ crucified and risen.

C’est la Parole de Dieu qui nous lie à Christ, à sa croix et à sa résurrection, et elle a pour cœur l’Évangile. Dieu a décrété que la réalité du Christ incarné est transmise à toutes les époques au moyen des Écritures, dont le centre éclatant est l’Évangile de Christ crucifié et ressuscité.

His death and resurrection are where the glory of Christ shines most brightly.

La gloire de Christ brille de tous ses feux à travers sa mort et sa résurrection.

We preach Christ crucified, a stumbling block to the Jews and foolishness to the Gentiles. Yet to those who are called, both Jews and Greeks, Christ is the power of God and the wisdom of God.

1 Corinthians 1:23, 24

Nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les païens, mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, Christ, puissance de Dieu et sagesse de Dieu.

1 Corinthiens 1.23,24

For the word of the cross is foolishness to those who are perishing, but it is the power of God to us who are being saved.

1 Corinthians 1:18

Car la parole de la croix est folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est puissance de Dieu.

1 Corinthiens 1.18

It was the glory of God that raised Jesus, and it was the glory of God into which he was raised.

C’est la gloire de Dieu qui a ressuscité Jésus, et c’est revêtu de celle-ci qu’il a été ramené d’entre les morts.

Therefore we were buried with him by baptism into death, in order that, just as Christ was raised from the dead by the glory of the Father, so we too may walk in newness of life.

Romans 6:4

Nous avons donc été ensevelis avec lui dans la mort par le baptême, afin que, comme Christ est ressuscité d’entre les morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

Romains 6.4

Through him you believe in God, who raised him from the dead and gave him glory, so that your faith and hope are in God.

1 Peter 1:21

Par lui, vous croyez en Dieu qui l’a ressuscité d’entre les morts et lui a donné la gloire, afin que votre foi et votre espérance soient en Dieu.

1 Pierre 1.21

The glory of Christ, which we see in the gospel, is God’s glory. God speaks the light of the glory into being in our hearts. This is God’s light. He creates it. He gives it.

La gloire de Christ dévoilée dans les Évangiles et celle de Dieu. Dieu fait briller la lumière de la gloire de son Fils dans nos cœurs. C’est la lumière de Dieu ; c’est lui qui la créé et il est celui qui la donne.

The light God creates is the light of the gospel of the glory of Christ. When this light shines in the soul by God’s sovereign creation, what the soul sees is the glory of Christ acting in the gospel.

La lumière que Dieu créé est la splendeur de l’Évangile de la gloire de Christ. Lorsque cette splendeur illumine l’âme grâce à la création souveraine de Dieu, l’être contemple la gloire de Christ telle qu’exposée dans l’Évangile.

The glory of Christ is the glory of God because Christ is the image of God.

La gloire de Christ est celle de Dieu parce que Christ est l’image de Dieu.

We will not be satisfied until the day when we look on Jesus face to face. A face infinitely radiant with the glory of his might.

Nous ne serons pas complètement satisfaits avant d’avoir vu Jésus face à face. Une face qui reflétera une gloire infiniment radieuse, celle de la gloire de sa force.

Christ and God are one in essence. They are both God. The glory of Christ is the glory of God because Christ is God.

Christ et Dieu ne font qu’un. Ils sont tous les deux Dieu. La gloire de Christ s’avère celle de Dieu car Christ est Dieu.

The Son is the radiance of God’s glory and the exact expression of his nature…

Hebrews 1:3

Ce Fils, qui est le rayonnement de sa gloire et l’expression de son être…

Hébreux 1.3

His glory is the glory of God because Jesus Christ is God. The glory of the only Son—not the creature-sons, like us, but the divine Son—is the glory of the Father because they are of the same essence, the same divine Being.

La gloire de Jésus-Christ est celle de Dieu parce que Jésus-Christ est Dieu. La gloire du Fils unique n’est pas celle de fils créés, tels que nous, mais celle du Fils divin. Elle est donc la gloire du Père, car ils ont la même essence, ils constituent le même Être divin.

For the entire fullness of God’s nature dwells bodily in Christ.

Colossians 2:9

Car en lui, habite corporellement toute la plénitude de la divinité.

Colossiens 2.9

He is the image of the invisible God,
the firstborn over all creation.

Colossians 1:15

Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

Colossiens 1.15

I and the Father are one.

John 10:30

Moi et le Père, nous sommes un.

Jean 10.30

The one who has seen me has seen the Father.

John 14:9

Celui qui m’a vu, a vu le Père.

Jean 14.9

There is a glory of the Father and a glory of the Son, but they are so united that if you see the one, you see the other. No one knows the glory of the Son and is a stranger to the glory of the Father. And no one knows the glory of the Father and is a stranger to the glory of the Son.

Le Père possède sa gloire, et le Fils la sienne, mais ils sont si unis que lorsqu’on en voit une, on contemple aussi l’autre. Personne ne peut connaître la gloire du Fils et méconnaître celle du Père. De même, personne ne peut percevoir la gloire du Père sans voir celle du Fils.

The Father and the Son are so inseparably one in glory and essence that knowing one implies knowing the other, and loving one implies loving the other. The Father and the Son are so united that to have the one is to have the other.

Le Père et le Fils sont si indissociablement unis dans leur gloire et leur essence que si l’on connaît l’un, on connaît l’autre, et que si l’on aime l’un, on aime également l’autre. Le Père et le Fils sont si unis qu’en posséder un, c’est aussi posséder l’autre.

No one who denies the Son has the Father; he who confesses the Son has the Father as well.

1 John 2:23

Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père ; celui qui confesse le Fils a aussi le Père.

1 Jean 2.23

Anyone who does not remain in Christ’s teaching but goes beyond it does not have God. The one who remains in that teaching, this one has both the Father and the Son.

2 John 9

Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine du Christ n’a pas Dieu ; celui qui demeure dans la doctrine a le Père et le Fils.

2 Jean 9

There is no possibility of knowing God or having a saving relationship with God without knowing and trusting the Son.

Il est donc impossible de connaître Dieu ou d’être sauvé par lui si l’on ne connaît pas le Fils et que l’on ne croit pas en lui.

Anyone who does not honour the Son does not honour the Father who sent him.

John 5:23

Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.

Jean 5.23

The one who hates me also hates my Father.

John 15:23

Celui qui a de la haine pour moi, a aussi de la haine pour mon Père.

Jean 15.23

If you knew me, you would also now my Father.

John 8:19

Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père.

Jean 8.19

The gospel is the light of the glory of Christ who is the image of God. It is the light of the glory of God in the face of Christ. This is what makes the gospel good news. If the glory of God in Christ were not given to us in the gospel for our everlasting seeing and savouring, the gospel would not be good news. The gospel gives the glory fo God for us to see and enjoy forever.

L’Évangile est à la fois la splendeur de la gloire de Christ qui est l’image de Dieu et la splendeur de la gloire de Dieu sur la face de Christ. C’est ce qui fait de l’Évangile une annonce aussi réjouissante. Si la gloire de Dieu en Christ ne nous était pas révélée pour nous permettre de le voir et de le contempler pour toujours, il ne s’agirait pas là d’une bonne nouvelle. L’Évangile nous présente la gloire de Dieu pour que nous la voyions et y prenions plaisir à jamais.


  1. Jonathan Edwards, “A Divine and Supernatural Light,” in Sermons and Discourses 1730-1733, in The Works of Jonathan Edwards, vol. 17, ed. Mark Valeri (New Haven, Conn.: Yale University Press, 1999), 413.

Summary

Résumé

The gospel is made up of a multitude of blessings and gifts, but none of them represent the ultimate goal of the Good News. Our understanding and proclamation of the gospel must be based on the fact that its gifts must ultimately lead us to what is truly the best of the gospel, which is God. Indeed, God is the ultimate goal of the gospel since it serves to make us see the glory of God and to make us completely satisfied in him, the one who holds infinite value. This is what makes it good news. The blessings and gifts of the gospel serve primarily to remove any obstacle that might stand between the sinner and the ultimate goal of the Good News.

The glory, brilliance and infinite beauty of God is most evident in his Son, Jesus Christ, who was sent by the Father to live, die, and rise again for our salvation. The humiliation, suffering, and shame that Christ experienced on the cross, when he was worthy of all glory and praise, constitute a complex beauty that only God has. The revelation of that glory, on the other hand, is rooted in the historical actions of Christ. The light of God’s glory cannot be separated from history. It shines in the hearts of believers who see the glory of God in the face of Christ. However, the ability to see this glory and to enjoy it is not given to everyone. So there is a difference between what Piper calls “spiritual sight” and seeing without actually seeing.

The idea of a historically objective light shining in the hearts of believers is a unique aspect of Christianity. In particular, it confirms that the ultimate purpose of the gospel is to enable us to see and enjoy the glory of God.

L’Évangile est constitué d’une multitude de bénédictions et de dons, mais aucun ne représente l’objectif ultime de la Bonne Nouvelle. Notre compréhension et notre proclamation de l’Évangile doivent être fondées sur le fait que ses dons doivent ultimement nous conduire vers ce qui représente véritablement le meilleur de l’Évangile, c’est-à-dire Dieu. En effet, Dieu est le but suprême de l’Évangile puisque ce dernier sert à nous faire voir la gloire de Dieu et à faire en sorte que nous soyons complètement satisfaits en lui, celui qui détient une valeur infinie. C’est ce qui fait de cette nouvelle une bonne nouvelle. Les bénédictions et les dons de l’Évangile servent surtout à éliminer tout obstacle qui pourrait se retrouver entre le pécheur et l’objectif final de la Bonne Nouvelle.

La gloire, l’éclat et l’infinie beauté de Dieu se reflètent surtout en son Fils, Jésus-Christ, qui a été envoyé par le Père afin de vivre, de mourir et de ressusciter pour notre salut. L’humiliation, la souffrance et la honte qu’a vécues Christ à la croix, alors qu’il était digne de toute gloire et louange, constituent une beauté complexe que seul Dieu possède. La révélation de cette gloire, par contre, est ancrée dans les actions historiques de Christ. La lumière de la gloire de Dieu ne peut être séparée de l’Histoire. Elle brille dans le cœur des croyants qui voient la gloire de Dieu sur la face de Christ. Cependant, la capacité de voir cette gloire et de la savourer n’est pas donnée à tous. Il y a donc une différence entre ce que Piper appelle une « vue spirituelle » et voir sans véritablement voir.

L’idée d’une lumière historiquement objective brillant dans les cœurs des croyants est un aspect unique du christianisme. Cela confirme notamment que l’objectif ultime de l’Évangile est de nous permettre de voir et de savourer la gloire de Dieu.


Hymn

Hymne

I Will Glory in My Redeemer

I will glory in my Redeemer
Whose priceless blood has ransomed me
Mine was the sin that drove the bitter nails
And hung Him on that judgment tree
I will glory in my Redeemer
Who crushed the power of sin and death
My only Saviour before the holy Judge
The Lamb Who is my righteousness
The Lamb Who is my righteousness

I will glory in my Redeemer
My life He bought, my love He owns
I have no longings for another
I’m satisfied in Him alone
I will glory in my Redeemer
His faithfulness my standing place
Though foes are mighty and rush upon me
My feet are firm, held by His grace
My feet are firm, held by His grace

I will glory in my Redeemer
Who carries me on eagles’ wings
He crowns my life with loving-kindness
His triumph song I’ll ever sing
I will glory in my Redeemer
Who waits for me at gates of gold
And when He calls me it will be paradise
His face forever to behold
His face forever to behold

Je me réjouis en mon Rédempteur

Je me réjouis en mon Rédempteur
Son précieux sang m’a racheté
Des clous ruels rivant ses mains au bois
Le condamnaient pour mon péché
Je me réjouis en mon Rédempteur
Par lui, la mort est terrassée
Mon seul défenseur au divin tribunal
Par l’Agneau, je suis justifié
Par l’Agneau, je suis justifié

Je me réjouis en mon Rédempteur
Ma vie, mon cœur, il s’est acquis
Rien ne saurait attirer mon regard
Je suis captivé par le Christ
Je me réjouis en mon Rédempteur
Fidèle roc, mon ferme appui,
Et quand l’ennemi voudrait me terrifier
Sa grâce me tient à l’abri
Sa grâce me tient à l’abri

Je me réjouis en mon Rédempteur
Qui sur son aile me conduit
De sa bonté, mes jours sont couronnés
Je le célèbre à l’infini
Je me réjouis en mon Rédempteur
Son paradis, il me promet
Au son de sa voix, quel éternel bonheur
Sa beauté, je contemplerai
Sa beauté, je contemplerai


Questions

Questions

  1. What are the two sides of justification mentioned on page 43?
  2. What is the good or highest goal of the gospel? (Page 45)
  3. Comment on this quote from John Piper in chapter 3: “Christ did not die to forgive the sins of people who still cherish anything more than God, but that they might behold and enjoy him. People who believe that they can be happy in heaven without the presence of Christ will not be there. The gospel is not the way to get people to heaven, but to get them to God. It is the solution to get us over any obstacle that would prevent us from finding eternal joy in God. If we do not desire God above all else, we have not been converted to the Gospel.”
  4. On page 59, John Piper lists the various excellences that make Christ admirable. Choose two or three of these various excellences. In what ways does the diversity of Christ’s excellencies make him even more valuable?
  5. Most of chapter 3 focuses on our need to see the glory of Christ. How should we understand the concept of “seeing the glory of Christ”? Should our view of the glory of Christ remain constant and unchanging? Refer to Scripture to answer.
  6. On page 73, John Piper quotes Jonathan Edwards about two types of knowledge. What are they? What is the difference between them? What analogy does Edwards use to illustrate this difference? (Chap. 4.)
  7. What is the word of the cross to those who are perishing and what is it to those who are saved as per 1 Corinthians 1:18? (Page 67)
  8. Chapter 4 emphasizes that God’s sovereignty and creative power illuminate our sinful hearts. What warnings does John Piper make on pages 79-80? What two truths should we see as complementary, even if they seem opposite?
  1. Quelles sont les deux aspects de la justification mentionné en page 48 ?
  2. Quel est le bien suprême ou l’ultime objectif de l’Évangile ? (Page 50)
  3. Commentez cette citation de John Piper dans le chapitre 3 : « Christ n’est pas mort pour pardonner les péchés à des êtres qui continuent de chérir davantage toute autre chose que Dieu, mais pour qu’ils puissent le contempler et le savourer. Les gens qui croient qu’ils peuvent être heureux au ciel sans la présence de Christ ne s’y trouveront pas. L’Évangile n’est pas le moyen de conduire des humains au ciel, mais de les amener à Dieu. Il est la solution pour nous faire franchir tout obstacle qui nous empêcherait de trouver la joie éternelle en Dieu. Si nous ne désirons pas Dieu par-dessus tout, nous ne nous sommes pas convertis à l’Évangile. »
  4. À la page 59, John Piper fait une liste des diverses excellences qui font de Christ un être admirable. Choisissez deux ou trois de ces diverses excellences. De quelle manière la diversité des excellences de Christ le rend-il encore plus précieux ?
  5. La plus grande partie du chapitre 3 met l’accent sur notre besoin de voir la gloire de Christ. Comment devrions-nous comprendre le concept de « voir la gloire de Christ » ? Est-ce que notre vue de la gloire de Christ devrait demeurer constante et immuable ? Référez-vous aux Écritures pour répondre.
  6. À la page 73, John Piper cite Jonathan Edwards au sujet de deux types de connaissance. Quels sont-ils ? Quelle est la différence entre eux ? Quelle analogie Edwards utilise-t-il afin d’illustrer cette différence ? (Chap. 4.)
  7. Quelle est la parole de la croix pour ceux qui périssent et quelle est la parole pour ceux qui sont sauvés selon 1 Corinthiens 1.18 ? (Page 77)
  8. Le chapitre 4 met l’accent sur le fait que la souveraineté et la puissance créatrice de Dieu illuminent nos cœurs pécheurs. Quels avertissements fait John Piper aux pages 79-80 ? Quelles sont les deux vérités que nous devons voir comme étant complémentaires, même si elles paraissent opposées ?

Applications

Applications

  1. What part of this study stood out to you the most? Why or why not?
  2. Take at least ten minutes this week to reflect on your prayer life. Make a list of your most recurring prayer requests. What does your prayer life reveal about the desires of your heart? If you see the need, take time to repent of your idolatrous desires.
  1. Quelle partie de cette étude vous a le plus marqué ? Pourquoi ?
  2. Prenez au moins dix minutes cette semaine afin de réfléchir sur votre vie de prière. Faites une liste de vos requêtes de prière les plus récurrentes. Qu’est-ce que votre vie de prière révèle à propos des désirs de votre coeur ? Si vous en voyez la nécessité, prenez le temps de vous repentir de vos désirs idolâtres.

Section Headings

Titres des sections

  • Chapter 3: The Gospel—”Behold Your God!”
    • Christ Suffered to Bring Us to God
    • Justification Deals with Our Greatest Problem
    • The Great Exchange
    • Justification Is the Heart of the Gospel, Not Its Highest Good
    • Why Do I Want to Be Forgiven?
    • Would You Be Happy in Heaven if God Were Not There?
    • What Is the Supreme Good That Makes the Gospel Good News?
    • The Great Gospel Longing: Show Me Your Glory
    • The Glory of the Lord Shall Be Revealed—in Jesus Christ
    • More of God Appeared Than the Prophets Dreamed
    • The Excellency of Christ That Not Everyone Saw
    • Seeing They Did Not See, Because They Loved the Glory of Men
    • Unless You Are Born Again You Cannot See
    • Seeing the Glory of Christ Has Its Ups and Downs
    • The Most Gracious Command and Best Gift of the Gospel
  • Chapter 4: The Gospel—The Glory of Christ, the Image of God
    • Liberator from the Blinding Work of Satan
    • Let There Be Light!
    • The Gospel is the Glory of Christ
    • Satan’s Strategies to Silence the Gospel
    • Taste and See Because Tasting Is Seeing
    • The Gospel Reveals a Glorious Person
    • This Is the Gospel: the Revelation of the Glory of God in Christ
    • This Glory of Christ Is the Glory of God
    • The Glory of Christ Is the Glory of God in the Face of Christ
    • The Future Face of Christ
    • The Deepest Reason Why Christ’s Glory is God’s Glory
    • Knowing the Son Means Knowing the Father
    • The Gospel is Not Good News Without the Glory of God
    • “They Do Not See the Midday Sun”
  • Chapitre 3 : L’Évangile : « Voici votre Dieu ! »
    • Christ a souffert pour nous amener à Dieu
    • La justification : le remède à notre plus grand problème
    • La grande transaction
    • La justification est au cœur de l’Évangile, mais elle n’est pas son plus grand bien
    • Pourquoi est-ce que je désire être pardonné ?
    • Seriez-vous heureux au ciel si Dieu en était absent ?
    • Quel est le bien suprême qui fait de l’Évangile une bonne nouvelle ?
    • Le désir ardent dans l’Évangile : « Montre-moi ta gloire ! »
    • La gloire de l’Éternel sera révélée en Jésus-Christ
    • La révélation de l’Éternel a dépassé celle dont les prophètes rêvaient
    • L’excellence de Christ que tous n’ont pas perçue
    • Ayant des yeux, ils n’ont pas vu, car ils aimaient la gloire des hommes
    • On ne peut voir à moins d’être né de nouveau
    • Les hauts et les bas du fait de voir la gloire de Christ
    • Le commandement le plus doux et le meilleur don de l’Évangile
  • Chapitre 4 : L’Évangile : la gloire de Christ qui est l’image de Dieu
    • Celui qui nous libère des efforts de Satan
    • Que la lumière soit !
    • L’Évangile, la gloire de Christ
    • Les stratégies que Satan emploie pour entraver l’Évangile
    • Goûtons et voyons, parce que goûter c’est voir
    • L’Évangile révèle une personne glorieuse
    • Voici l’Évangile : la révélation de la gloire de Dieu sur la face de Christ
    • La gloire de Christ est la gloire de Dieu
    • La gloire de Christ est la gloire de Dieu reflétée sur la face de Christ
    • La face de Christ dans l’avenir
    • La raison la plus probante pour laquelle la gloire de Christ est celle de Dieu
    • Connaître le Fils, c’est aussi connaître le Père
    • Si l’on fait abstraction de la gloire de Dieu, l’Évangile n’est pas une bonne nouvelle
    • « Ils ne voient pas le soleil en plein midi »

Cette étude est tirées des livres : God Is the Gospel by John Piper, Dieu est l’Évangile de John Piper, et Dieu est l’Évangile (Guide d’étude)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s