Passage

Passage

We do, however, speak a wisdom among the mature, but not a wisdom of this age, or of the rulers of this age, who are coming to nothing. On the contrary, we speak God’s hidden wisdom in mystery, a wisdom God predestined before the ages for our glory. None of the rulers of this age knew this wisdom, because if they had known it, they would not have crucified the Lord of glory. But as it is written,
What no eye has seen, no ear has heard,
and no human heart has conceived
God has prepared these things for those who love him.
Now God has revealed these things to us by the Spirit, since the Spirit searches everything, even the depths of God. For who knows a person’s thoughts except his spirit within him? In the same way, no one knows the thoughts of God except the Spirit of God. Now we have not received the spirit of the world, but the Spirit who comes from God, so that we may understand what has been freely given to us by God. We also speak these things, not in words taught by human wisdom, but in those taught by the Spirit, explaining spiritual things to spiritual people. But the person without the Spirit does not receive what comes from God’s Spirit, because it is foolishness to him; he is not able to understand it since it is evaluated spiritually. The spiritual person, however, can evaluate everything, and yet he himself cannot be evaluated by anyone. For
who has known the Lord’s mind,
that he may instruct him?
But we have the mind of Christ.

1 Corinthians 2:6–16

Cependant, c’est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits, sagesse qui n’est pas de ce siècle, ni des princes de ce siècle, qui vont être réduits à l’impuissance ; nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu avait prédestinée avant les siècles, pour notre gloire ; aucun des princes de ce siècle ne l’a connue, car s’ils l’avaient connue, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. Mais c’est, comme il est écrit :
Ce que l’œil n’a pas vu,
Ce que l’oreille n’a pas entendu,
Et ce qui n’est pas monté au cœur de l’homme,
Tout ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment.
À nous, Dieu nous l’a révélé par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. Qui donc, parmi les hommes, sait ce qui concerne l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît ce qui concerne Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu.
Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin de savoir ce que Dieu nous a donné par grâce. Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, en expliquant les réalités spirituelles à des hommes spirituels. Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge. L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne. En effet :
Qui a connu la pensée du Seigneur,
Pour l’instruire ?
Or nous, nous avons la pensée de Christ.

1 Corinthiens 2.6–16

Quotes

Citations

Chapter 5: The Gospel—Confirmed by Its Glory, the Internal Testimony of the Holy Spirit

Chapitre 5 : l’Évangile est confirmé par sa propre gloire et le témoignage intérieur du Saint-Esprit

The Spirit is the one who testifies, because the Spirit is the truth… If we accept human testimony, God’s testimony is greater, because it is God’s testimony that he has given about his Son… And this is the testimony: God has given us eternal life, and this life is in his Son.

1 John 5:6, 9, 11

C’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité… Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand ; car voici le témoignage à son Fils… Et voici ce témoignage : Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est en son Fils.

1 Jean 5.6,9,11

The glory of God in the gospel gives self-authenticating validity and power to the word of the gospel, even for the simplest person.

La gloire de Dieu dans l’Évangile confirme en elle-même la validité et la puissance des paroles de ce message, même pour la personne la plus simple.

Not the church but the Spirit confirms the Word.

C’est l’Esprit, et non pas l’Église, qui confirme la Parole.

The testimony of the Spirit is more excellent than all reason. For as God alone is a fit witness of himself in his Word, so also the Word will not find acceptance in men’s hearts before it is sealed by the inward testimony of the Spirit. The same Spirit therefore who has spoken through the mouths of the prophets must penetrate into our hearts to persuade us that they faithfully proclaimed what had been divinely commanded … because until he illumines their minds, they ever waver among many doubts!1

John Calvin

Le témoignage du Saint-Esprit est meilleur que tout raisonnement. Bien que Dieu soit son seul et suffisant témoin en sa Parole, celle-ci ne suscitera cependant pas la foi dans le cœur des hommes, si elle n’y est scellée par le témoignage intérieur du Saint-Esprit. Voilà pourquoi il est nécessaire que le même Esprit, qui a parlé par la bouche des prophètes, entre dans nos cœurs et les touche vivement pour les persuader que les prophètes ont fidèlement transmis ce qui leur était commandé d’en haut […] l’Esprit est le sceau et les arrhes qui confirment notre foi, nos esprits ne faisant que flotter pleins de doutes et d’hésitations jusqu’à ce qu’ils en soient illuminés.1

Jean Calvin

The Spirit does not give us added revelation to what is in Scripture, but he awakens us, as from the dead, to see and taste the divine reality of the glory of Christ in the gospel.

L’Esprit ne nous démontre rien qui ne se trouve déjà pas dans l’Écriture, mais il nous réveille, nous relève des morts, pour ainsi dire, afin de nous permettre d’apercevoir et de goûter la réalité de la gloire de Christ dans l’Évangile.

In their case, the god of this age has blinded the minds of the unbelievers to keep them from seeing the light of the gospel of the glory of Christ, who is the image of God. For we are not proclaiming ourselves but Jesus Christ as Lord, and ourselves as your servants for Jesus’s sake. For God who said, “Let light shine out of darkness,” has shone in our hearts to give the light of the knowledge of God’s glory in the face of Jesus Christ.

2 Corinthians 4:4–6

Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent ; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées, afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu. Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes ; c’est le Christ-Jésus, le Seigneur, que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus. Car Dieu qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.

2 Corinthiens 4.4–6

This sight authenticates the gospel as God’s own word. The witness of God to the gospel is the immediate, unassailable, life-giving revelation to the mind of the majesty of God manifest in the Word itself—not in new revelation about it.

Cette nouvelle perception authentifie l’Évangile comme étant la Parole même de Dieu. Le témoignage que Dieu fournit à propos de l’Évangile est la révélation immédiate, irréfutable et vivifiante de sa propre majesté telle qu’elle se manifeste dans l’Écriture, et non pas une nouvelle vérité à ce sujet.

God’s testimony is the gift of life, and therefore sight.

Le témoignage de Dieu, c’est le don de la vie et, par conséquence, de la vue.

The testimony of God, that is, the inward witness of the Spirit, is greater than any human witness—including the witness of our own judgment. God testifies to us of his reality and the reality of his Son and of the gospel by giving us life from the dead, so that we come alive to his self-authenticating glory in the gospel.

Le témoignage de Dieu, à savoir le témoignage intérieur de l’Esprit, est plus grand que celui de tout témoin humain, y compris celui de notre jugement. Dieu témoigne de sa réalité, de celle de son Fils et de celle de l’Évangile en nous ressuscitant des morts, de sorte que nous devenons pleinement conscients de sa gloire qui s’authentifie d’elle-même dans l’Évangile.

The God-exalting gospel is self-authenticating.

L’Évangile qui exalte Dieu s’authentifie lui-même.

The internal testimony of the Holy Spirit, which persuades us that the gospel is true, is not the adding of new information to what is in the gospel. By the Spirit we are enabled to see what is really there in the gospel. There is real light and real glory, and it is manifestly divine.

Le témoignage intérieur du Saint-Esprit, qui nous convainc de la véracité de l’Évangile, n’ajoute aucun nouveau renseignement à celui-ci. Le Saint-Esprit nous rend capables de voir la substance réelle de l’Évangile : une lumière et une gloire véritables, dont l’origine est manifestement divine.

The doctrine of the internal testimony of the Spirit is valid because the gospel is a revelation of the glory of Christ who is the image of God.

La doctrine du témoignage intérieur du Saint-Esprit est valide parce que l’Évangile s’avère une révélation de la gloire de Christ qui est l’image de Dieu.

The conviction of the truth of the gospel must be both reasonable and spiritual. The glory of God in the gospel is the key to both.

La conviction de la vérité de l’Évangile doit être à la fois raisonnable et spirituelle. La gloire de Dieu dans l’Évangile constitue la clé de ces deux conditions.

The faith of many people who profess faith in Christ is not a faith founded on the glory of Christ himself but on tradition or education or other people’s opinion. If that is the case, the faith is not saving faith. Saving faith in Christ is built upon real evidence, or upon that which is a good reason, or just ground of conviction.

La foi de beaucoup de gens qui font profession de croire en Christ ne se fonde pas sur la gloire de Christ, mais sur une tradition, leur éducation ou l’opinion des autres. Dans ce cas, leur foi ne conduit pas au salut. La foi salvatrice en Christ s’appuie sur de vraies preuves, une bonne raison, ou un fondement valable.

The “good reason” and “just ground” of conviction must arise from a spiritual—that is, Spirit-enabled—sight of the glory of God in the gospel.

La « bonne raison » ou le « fondement valable » à l’origine de la conviction doit provenir d’une œuvre spirituelle, qui laisse voir la gloire de Dieu dans l’Évangile et qui est produite par le Saint-Esprit.

For God who said, “Let light shine out of darkness” has shone in our hearts to give the light of the knowledge of God’s glory in the face of Jesus Christ.

2 Corinthians 4:6

Car Dieu qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.

2 Corinthiens 4.6

Nothing can be more evident, than that a saving belief of the gospel is here spoken of, by the apostle, as arising from the mind’s being enlightened to behold the divine glory of the things it exhibits.2

Jonathan Edwards

De toute évidence, Paul parle ici d’une croyance en l’Évangile qui mène au salut, comme émergeant de l’illumination de l’intelligence pour qu’elle soit en mesure de contempler la gloire divine des choses qu’on lui expose.2

Jonathan Edwards

God’s glory is what the gospel events and promises are meant to show.

Les événements et les promesses de l’Évangile ont pour but de révéler la gloire de Dieu.

Saving faith in the gospel must be based on Spirit-enabled seeing of the glory of God in the face of Christ.

La foi salvatrice de l’Évangile doit découler d’une œuvre du Saint-Esprit qui permet de contempler la gloire de Dieu sur la face de Christ.

The glory of God in the face of Christ—that is, the glory of Christ who is the image of God—is essential to the gospel.

La gloire de Dieu sur la face de Christ, soit la gloire de Christ qui est l’image de Dieu, est indispensable à la Bonne Nouvelle.

If a person comes to the gospel and sees the events of Good Friday and Easter and believes that they happened and that they can bring some peace of mind, but does not see and savour any of this divine glory, that person does not have saving faith.

Si une personne entend l’Évangile, qu’elle prend connaissance de ce qui s’est déroulé le Vendredi saint et à la Pâque, qu’elle croit que ces événements se sont produits et qu’ils peuvent lui procurer une certaine paix de l’esprit, mais qu’elle ne voit ni ne goûte à la gloire divine, cette personne n’a pas la foi qui conduit au salut.

Seeing the glory of God in Christ in the gospel is essential to conversion.

Voir la gloire de Dieu en Christ dans l’Évangile est une condition essentielle à la conversion.

A professing Christian can have many right words but no spiritual fruit. What is wrong? The supernatural change from darkness to light has not happened. The blinding effects of sin and Satan have not been lifted. The eyes of the heart are still unable to see and savour the glory of Christ who is the image of God.

Une personne se disant chrétienne peut affirmer bien des bonnes paroles sans jamais produire de fruit spirituel. Qu’est-ce qui ne va pas? Le passage surnaturel des ténèbres à la lumière n’a pas eu lieu. Satan et le péché aveuglent toujours cet individu. Les yeux de son cœur sont toujours incapables de voir et de goûter la gloire de Christ qui est l’image de Dieu.

All the Scripture has the mark of God’s glory on it, since he is its theme and author. But in the gospel events of Christ’s crucifixion and resurrection—the terrible and wonderful events of Good Friday and Easter—the glory of God shines most brightly. Thus it is especially important that we think of the gospel in terms of the revelation of God’s glory.

Toute l’Écriture porte le sceau de la gloire de Dieu car il en est le thème et l’Auteur. C’est lors des événements à la fois horribles de la crucifixion et de la résurrection de Christ, que sa beauté resplendit au plus haut point. Il est donc particulièrement important que nous considérions l’Évangile comme étant la révélation de la gloire de Dieu.


  1. John Calvin, Institutes of the Christian Religion, 2 vols., ed. John T. McNeill, trans. Ford Lewis Battles (Philadelphia: Westminster Press, 1960), 1:75 (I.vii.4).
  2. Edwards, Religious Affections, 298.

Summary

Résumé

The singularity of the gospel is a proof in itself of what it proclaims. Without undermining the importance of apologetics, the gospel, in the end, is not based on the authority of witnesses. It has its own authority. The gospel gives us the authority to submit to it and to enjoy the glory of God. So we must see the gospel for what it really is: a shining truth.

The Holy Spirit enables us to see the beauty and truth of the gospel, not by adding to it, but rather by opening the eyes of our hearts so that we can grasp its true power. The gospel, then, authenticates itself because when we truly understand it, we are irresistibly led to worship the One who is at its foundation. Lazarus needed no other evidence or testimony to believe that he was alive and well after Jesus raised him from the dead. The reality itself was overwhelming and compelling enough. Our faith must also be based on the glory of God that is revealed through the gospel of Jesus Christ and all the extraordinary, compelling and infinitely glorious facts that make up the gospel.

Truths about the power of the gospel to authenticate itself and the power of the Holy Spirit to open the eyes of our hearts are found throughout the Word of God. This is of great importance not only for our own evaluation of our relationship with God, but also in our ministries and relationships among believers.

La singularité de l’Évangile est une preuve en elle-même de ce qu’il proclame. Sans vouloir miner l’importance de l’apologétique, l’Évangile, au final, n’est pas basé sur l’autorité de témoins. Il possède lui-même sa propre autorité. L’Évangile nous donne l’autorité nécessaire pour que l’on s’y soumette et que l’on puisse savourer la gloire de Dieu. Nous devons donc voir l’Évangile pour ce qu’il est vraiment : une vérité éclatante.

Le Saint-Esprit nous permet de voir la beauté et la vérité de l’Évangile, non pas en y ajoutant quelque chose, mais plutôt en ouvrant les yeux de nos cœurs afin que l’on puisse saisir sa véritable puissance. L’Évangile s’authentifie donc lui-même parce que lorsque nous le comprenons réellement, nous sommes irrésistiblement amenés à adorer celui qui est à son fondement. Lazare n’avait besoin d’aucune autre preuve ou témoignage pour croire qu’il était bien vivant après que Jésus l’ait ressuscité. La réalité en elle-même était assez bouleversante et irrésistible. Notre foi doit également être fondée sur la gloire de Dieu qui est révélée à travers l’Évangile de Jésus-Christ ainsi que sur tous les faits extraordinaires, irrésistibles et infiniment glorieux qui constituent l’Évangile.

Les vérités quant au pouvoir de l’Évangile de s’authentifier lui-même ainsi que par rapport au pouvoir du Saint-Esprit qui permet aux yeux de notre cœur de s’ouvrir se retrouvent tout au long de la Parole de Dieu. Cela est d’une grande importance non seulement pour notre propre évaluation de notre relation avec Dieu, mais aussi dans le cadre de nos ministères et de nos relations entre croyants.


Hymn

Hymne

Fairest Lord Jesus

Incomparable Seigneur Jésus

Fairest Lord Jesus, Ruler of all nature,
O thou of God and man the Son,
Thee will I cherish, Thee will I honour,
Thou, my soul’s glory, joy and crown.

Fair are the meadows, fairer still the woodlands,
Robed in the blooming garb of spring;
Jesus is fairer, Jesus is purer,
Who makes the woeful heart to sing.

Fair is the sunshine, fairer still the moonlight,
And all the twinkling starry host;
Jesus shines brighter, Jesus shines purer
Than all the angels heaven can boast.

All fairest beauty, heavenly and earthly,
Wondrously, Jesus, is found in Thee;
None can be nearer, fairer or dearer,
Than Thou, my Saviour, art to me.

Beautiful Saviour! Lord of all the nations!
Son of God and Son of Man!
Glory and honour, praise, adoration,
Now and forever more be Thine.

Incomparable Seigneur Jésus, Souverain de la nature,
Ô toi Fils de l’homme,
Je te chérirai, je t’honorerai,
Toi, la gloire, la joie et la couronne de mon âme.

Magnifiques sont les prairies, plus encore les bois
Revêtus des fleurs du printemps ;
Jésus est plus magnifique, plus pur encore,
Il fait chanter le cœur affligé.

Majestueux est le soleil, plus encore le claire de lune
Et le ciel scintillant d’étoiles ;
Jésus brille plus éclatant, plus pur
Que tous les anges des cieux.

Toutes les plus grandes beautés de la terre et dans le ciel,
Jésus se révèle merveilleusement en elles ;
Nul n’est plus près, plus beau ni plus précieux
Que toi, mon Sauveur.

Merveilleux Sauveur ! Seigneur de toutes les nations !
Fils de Dieu et Fils de l’homme !
À toi gloire et honneur, louange et adoration
Aujourd’hui et pour l’éternité.


Questions

Questions

  1. How does John Piper define the internal witness of the Holy Spirit? (Chap. 5.)
  2. How is this testimony different from a simple voice in our head that says, “The contents of this book are true”?
  3. On what basis does the Catholic Church establish the authority of Scripture? How is this false?
  4. On pages 95-97, John Piper talks about two fundamental aspects of our faith. What are these two aspects and why are they important? In what ways do these two aspects allow us to say that even uneducated people can have an unshakable faith?
  1. De quelle manière John Piper définit-il le témoignage interne du Saint-Esprit ? (Chap. 5.)
  2. De quelle manière ce témoignage est-il différent d’une simple voix dans notre tête qui nous dit : « Le contenu de ce livre est vrai » ?
  3. Sur quoi se base l’Église catholique pour établir l’autorité des Écritures ? En quoi cela est-il faux ?
  4. Aux pages 95-97, John Piper parle de deux aspects fondamentaux de notre foi. Quels sont ces deux aspects et pourquoi sont-ils importants ? De quelle manière ces deux aspects nous permettent-ils d’affirmer que même les gens sans éducation peuvent avoir une foi inébranlable ?

Applications

Applications

  1. What part of this study stood out to you the most? Why or why not?
  2. Reflect on the story of Lazarus in John 11. The death of Lazarus, though tragic, still reveals the infinite love of Jesus. Does this story allow you to see the trials and sufferings of your life in a different way?
  1. Quelle partie de cette étude vous a le plus marqué ? Pourquoi ?
  2. Réfléchissez à l’histoire de Lazare rapporté dans Jean 11. La mort de Lazare, bien que tragique, révèle tout de même l’amour infini de Jésus. Est-ce que cette histoire vous permet de voir les épreuves et les souffrances de votre vie d’une manière différente ?

Section Headings

Titres des sections

  • Chapter 5: The Gospel—Confirmed by Its Glory, the Internal Testimony of the Holy Spirit
    • The Glory of God in the Gospel and the Internal Testimony of the Spirit
    • Faith from the Testimony of the Spirit Is Not Irrational
    • Not the Church but the Spirit Confirms the Word
    • The Unmistakable Majesty of God Manifest in the Word
    • God’s Testimony Is the Gift of Life, and Therefore Sight
    • The God-Exalting Gospel is Self-Authenticating
    • The Ground of our Faith Must Be Reasonable
    • The Reasonable Ground of Faith Must Be Spiritual
    • God’s Glory Is What the Gospel Events and Promises Are Meant to Show
  • Chapitre 5 : L’Évangile est confirmé par sa propre gloire et le témoignage intérieur du Saint-Esprit
    • La gloire de Dieu dans l’Évangile et le témoignage intérieur du Saint-Esprit
    • La foi issue du témoignage de l’Esprit n’est pas irrationnelle
    • C’est l’Esprit, et non pas l’Église, qui confirme la Parole
    • La majesté indéniable de Dieu manifestée dans la Parole
    • Le témoignage de Dieu, c’est le don de la vie et, par conséquent, de la vue
    • L’Évangile qui exalte Dieu s’authentifie lui-même
    • Le fondement de notre foi doit être raisonnable
    • L’assise raisonnable de la foi doit être spirituelle
    • Les événements et les promesses de l’Évangile ont pour but de révéler la gloire de Dieu

Cette étude est tirées des livres : God Is the Gospel by John Piper, Dieu est l’Évangile de John Piper, et Dieu est l’Évangile (Guide d’étude)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s