Passage

Passage

How joyful is the one
whose transgression is forgiven,
whose sin is covered!
How joyful is a person whom
the Lord does not charge with iniquity
and in whose spirit is no deceit!

When I kept silent, my bones became brittle
from groaning all day long.
For day and night your hand was heavy on me;
my strength was drained
as in the summer’s heat.
Then I acknowledged my sin to you
and did not conceal my iniquity.
I said,
“I will confess my transgressions to the Lord,”
and you forgave the guilt of my sin.

Therefore let everyone who is faithful pray to you immediately.
When great floodwaters come,
they will not reach him.
You are my hiding place;
you protect me from trouble.
You surround me with joyful shouts of deliverance.

I will instruct you and show you the way to go;
with my eye on you, I will give counsel.
Do not be like a horse or mule,
without understanding,
that must be controlled with bit and bridle
or else it will not come near you.

Many pains come to the wicked,
but the one who trusts in the Lord
will have faithful love surrounding him.
Be glad in the Lord and rejoice,
you righteous ones;
shout for joy,
all you upright in heart.

Psalm 32

Heureux celui dont la transgression est enlevée,
Dont le péché est pardonné !
Heureux l’homme à qui l’Éternel ne tient plus compte de sa faute,
Et dans l’esprit duquel il n’y a point de fraude !
Tant que je me suis tu, mes os se consumaient,
Je gémissais toute la journée ;
Car nuit et jour ta main pesait sur moi,
Ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été.

Je t’ai fait connaître mon péché,
Je n’ai pas couvert ma faute ;
J’ai dit : Je confesserai mes transgressions à l’Éternel !
Et toi, tu as enlevé la faute de mon péché.

Qu’ainsi tout fidèle et prie au temps convenable !
Si de grandes eaux débordent,
Elles ne l’atteindront nullement.
Tu es un abri pour moi, tu me gardes de la détresse,
Tu m’entoures de cris de délivrance.

Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ;
Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi.
Ne soyez pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence ;
On les bride avec un frein et un mors, dont on les pare,
Afin qu’ils ne s’approchent pas de toi.

(Il y a) beaucoup de douleurs pour le méchant,
Mais celui qui se confie en l’Éternel est entouré de sa bienveillance.
Justes, réjouissez-vous en l’Éternel et soyez dans l’allégresse !
Poussez des cris de joie, vous tous qui êtes droits de cœur !

Psaume 32

Quotes

Citations

Chapter 6: The Gospel—The Glory of Christ in Evangelism, Missions, and Sanctification

Chapitre 6 : L’Évangile : la gloire de Christ dans l’évangélisation, les missions et la sanctification

I am sending you to them to open their eyes so that they may turn from darkness to light and from the power of Satan to God, that they may receive forgiveness of sins and a share among those who are sanctified by faith in me.

Acts 26:17, 18

Je t’ai pris du milieu de ce peuple et des païens, vers qui je t’envoie, pour leur ouvrir les yeux, afin qu’ils se tournent des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu, et qu’ils reçoivent le pardon des péchés et un héritage avec ceux qui ont sanctifiés par la foi en moi.

Actes 26.17,18

We all, with unveiled faces, are looking as in a mirror at the glory of the Lord and are being transformed into the same image from glory to glory; this is from the Lord who is the Spirit.

2 Corinthians 3:18

Nous tous, qui le visage dévoilé, reflétons comme un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

2 Corinthiens 3.18

The gospel is the revelation of the glory of Christ who is the image of God. It is the self-authenticating display of the light of the knowledge of the glory of God in the face of Christ. The greatest good in the gospel is the gift of seeing and savouring the glory of God in Christ forever.

L’Évangile est la révélation de la gloire de Christ qui est l’image de Dieu. Il s’authentifie de lui-même et il dévoile la splendeur de la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. Le plus grand bien que procure la Bonne Nouvelle, c’est la faculté de voir et de savourer pour toujours la gloire de Dieu en Christ.

The holiness of Christian people and the conversion of perishing people hang on seeing and savouring the glory of God in the gospel.

La sainteté des chrétiens et la conversion de ceux qui périssent dépendent de la capacité de voir et de contempler la gloire de Dieu à travers l’Évangile.

Even if people can come to a sense of strong probability that the gospel is true on the basis of historical reasonings, this will not suffice for sustaining a person in suffering and torture.

Même is certaines personnes peuvent en venir à croire en la probabilité de la véracité de l’Évangile par des raisonnements historiques, cela ne suffirait pas à soutenir leur foi en période de souffrance et de torture.

To have a conviction, so clear, and evident, and assuring, as to be sufficient to induce them, with boldness to sell all, confidently and fearlessly to run the venture of the loss of all things, and of enduring the most exquisite and long continued torments, and to trample the world under foot, and count all things but dung for Christ, the evidence they can have from history, cannot be sufficient. … After all that learned men have said to them, there will remain innumerable doubts on their minds; they will be ready, when pinched with some great trial of their faith, to say, “How do I know this, or that? How do I know when these histories were written?” … Endless doubts and scruples [will] remain.1

Jonathan Edwards

Pour que des gens acquièrent une conviction tellement claire et évidente afin qu’elle suffise à les motiver à vendre tous leurs biens avec courage et confiance sans jamais craindre, à accepter de tout perdre, à endurer des tourments affreux et prolongés, à fouler le monde sous leurs pieds, à tout regarder comme de la boue pour Christ, cela nécessite plus que l’Histoire et les preuves qu’elle fournit. Elles ne peuvent offrir ce qu’il leur faut. […] Malgré tout ce que certains érudits auront pu leur dire, beaucoup de doutes les assailliront. Lorsqu’ils seront grandement éprouvés pour leur foi, ils se demanderont comment ils peuvent être assurés de telle ou telle chose, ou comment savoir à quel moment ces récits ont été écrits. […] D’innombrables incertitudes et maintes réserves subsisteront alors dans leur esprit.1

Jonathan Edwards

It is crucial for evangelism and missions that we understand that true saving faith is grounded on a spiritual sight of the glory of God in the gospel.

Tant pour l’évangélisation que pour l’œuvre missionnaire, il est crucial de saisir qu’une véritable foi salvatrice se fonde sur la faculté spirituelle de voir la gloire de Dieu dans l’Évangile.

The centre of the gospel is the narration of the events of Christ’s death and resurrection. Then there is the explanation of what this death and resurrection have achieved in the forgiveness of sins and the hope of eternal life.

Le récit de la mort et de la résurrection de Christ se situe au centre de l’Évangile. Puis il faut expliquer ce que cette œuvre signifie pour nous, soit l’expiation des péchés et l’espérance de la vie éternelle.

The Holy Spirit must do his life-giving, eye-opening, blindness-removing, glory-revealing work. The Spirit and the Word are both essential. The story of Christ must be told, and the Spirit of Christ must be triumphant.

Le Saint-Esprit doit donner la vie, ouvrir les yeux, guérir de la cécité spirituelle et révéler la gloire de Christ. La Parole et l’Esprit sont tous deux essentiels. On doit raconter l’histoire de Christ, et son Esprit doit triompher.

The gospel is central not only in conversion but also in the ongoing transformation of believers. Understanding the decisive purpose fo the gospel as the revelation of the glory of Christ is the biblical key to Christian holiness.

L’Évangile est central, non seulement pour la conversion, mais aussi pour la transformation continuelle des croyants. La sainteté chrétienne repose sur une bonne compréhension de l’objectif ultime de ce message : révéler la gloire de Christ.

But if our gospel is veiled, it is veiled to those who are perishing. In their case, the god of this age has blinded the minds of the unbelievers to keep them from seeing the light of the gospel of the glory of Christ, who is the image of God. For we are not proclaiming ourselves but Jesus Christ as Lord, and ourselves as your servants for Jesus’s sake. For God who said, “Let light shine out of darkness,” has shone in our hearts to give the light of the knowledge of God’s glory in the face of Jesus Christ.

2 Corinthians 4:3–6

Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent ; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées, afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu. Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes ; c’est le Christ-Jésus, le Seigneur, que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus. Car Dieu qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.

2 Corinthiens 4.3–6

The pathway to Christ-likeness is “beholding the glory of the Lord.” The Lord is Christ, and he is the image of God. The Lord is God seen in the face of Christ. The way we “behold the glory of the Lord” is in “the gospel of the glory of Christ.” We pray for grace to meditate on the fullness of the gospel of Christ crucified and risen.

La voie vers la ressemblance à Christ consiste à contempler la gloire du Seigneur. Le Seigneur est Christ, l’image de Dieu. Le Seigneur, c’est Dieu, que l’on voit sur la face de Christ. Nous contemplons « la gloire du Seigneur » dans « l’Évangile de la gloire de Christ ». Nous prions pour la grâce de pouvoir méditer sur la plénitude de l’Évangile du Christ crucifié et ressuscité.

The Holy Spirit does his ongoing change in us by enabling us to see the glory of Christ.

Le Saint-Esprit travaille à notre transformation quotidienne en nous rendant capables de voir la gloire de Christ.

In evangelism the Holy Spirit opens the eyes of sinners to see the glory of Christ who is faithfully preached in the gospel. If Christ is not preached and his glory is not exalted, the Holy Spirit does not open our eyes, for there is no glorious Christ displayed for us to see. The Holy Spirit does not do his work apart from the gospel because his work is to open our eyes to see Christ displayed in the gospel, and until the gospel is preached Christ is not there to see.

Dans l’évangélisation, le Saint-Esprit ouvre les yeux des pécheurs pour leur faire voir la gloire de Christ, qui est fidèlement annoncée dans l’Évangile. Il n’ouvrira pas les yeux spirituels des gens si Christ n’est pas prêché et que sa gloire n’est pas exaltée puisque l’on n’aura pas présenté d’abord le Seigneur glorieux. Le Saint-Esprit n’agit jamais indépendamment de l’Évangile, car son rôle est d’ouvrir nos yeux pour nous faire voir le Christ tel qu’annoncé à travers la Bonne Nouvelle. Or, tant que l’Évangile n’est pas prêché, on ne peut voir Christ.

The Spirit was sent to glorify the Son of God, and he will not save anyone apart from drawing their attention to the glory of the Son in the gospel.

Le Saint-Esprit a été envoyé pour glorifier le Fils de Dieu, et il ne sauvera personne si ce n’est par sa participation qui consiste à attirer leur attention sur la gloire du Fils dans l’Évangile.

When the Spirit of truth comes, he will guide you into all the truth… He will glorify me…

John 16:13, 14

Quand il sera venu, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité… Lui me glorifiera…

Jean 16.13,14

We are transformed into Christ’s image—that’s what sanctification is—by steadfast seeing and savouring of the glory of Christ. This is the work of the Spirit: to shine the light of truth on the glory of Christ so that we see it for what is really is, namely, infinitely precious. The work of the Holy Spirit in changing us is not to work directly on our bad habits but to make us admire Jesus Christ so much that sinful habits feel foreign and distasteful. If we neglect the glory of God in Christ as the greatest gift of the gospel, we cripple the sanctifying work of the church.

Nous sommes transformés pour ressembler à Christ — voilà ce qu’est la sanctification — à force de contempler et de savourer constamment la gloire de Christ. C’est l’œuvre de l’Esprit : faire resplendir la lumière de la vérité sur la gloire de Christ afin que nous la voyions pour ce qu’elle est, c’est à dire infiniment précieuse. Le Saint-Esprit ne nous transforme pas en s’attaquant directement à nos mauvaises habitudes, mais en nous portant à admirer Jésus-Christ à tel point que nos péchés nous paraissent étranges et choquants. Si nous négligeons de présenter la gloire de Dieu en Christ comme le plus grand don de l’Évangile, nous nuisons au travail de sanctification dans l’Église.

The dynamics of personal transformation in 2 Corinthians 3:18 assume that we are changed into what we admire and fix our attention on.

Selon la dynamique de la transformation personnelle décrite dans 2 Corinthiens 3.18, nous sommes changés à l’image de ce que nous admirons et contemplons.

We all, with unveiled faces, are looking as in a mirror at the glory of the Lord and are being transformed into the same image from glory to glory; this is from the Lord who is the Spirit.

2 Corinthians 3:18

Nous tous, qui le visage dévoilé, reflétons comme un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

2 Corinthiens 3.18

In the case of Jesus, he is infinitely admirable, and our admiration rises to the most absolute worship. Therefore, when we behold him as we should, the change is profound.

Étant donné que Jésus est infiniment admirable, notre ferveur devrait s’élever jusqu’à l’adoration la plus ardente. Par conséquent, quand nous le contemplons comme il se doit, les changements sont profonds.

Looking at Jesus produces holiness along many different paths.

Contempler Jésus encourage la sainteté sur bien des plans.

The transformation that comes from beholding the glory of Christ in the gospel happens incrementally. “Beholding the glory of the Lord, [we] are being transformation into the same image from one degree of glory to another.” Christian glorification begins at conversion, not at death or resurrection. Sanctification is the first phase of glorification.

Alors que nous contemplons la gloire de Christ dans l’Évangile, la transformation qui a lieu est graduelle. « Nous tous dont le visage découvert reflète la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur. » La sanctification constitue la première étape de la glorification.

The Christian life is conforming more and more to the glorious person of Christ. We see Christ himself as infinitely beautiful in his spiritual and moral perfections, and therefore infinitely valuable. He is the greatest treasure in the universe.

La vie chrétienne est un processus visant une ressemblance toujours plus grande à la glorieuse personne de Christ. Lorsque nous voyons l’infinie beauté de Christ à travers ses perfections morales et spirituelles, nous devenons alors conscients de sa valeur inestimable. Il est le plus grand trésor de l’univers.

As we behold the glory of Christ in the gospel and savour his purity, we come to see sin as repugnant, and salvation as magnificent.

En contemplant la gloire de Christ dans l’Évangile et en nous délectant de sa pureté, nous en venons à voir le péché comme répugnant et le salut comme merveilleux.

Love finds no joy in unrighteousness but rejoices in the truth.

1 Corinthians 13:7

[L’amour] ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité.

1 Corinthiens 13.6

As we behold the glory of the Lord in the gospel, the glory of his moral perfections more and more become our desire and our experience.

Alors que nous contemplons de plus en plus la gloire des perfections morales de Jésus, plus nous les désirons et nous en faisons l’expérience.

Therefore, be imitators of God, as dearly loved children, and walk in love, as Christ also loved us and gave himself for us, a sacrificial and fragrant offering to God.

Ephesians 5:1, 2

Soyez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés ; et marchez dans l’amour, de même que le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même à Dieu « pour nous en offrande et en sacrifice comme un parfum de bonne odeur ».

Éphésiens 5.1,2

Just as the Lord has forgiven you, so you are also to forgive.

Colossians 3:13

Vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ.

Colossiens 3.13

Everyone should look out not only for his own interests, but also for the interests of others.

Adopt the same attitude as that of Christ Jesus… he humbled himself by becoming obedient to the point of death — even to death on a cross.

Philippians 2:4,5,8

Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Ayez en vous la pensée qui était en Christ-Jésus… il s’est humilié lui-même en devenant obéissant jusqu’à la mort, la mort sur la croix.

Philippiens 2.4,5,8

As we fix our mind’s attention and our heart’s affection on the glory of Christ’s love, more and more we become loving.

Au fur et à mesure que nous fixons les yeux sur la gloire de l’amour de Christ et que nous lui vouons notre affection, notre amour envers Dieu et envers les autres grandit.

This incremental transformation from glory to glory is not true for our physical bodies in this age. Though God does from time to time heal his people from their diseases in this life, and thus gives them a foretaste of the physical glorification that is coming, the experience of all Christians in this life is progressive aging and weakening and failing health and death.

Cette transformation progressive ne s’applique pas à nos corps ici-bas. Bien qu’il arrive à l’occasion que Dieu guérisse ses enfants de maladies et qu’il leur accorde ainsi un avant-goût de la gloire physique qui les attend, tous les croyants vieillissent peu à peu, s’affaiblissent, connaissent des problèmes de santé et meurent.

Not only that, but we ourselves who have the Spirit as the firstfruits—we also groan within ourselves, eagerly waiting for adoption, the redemption of our bodies.

Romans 8:23

Bien plus : nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons de nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps.

Romains 8.23

This outward decay is simultaneous with inward renewal from glory to glory as we fix our gaze on the glory of Christ.

Cet affaiblissement du corps a lieu en même temps que le renouvellement spirituel intérieur, suscité parce que nous fixons nos regards sur la gloire de Christ.

Therefore we do not give up. Even though our outer person is being destroyed, our inner person is being renewed day by day. For our momentary light affliction is producing for us an absolutely incomparable eternal weight of glory. So we do not focus on what is seen, but on what is unseen. For what is seen is temporary, but what is unseen is eternal.

2 Corinthians 4:16–18

C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et même lorsque notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle du jour en jour. Car un moment de légère affliction produit pour nous au-delà de toute mesure un poids éternel de gloire. Aussi nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont momentanées, et les invisibles sont éternelles.

2 Corinthiens 4.16–18

Seeing the unseen glory of Christ in the gospel is the key to inner transformation from day to day and from glory to glory.

Contempler la gloire invisible de Christ dans l’Évangile constitue donc la clé de notre transformation intérieure, de jour en jour et de gloire en gloire.

This inner transformation is the first step in total transformation, including the transformation of our bodies.

Cette métamorphose intérieure est la première étape de notre transformation entière, y compris celle de notre corps.

And if the Spirit of him who raised Jesus from the dead lives in you, then he who raised Christ from the dead will also bring your mortal bodies to life through his Spirit who lives in you.

Romans 8:11

Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité le Christ-Jésus d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.

Romains 8.11

Our citizenship is in heaven, and we eagerly wait for a Saviour from there, the Lord Jesus Christ. He will transform the body of our humble condition into the likeness of his glorious body, by the power that enables him to subject everything to himself.

Philippians 3:20, 21

Pour nous, notre cité est dans les cieux ; de là nous attendons comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, qui transformera notre corps humilié, en le rendant semblable à son corps glorieux par le pouvoir efficace qu’il a de s’assujettir toutes choses.

Philippiens 3.20,21

And just as we have borne the image of the man of dust, we will also bear the image of the man of heaven.

1 Corinthians 15:49

Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.

1 Corinthiens 15.49

This final physical glorification is not disconnected from beholding the glory fo the Lord—neither now nor then. Only by beholding the glory of the Lord are we kept on the path that leads to the glorified Christ. Our final meeting with Christ and our final transformation into his glorious image depends now on beholding the glory of the Lord.

La glorification ultime est associée à la contemplation de la gloire du Seigneur, tant maintenant que dans l’éternité. Ce n’est qu’en contemplant sa gloire que nous nous en tenons au sentier qui mène au Christ glorifié. Notre ultime rencontre avec Christ et notre transformation finale à son image dépendent de notre contemplation actuelle de la gloire du Seigneur.

Dear friends, we are God’s children now, and what we will be has not yet been revealed. We know that when he appears, we will be like him because we will see him as he is.

1 John 3:2

Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que lorsqu’il sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est.

1 Jean 3.2

The completion of our becoming will happen at the completion of our beholding. Seeing him “as he is” implies that the way we see him now is incomplete.

Notre transformation s’achèvera au moment où nous n’aurons plus à le contempler par la foi. Le voir « tel qu’il est » signifie que nous ne le voyons à présent que d’une manière imparfaite.

For now we see only a reflection as in a mirror, but then face to face. Now I know in part, but then I will know fully, as I am fully known.

1 Corinthians 13:12

Aujourd’hui, nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière confuse, mais alors, nous verrons face à face ; aujourd’hui je connais partiellement, mais alors, je connaîtrai comme j’ai été connu.

1 Corinthiens 13.12

There is no gospel and no salvation where the glory of God is not shown and seen.

Là où la gloire de Dieu n’est ni montrée ni vue, il n’y a ni Évangile ni salut possible.

The purpose of the gospel—both its central events of Good Friday and Easter, as well as their proclamation in the world—is to make the glory of God in Christ the foundation and the means of all salvation and sanctification and glorification. There is no gospel where the glory of God in Christ is not shown. And there is no salvation through the gospel where the glory of God in Christ is not seen.

L’Évangile, que ce soit les événements s’étant déroulés le Vendredi saint et le jour de la Pâque ou leur proclamation au monde, vise à faire de la gloire de Dieu en Christ le fondement du salut, de la sanctification et de la glorification, et le moyen par lequel ceux-ci se réalisent. Là où la gloire de Dieu en Christ n’est pas montrée, il n’ya pas d’Évangile. Il n’y a pas de salut non plus à travers la Bonne Nouvelle, là où l’on ne voit pas la gloire de Dieu en Christ.

Chapter 7: The Gospel—The Glory of the Gladness of God

Chapitre 7 : L’Évangile : la gloire du Dieu bienheureux

We know that the law is not meant for a righteous person, but for the lawless and rebellious, for the ungodly and sinful, for the unholy and irreverent, for those who kill their fathers and mothers, for murderers, for the sexually immoral and homosexuals, for slave traders, liars, perjurers, and for whatever else is contrary to the sound teaching that conforms to the gospel concerning the glory of the blessed God, which was entrusted to me.

1 Timothy 1:9–11

On sache que la loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les indisciplinés, les impies et les pécheurs, les sacrilèges et les profanes, les parricides et les matricides, les meurtriers, les débauchés, les homosexuels, les trafiquants d’esclaves, les menteurs, les parjures, et tout ce qui en outre est à l’opposé de la saine doctrine, d’après le glorieux Évangile du Dieu bienheureux, Évangile qui m’a été confié.

1 Timothée 1.9–11

The gospel reveals the glory of God. This revelation is precisely what makes the gospel good news. It is not good news if the glory of God is not seen in it. The glory of God is not marginal or dispensable but is essential to making the good news good.

L’Évangile révèle la gloire de Dieu. Cette révélation est précisément ce qui fait de l’Évangile une bonne nouvelle. Ce n’est pas une bonne nouvelle si la gloire de Dieu ne s’y trouve pas. La gloire de Dieu n’est ni secondaire ni facultative ; elle est essentielle à l’Évangile pour en faire un message réjouissant.

We may learn from the phrase “the glory of the happy God” that a great part of God’s glory is his happiness. It is a glorious thing for God to be as happy as he is. God’s glory consists much in the fact that he is happy beyond all our imagination.

L’expression « la gloire du Dieu bienheureux » nous enseignerait donc qu’une grande partie de la gloire du Seigneur se compose de son bonheur. C’est une chose glorieuse pour Dieu que d’être heureux. La gloire de Dieu consiste donc en grande partie à être plus heureux qu’il nous soit possible de l’imaginer.

There is no gospel without a glad God.

Sans un Dieu bienheureux, il n’y a pas d’Évangile.

An essential part of what makes the gospel of the death and resurrection of Christ good news is that the God it reveals is infinitely joyful. No one would want to spend eternity with an unhappy God. But in fact Jesus invites us to spend eternity with a supremely joyful God when he says to us “Enter into the joy of your master” (Matt. 25:23).

L’Évangile de la mort et de la résurrection de Christ est une bonne nouvelle essentiellement parce que le Dieu qu’il révèle est infiniment joyeux. Personne ne voudrait vivre pour toujours avec un Dieu malheureux. En réalité, Jésus nous invite à passer l’éternité en présence d’un Dieu parfaitement heureux lorsqu’il mentionne : « Entre dans la joie de ton maître » (Mt 25.23).

Jesus lived and died that his joy—God’s joy—might be in us and our joy might be full.

La vie et la mort de Jésus ici-bas ont eu lieu afin que sa joie, celle de Dieu, devienne nôtre et que notre joie soit parfaite.

I have told you these things so that my joy may be in you and your joy may be complete.

John 15:11

Je vous ai parlé ainsi, afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète.

Jean 15.11

Now I am coming to you, and I speak these things in the world so that they may have my joy completed in them.

John 17:13

Et maintenant, je vais à toi, et je parle ainsi dans le monde, afin qu’ils aient en eux ma joie parfaite.

Jean 17.13

The happiness of God is first and foremost a happiness in his Son. Thus when we share in the happiness of God, we share in the very pleasure that the Father has in the Son. Ultimately this is what makes the gospel good news It opens the way for us to see and savour the glory of Christ. And when we reach that ultimate goal we will find ourselves savouring the Son with the very happiness that the Father has in the Son.

Dieu se réjouit d’abord et avant tout en son propre Fils. Il s’ensuit que, lorsque nous avons part au bonheur de Dieu, nous goûtons la joie qu’éprouve le Père devant son Fils. En fin de compte, c’est ce qui fait de l’Évangile une bonne nouvelle et qui nous permet de voir et de jouir de la gloire de Christ. Quand nous atteindrons enfin ce but, nous nous retrouverons à prendre plaisir dans le Fils tout comme son Père le fait.

I made your name known to them and will continue to make it known, so that the love you have loved me with may be in them and I may be in them.

John 17:26

Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi, je sois en eux.

Jean 17.26

Jesus made God known so that God’s pleasure in his Son might be in us and become our pleasure in Christ.

Jésus nous a révélé Dieu pour que la joie que celui-ci ressent par rapport à son Fils devienne la nôtre.

Nothing here on earth has a personal worth great enough to meet the deepest longings of our hearts. We lack the strength to savour the best treasures to their maximum worth. Our joys here come to an end.

Rien ici-bas dans le monde ne peut avoir assez de valeur pour combler les désirs les plus profonds de notre cœur. Nous n’avons pas la force nécessaire pour pouvoir savourer les meilleurs trésors à leur juste valeur. La joie sur terre a toujours une fin.

If God’s pleasure in the Son becomes our pleasure, then the object of our pleasure, Jesus, will be inexhaustible in personal worth. He will never become boring or disappointing or frustrating. No greater treasure can be conceived than the very Son of God.

Si la joie qu’éprouve le Père pour son Fils devient nôtre, le sujet de notre joie (Jésus) aura une valeur personnelle intarissable. Il ne nous ennuiera, ne nous décevra et ne nous frustrera jamais. On ne saurait concevoir de trésor plus grand que le Fils de Dieu.

We must make plain to people that if their hope stops short of seeing and savouring the glory of God in Christ, they are not fixing their hearts on the main thing and the best thing Christ died to accomplish—seeing and savouring the glory of God in the face of Christ with everlasting and ever-increasing joy.

Nous devons expliquer clairement aux gens que si leur espérance n’inclut pas la joie de voir et de goûter à la gloire de Dieu en Christ, ils ne se sont pas attachés à la chose la plus importante — encore plus que la crucifixion — que Jésus nous procure. Pouvoir contempler et jouir de cette splendeur qui se reflète sur la face de Christ s’avère ce qui peut réellement apporter un bonheur éternel et toujours grandissant.

Chapter 8: The Gospel—The Glory of Christ as the Ground of Christ-Exalting Contrition

Chapitre 8 : L’Évangile : la gloire de Christ comme fondement d’une contrition qui l’exalte

For godly grief produces a repentance that leads to salvation without regret, but worldly grief produces death.

2 Corinthians 7:10

En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance (qui mène) au salut et que l’on ne regrette pas, tandis que la tristesse du monde produit la mort.

2 Corinthiens 7.10

Thought it be a deep sorrow for sin that God requires as necessary to salvation, yet the very nature of it necessary implies delight. Repentance of sin is a sorrow arising from the sight of God’s excellency and mercy, but the apprehension of excellency or mercy must necessarily and unavoidably beget pleasure in the mind of the beholder. … How much soever of a paradox it may seem, it is true that repentance is a sweet sorrow, so that the more of this sorrow, the more pleasure.

Jonathan Edwards

Bien que, pour accorder le salut, Dieu existe que l’on ait une profonde contrition devant son propre péché, la nature de ces regrets est telle qu’elle comporte forcément de la joie. La repentance est un chagrin qui naît d’une contemplation de l’excellence et de la miséricorde de Dieu, mais la compréhension de celles-ci génère inévitablement de la joie chez l’individu qui les contemple. […] Quoique cela nous semble paradoxal, il est vrai que le repentir est une douce tristesse, de sorte que, plus nous sommes attristés, plus nous éprouvons de joie.

Jonathan Edwards

The good news of forgiveness awakens the pain of remorse as well as the joy of release. Only an artificial joy does not pass through sorrow for sin on its way to the thrill of being forgiven.

La bonne nouvelle du pardon réveille le sentiment du poids de péché ainsi que la joie reliée à l’affranchissement du joug de l’esclavage. Une joie qui ne passe pas par le chagrin d’avoir péché avant d’atteindre l’exultation du pardon n’est qu’un bonheur artificiel.

One of the reasons that many Christians seem to have no thrill at being forgiven through the gospel is that they have not been brokenhearted over their sin. They have not grieved over their sin because of its moral repugnance, but have grieved only because of guilt feelings and threats of hell.

L’une des raisons pour lesquelles bon nombre de chrétiens ne semblent pas ravis d’avoir reçu le pardon que procure l’Évangile, c’est qu’ils n’ont jamais eu le cœur brisé à la vue de leur propre désobéissance. Ils ne se repentent pas devant la répugnance de leur péché ; ils ont été attristés uniquement à cause de leur sentiment de culpabilité et de leur crainte de l’enfer.

How does gospel-awakening contrition display the truth that seeing and savouring the glory of Christ is the ultimate and all-important good of the gospel?

Comment la contrition engendrée par l’Évangile prouve-t-elle que voir et savourer la gloire de Christ constitue le bien ultime et primordial de la Bonne Nouvelle ?

God is shown to be most beautiful and valuable when his people see him clearly in the gospel and delight in him above all else. God is most glorified in us when we are most satisfied in him.

Dieu est perçu comme ce qui est le plus précieux lorsque son peuple arrive à le voir clairement dans l’Évangile et à prend plaisir en lui plus qu’en toute autre chose. Plus nous sommes satisfaits en Dieu, plus il sera glorifié à travers nous.

God made the world that He might communicate, and the creature receive, His glory; and that it might [be] received both by the mind and heart.2

Jonathan Edwards

Dieu a créé le monde pour communiquer sa gloire et pour que sa créature la reçoive, tant avec l’intelligence qu’avec les émotions.2

Jonathan Edwards

Repentance of sin is a sorrow arising from the sight of God’s excellency and mercy, but the apprehension of excellency or mercy must necessarily and unavoidably beget pleasure in the mind of the beholder. … How much sovever of a paradox it may seem, it is true that repentance is a sweet sorrow, so that the more of this sorrow, the more pleasure.3

Jonathan Edwards

La repentance est un chagrin qui naît d’une contemplation de l’excellence et de la miséricorde de Dieu, mais la compréhension de celles-ci génère inévitablement de la joie chez l’individu qui les contemple. […] Quoique cela nous semble paradoxal, il est vrai que le repentir est une douce tristesse, de sorte que, plus nous sommes attristés, plus nous éprouvons de joie.3

Jonathan Edwards

To bring people to the sorrow of repentance and contrition, you must bring them first to see the glory of God as their treasure and their delight. This is what happens in the gospel. True sorrow over sin is shown by the gospel to be what it really is—the result of failing to savour “the glory of God in the face of Jesus Christ” (2 Cor. 4:6). The sorrow of true contrition is sorrow for not having God as our all-satisfying treasure. But to be sorrowful over not savouring God, we must see God as our treasure, our sweetness. To grieve over not delighting. inGod, he must have become a delight to us.

Pour amener des gens au chagrin lié à la repentance, il faut d’abord leur faire voir que la gloire de Dieu est leur trésor et leur joie. C’est ce qui se produit dans l’Évangile. Il démontre ce qu’est la véritable repentance de ses péchés : le résultat d’avoir négligé de savourer « la gloire de Dieu sur la face de Christ » (2 Co 4.6). La tristesse d’une contrition authentique découle du fait de ne pas avoir Dieu comme trésor parfaitement satisfaisant. Cependant, pour être attristés de ne pas avoir savouré la gloire de Dieu, nous devons d’abord le considérer comme notre plus doux trésor et notre plus grande joie.

True repentance and contrition based on the gospel is preceded by the awakening of a delight in God. To weep savingly over not possessing God as your treasure, he must have become precious to you. The gospel awakens sorrow for sin by awakening a savour for God.

Une prise de conscience de la valeur de Dieu précède une repentance, une tristesse véritable s’appuyant sur l’Évangile. Pour verser des larmes parce que nous ne possédons pas Dieu comme trésor, il faut d’abord qu’il nous soit devenu précieux. En nous rendant sensibles à la joie qui se trouve en Dieu, l’Évangile produit de la tristesse face à notre péché.

One must taste the happiness of seeing and savouring God in the gospel before one can be truly sorrowful for not having more of that happiness.

Il faut goûter au bonheur de voir et de savourer Dieu dans l’Évangile avant de pouvoir être vraiment triste de ne pas avoir plus de ce bonheur.

God himself must be shown as the ultimate good news of the gospel. If people are not awakened to the preciousness of God and the beauty of his glory in the face. ofChrist, the sorrow of their contrition will not be owing to their failure to cherish God and prize his glory. It will be owing to the fear of hell, or the foolishness of their former behaviour, or the waste of their lives. But none of these grounds for contrition, by themselves, is an honour to God.

Dieu constitue l’ultime bonne nouvelle de l’Évangile. À moins que les gens s’éveillent à la valeur inestimable de Dieu et à la beauté de sa gloire qui se reflète sur la face de Christ, leur contrition ne sera pas due au fait qu’ils n’ont pas chéri Dieu ni prisé sa splendeur. Elle sera plutôt issue de leur crainte de l’enfer, de leur comportement insensé ou du temps qu’ils ont perdu au cours de leur vie. Cependant, en elles-mêmes, aucune de ces raisons de se repentir n’honore Dieu.

Disinterested love: love that delights in God for his own greatness and beauty, not love that delights only in God’s gifts. Disinterested love is not love without pleasure. It is love whose pleasure is in God himself.

Amour désintéressé : un amour qui puise sa joie en Dieu en raison de sa magnificence et de sa beauté, pas un amour qui se réjouit seulement à cause de ses dons. L’amour désintéressé n’est pas dépourvu de plaisir. Au contraire il fait ses délices en Dieu lui-même.

There is no love to God that does not include delight in God. If there is a disinterested love to God, there is disinterested delight in God.

On ne peut aimer Dieu sans se réjouir en lui. La personne qui s’attache à Dieu avec un amour désintéressé se réjouit en lui de façon désintéressée.

As it is with the love of the saints, so it is with their joy, and spiritual delight and pleasure: the first foundation of it, is not any consideration or conception of their interest in divine things; but it primarily consists in the sweet entertainment their minds have in the view … of the divine and holy beauty of these things, as they are in themselves.4

Jonathan Edwards

La joie et le plaisir spirituel des saints, comme c’est le cas pour leur amour, ne se fondent en rien sur leur estimation des avantages qu’ils retirent des réalités divines. Ils se résument plutôt en un doux égaiement pour l’esprit […] qui consiste à contempler la sainte beauté du domaine céleste, telle qu’il est.4

Jonathan Edwards

Their delight in God is not grounded in the gifts he gives them other than himself. That’s what “interest” means. Hence their delight in God is “disinterested.” Thus “disinterested” love for God is the “sweet entertainment” or the joy of knowing God himself. This is what must paradoxically precede and produce the sorrow of Christ-exalting contrition.

Leur bonheur en Dieu ne se base pas sur les dons qu’il leur procure, mais sur son être même. Voilà la signification de « avantages ». Leur plaisir en Dieu est donc « désintéressé », mais il est néanmoins un « doux égaiement » pour leur esprit. Ainsi, l’amour « désintéressé » envers le Seigneur est le « doux égaiement » ou la joie de connaître la personne de Dieu. Cette réalité doit, paradoxalement, à la fois précéder et produire la tristesse d’une repentance qui exalte Jésus.

The Christian never gets beyond the battle with indwelling sin. Life is not all joy above sorrow; life is a battle for joy in the midst of sorrow.

Le croyant ne cessera jamais de combattre le péché. La vie ne consiste pas à goûter à une abondance de joie sans connaître de chagrin, mais à se battre pour goûter à la joie au cœur même de l’affliction.

The God-enthralled vision of Christ in the gospel does not make a person presumptuous—it makes him meek. It produces brokenhearted joy.

Voir Christ à travers l’Évangile et être ainsi captivé par Dieu, ne fait pas d’un individu une personne présomptueuse ; au contraire, cela le rend humble. Cette vision génère la joie d’un être brisé.

In fact, God is so intentional about revealing the glory of the crucified Christ in the gospel, and producing Christians who are conformed to Christ’s self-emptying love, that not only does he make the cross the central revelation of his glory in this age, but he also leaves Satan in the world to magnify the power and wisdom and beauty of meekness.

Dieu veut tellement dévoiler la gloire du Christ crucifié dans l’Évangile et produire des chrétiens conformes à l’amour altruiste de son Fils qu’en plus de faire de la croix la révélation centrale de sa gloire durant notre ère, il laisse aussi Satan dans le monde dans le but de magnifier sa puissance, sa sagesse et la beauté de l’humilité.

Satan hates the gospel.

Satan hait l’Évangile.

The god of this age has blinded the minds of the unbelievers to keep them from seeing the light of the gospel of the glory of Christ, who is the image of God.

2 Corinthians 4:4

Le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées, afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu.

2 Corinthiens 4.4

God’s aim is to magnify the glory of Christ through the gospel.

Dieu vise à magnifier la gloire de Christ au moyen de la Bonne Nouvelle.

God’s purpose is to defeat Satan in a way that glorifies not only Christ’s raw power, but also his superior beauty and worth and desirability. Christ could simply exert sovereign power and snuff Satan out. That would indeed glorify Christ’s power. But it would not display so clearly the superior worth of Jesus over Satan. It would not display the transforming beauty and power of Christ’s meekness and humility and lowliness and self-emptying love. The aim of the gospel is to put the glory of the crucified Christ on display and to shame Satan by the millions of people who “turn from darkness to light and from the power of Satan to God” (Acts 26:18) and forsake Satan’s lies in preference for the beauty of Christ in the gospel.

Dieu a pour but de vaincre son ennemi non seulement pour glorifier la grande puissance de Christ, mais aussi sa beauté, sa valeur et son attrait supérieurs. Christ pourrait exercer son pouvoir souverain et écraser Satan. Sa force s’en trouverait certes glorifiées, mais sa valeur infiniment supérieure serait moins visible. La beauté et la puissance transformatrices de sa douceur, de son humilité, de sa modestie et de son amour parfait ne seraient pas autant mis en évidence. L’Évangile a pour but de déployer la gloire du Christ crucifié et de couvrir le diable de honte devant les millions de personnes qui « passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu » (Ac 26.18), qui arrêtent de croire aux mensonges de l’ennemi et qui s’attachent à Christ et à sa beauté dévoilée dans l’Évangile.

If Satan sneers that he still has millions whom he has persuaded to stay in his darkness, this will only serve to magnify the justice of God in condemnation and the mercy of God for those who escape.

Si Satan ose se féliciter d’avoir persuadé des millions de personnes de demeurer dans les ténèbres, ce fait même servira précisément à magnifier la justice de Dieu par leur condamnation et sa miséricorde au moyen de ceux qui échapperont à son jugement.

If Christ obliterated all demons now (which he could do), his sheer power would be seen as glorious, but his superior beauty and worth would not shine so brightly as when God’s people renounce the promises of Satan, trust in Christ’s blood and righteousness, and take pleasure in the greater glory of Jesus revealed in the gospel.

Si Christ anéantissait tous les démons dès maintenant (ce qu’il serait en mesure de faire), tous verraient sa toute-puissance glorieuse. Cependant, sa beauté et sa valeur sans égales ne brilleraient pas autant que lorsque les enfants de Dieu renient Satan et ses promesses, mettent leur foi en Christ, en son sang versé et en sa justice, et qu’ils prennent plaisir en sa gloire supérieure, telle que révélée dans l’Évangile.

God aims that his glory be seen and savoured in the gospel so clearly that the power of Satan is broken, and it becomes plain to all that the sweetness of the crucified Christ is more powerful than the enticements of Satan.

Dieu a pour cible que sa gloire soit perçue et savourée si clairement dans l’Évangile que la puissance de Satan en soit anéantie et que tous constatent que la douceur du Christ crucifié surpasse nettement la séduction de l’ennemi.

So let us preach and live the gospel so as to display Christ. Let us take up arms and defeat the devil by being bold and glad in the superior glory of the Son of God! The path of love that leads from the cross of Christ to the glory of Christ is a road of sacrifice. Christ’s superior beauty over Satan and sin is seen best when we are willing to suffer for it.

Prêchons et vivons l’Évangile de telle sorte que nous manifestions Christ. Prenons les armes et triomphons du diable en étant hardis et en nous réjouissant de la gloire incomparable du Fils de Dieu ! Le sentier de l’amour, qui mène de la croix de Christ à sa gloire, est pavé de sacrifices. Notre capacité de voir la beauté sans pareille de Jésus est à son meilleur lorsque nous sommes prêts à souffrir pour elle.

They conquered him
by the blood of the Lamb
and by the word of their testimony;
for they did not love their lives
to the point of death.

Revelation 12:11

Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’Agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à (craindre) la mort.

Apocalypse 12.11

  1. Jonathan Edwards, Religious Affections, in The Works of Jonathan Edwards, ed. John E. Smith, vol. 2 (New Haven, Conn.: Yale University Press, 1959), 303.
  2. Jonathan Edwards, The “Miscellanies,” in The Works of Jonathan Edwards, vol. 13, ed. Thomas Schafer (New Haven, Conn.: Yale University Press, 1994), 495. Miscellany #448; see also #87 (pp. 251-252); #332 (p. 410); #679 (not in the New Haven volume).
  3. Jonathan Edwards, “The Pleasantness of Religion,” in The Sermons of Jonathan Edwards: A Reader (New Haven, Conn.: Yale University Press, 1999), 18-19. Emphasis added.
  4. Edwards, Religious Affections, 249. Emphasis added.

Summary

Résumé

The gospel is not good news that can only be understood by an intellectual elite. The saving faith that is found in the glory of God reflected in the face of Christ is not based on complex, academic argumentation, but rather on the miraculous ability to see that glory. It is this “spiritual sight” that will strengthen us and carry us through the various challenges that will come before us as we attempt to fulfill the Great Commission. Only the Holy Spirit has the power to make us truly see the glory of God as revealed in the Word of God, especially in the gospel of Jesus Christ.

When our eyes are finally opened and we can see the brilliance of God’s glory in the gospel of Christ, we discover that the fundamental element of God’s glory is that he takes infinite pleasure in Jesus and Jesus takes infinite pleasure in God. This in itself is incredibly good news because it means that God does not need us. He doesn’t have to use us to meet his needs because he is completely self-sufficient. He is therefore free to use his omnipotence to meet our needs. This is what he does when he allows us to take pleasure in him in the same way that he takes pleasure in himself.

One of the surprising effects of beholding the glory of a blessed God is the creation in us of deep repentance. Seeing God’s joy and hearing the call to share in that joy necessarily leads to contrition as we realize how sinful we are every time we fail to take pleasure in God. The sense of sadness we feel when we sin reminds us of how far we have strayed from the glory of God by not putting our affections in him.

L’Évangile n’est pas une bonne nouvelle qui ne peut être comprise que par une élite intellectuelle. La foi salvifique qui se trouve en la gloire de Dieu reflétée sur la face de Christ ne se base pas sur une argumentation complexe et académique, mais plutôt sur la capacité miraculeuse de voir cette gloire. C’est cette « vue spirituelle » qui nous fortifiera et qui nous permettra de passer à travers les divers défis qui se présenteront devant nous alors que nous tentons d’accomplir le Grand Mandat. Seul le Saint-Esprit a le pouvoir de nous faire véritablement voir la gloire de Dieu telle que révélée dans la Parole de Dieu, notamment dans l’Évangile de Jésus-Christ.

Lorsque nos yeux sont enfin ouverts et que nous pouvons voir l’éclat de la gloire de Dieu dans l’Évangile de Christ, nous découvrons alors que l’élément fondamental de la gloire de Dieu se trouve dans le fait qu’il prend infiniment plaisir en Jésus et que Jésus prend infiniment plaisir en Dieu. Cela constitue en soi une incroyable bonne nouvelle puisque cela signifie que Dieu n’a pas besoin de nous. Il n’a pas à nous utiliser pour répondre à ses besoins parce qu’il se suffit complètement à lui-même. Il est donc libre d’utiliser sa toute-puissance pour répondre à nos besoins. C’est ce qu’il fait lorsqu’il nous permet de prendre plaisir en lui de la même manière qu’il prend plaisir en lui-même.

Un des effets surprenants de contempler la gloire d’un Dieu bienheureux est la création en nous d’une profonde repentance. Voir la joie de Dieu et entendre l’appel pour participer à cette joie entraîne nécessairement une contrition alors que nous réalisons à quel point nous sommes pécheurs chaque fois que nous échouons à prendre plaisir en Dieu. Le sentiment de tristesse que nous ressentons lorsque nous péchons nous rappelle à quel point nous nous sommes éloignés de la gloire de Dieu en ne mettant pas nos affections en lui.


Hymn

Hymne

Jesus, Priceless Treasure

Ô Jésus, ma joie

Jesus, priceless Treasure, Source of purest pleasure,
Truest Friend to me, long my heart hath panted,
‘Til it well nigh fainted, thirsting after thee.
Thine I am, O spotless Lamb,
I will suffer naught to hide Thee, ask for naught beside Thee.

In Thine arms I rest me; foes who would molest me
Cannot reach me here. Though the earth be shaking,
Every heart be quaking, Jesus calms our fear.
Sin and hell in conflict fell,
With their heaviest storms assail us, Jesus will not fail us.

Hence, all thought of sadness! For the Lord of gladness,
Jesus, enters in. Those who love the Father,
Though the storms may gather, still have peace within;
Yea, whate’er here must bear,
Still in Thee lies purest pleasure, Jesus,
priceless Treasure!

Ô Jésus, ma joie,
Toi que Dieu m’envoie,
Mon Sauveur, mon Roi,
Viens à ma prière,
Mettre ta lumière
et ta vie en moi !
De mon cœur,
Sois le Seigneur :
Hors de toi seul, adorable,
Rien n’est désirable.

Quand le mal menace,
Toi que Dieu m’envoie,
S’offre à noitre foi.
Tu nous justifies,
Tu promets la vie
À celui qui croit.
Ton amour est mon recours ;
En lui seul je me confie.
Veille sur ma vie !

Seul Jésus m’attire,
Seul il peut suffire
Pour remplire mon cœur.
Il est ma richesse :
Tous les biens paraissent
Pour moi sans valeur.
Les terreurs ni les douleurs
Ne méritent qu’on les craigne,
Puisque Jésus règne !

Sois le seul exemple
Que mes yeux contemplent,
Ô Jésus, mon Roi !
Donne-moi de vivre
Pour t’aimer, te suivre,
Et mourir en toi !
Chaque jour, que ton amour
Me soutienne dans ma voie,
Ô Jésus, ma joie !


Questions

Questions

  1. Why is it so important to understand that saving faith is based on the spiritual view of the glory of Christ when it comes to mission and evangelism? (Chap. 6.)
  2. On pages 105-110, John Piper discusses verse 18 of 2 Corinthians 3: “All of us whose uncovered faces reflect the glory of the Lord are being transformed into the same image from glory to glory by the Spirit of the Lord.” What are John Piper’s three observations about this text? What impact should these observations have on our understanding of sanctification? (Chap. 6.)
  3. How is sanctification explained on pages 91 and 92?
  4. How is progressive sanctification related to the full glorification of the end times? Refer to Scripture to answer.
  5. On page 94, it says “As we behold the glory of the Lord in the gospel, the glory of his moral perfections more and more become our desire and our experience.” How are some practical ways we change mentioned in Ephesians 5:2, Colossians 3:13, and Philippians 2:4, 5?
  6. Why is it so important that a large part of God’s glory is that he takes pleasure in himself? How is God’s joy good news for us? (Chap. 7.)
  7. What is the connection in the Gospel between true repentance and rejoicing in the glory of God? Which of these things should come first according to John Piper and Jonathan Edwards? How should this truth impact our proclamation of the gospel?
  8. Define “disinterested love”. (Page 110)
  9. According to John Piper, what is one reason God allows Satan to be active in the world? Why doesn’t God destroy him right away? (Chap. 8.)
  1. Pourquoi est-il si important de comprendre que la foi salvifique est fondée sur la vue spirituelle de la gloire de Christ lorsqu’il est question de mission et d’évangélisation ? (Chap. 6.)
  2. Aux pages 105-110, John Piper discute du verset 18 de 2 Corinthiens 3 : « Nous tous dont le visage découvert reflète la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur ». Quelles sont les trois observations de John Piper par rapport à ce texte ? Quel impact devraient avoir ces observations sur notre compréhension de la sanctifi-cation ? (Chap. 6.)
  3. Comment la sanctification est-elle expliquée aux pages 91 et 92 ?
  4. De quelle manière la sanctification progressive est-elle liée à la glorification complète de la fin des temps ? Référez-vous aux Écritures pour répondre.
  5. À la page 110, il est dit « Alors que nous contemplons de plus en plus la gloire des perfections morales de Jésus, plus nous les désirons et nous en faisons l’expérience. » Quelles sont les façons pratiques dont nous changeons mentionnées dans Éphésiens 5.2, Colossiens 3.13, et Philippiens 2.4, 5 ?
  6. Pourquoi est-il si important qu’une grande partie de la gloire de Dieu consiste en le fait qu’il prenne plaisir en lui-même ? En quoi la joie de Dieu est-elle une bonne nouvelle pour nous ? (Chap. 7.)
  7. Quel est le lien, dans l’Évangile, entre la véritable repentance et le fait de se réjouir en la gloire de Dieu ? Laquelle de ces choses devrait venir en premier selon John Piper et Jonathan Edwards ?De quelle manière cette vérité devrait-elle avoir un impact sur notre proclamation de l’Évangile ?(Chap. 8.)
  8. Définit « amour désintéressée ». (Page 130)
  9. Selon John Piper, quelle est l’une des raisons pour lesquelles Dieu permet à Satan d’être actif dans le monde ? Pourquoi est-ce que Dieu ne le détruit-il pas tout de suite ? (Chap. 8.)

Applications

Applications

  1. What part of this study stood out to you the most? Why or why not?
  2. This week, memorize verses 10 and 11 of Psalm 147. Take at least ten minutes to meditate on the fact that God delights in those who fear him and hope in his infinite love.
  1. Quelle partie de cette étude vous a le plus marqué ? Pourquoi ?
  2. Cette semaine, mémorisez les versets 10 et 11 du Psaume 147. Prenez au moins dix minutes pour méditer sur le fait que Dieu prend plaisir en ceux qui le craignent et qui espèrent en son amour infini.

He is not impressed by the strength of a horse;
he does not value the power of a warrior.
The Lord values those who fear him,
those who put their hope in his faithful love.

Psalm 147:10, 11

Ce n’est pas dans la vigueur du cheval qu’il se complaît,
Ce n’est pas la robustesse de l’homme qu’il agrée ;
L’Éternel agrée ceux qui le craignent,
Ceux qui s’attendent à sa bienveillance.

Psaume 147.10,11

Section Headings

Titres des sections

  • Chapter 6: The Gospel—The Glory of Christ in Evangelism, Missions, and Sanctification
    • Edwards’ Burden for Illiterate Unbelievers
    • The Kind of Faith that Survives Torture Is not Based on Probabilities
    • Tell the Old, Old, Story and Pray for the Spirit
    • Beholding the Glory of Christ in the Gospel for the Sake of Becoming Holy
    • The Spirit Flies in Formation Behind the Christ-Exalting Gospel
    • We Absorb What We Admire
    • We Are Changed by Degrees
    • From One Degree to Another We Love Like Christ
    • From Glory to Glory Inwardly, Not Outwardly—Yet
    • Total Sight Will Mean Total Change
    • No Gospel and No Salvation Where the Glory of God Is Not Shown and Seen
  • Chapter 7: The Gospel—The Glory of the Gladness of God
    • God’s Happiness Is a Great Part of His Glory
    • No Gospel Without a Glad God
    • What’s Good About Having a Glad God in the Gospel?
  • Chapter 8: The Gospel—The Glory of Christ as the Ground of Christ-Exalting Contrition
    • Gospel-Awakened Contrition as an Echo of Christ’s Glory
    • Jonathan Edwards Helps Me Again
    • Sorrow Rises from the Sight of All-Satisfying Glory
    • The Seeds of Delight Bear the Fruit of Sorrow
    • How David Brainer Broke the Hearts of Indians and Made Them Glad
    • Only Joy-Based Sorrow Honours God
    • What Is Disinterested Love? Please in God Himself
    • Disinterested Sweet Entertainment
    • Anti-Triumphalism: Sorrowful Yet Always Rejoicing
    • Leaving Satan Alive: The Price of Showing Christ Precious
    • Satan Gives Way When God Is the Gospel
  • Chapitre 6 : L’Évangile : la gloire de Christ dans l’évangélisation, les missions et la sanctification
    • Le souci d’Edwards pour les incroyants illettrés
    • Une foi qui survit à la torture ne peut être fondée sur des probabilités
    • Racontons la vieille histoire de la rédemption et prions pour l’œuvre du Saint-Esprit
    • Contempler la gloire de Christ dans l’Évangile en vue de la sanctification
    • L’Esprit derrière l’Évangile qui exalte Christ
    • Nous nous imprégnons de ce que nous admirons
    • Nous sommes transformés graduellement
    • Pas à pas, nous apprenons à aimer comme Christ
    • De gloire en gloire dans l’homme intérieur (pour l’instant)
    • Une vue parfaite signifiera une transformation complète
    • Là où la gloire de Dieu n’est si montrée ni vue, il n’y a ni Évangile ni salut possible
  • Chapitre 7 : L’Évangile : la gloire du Dieu bienheureux
    • La joie de Dieu constitue une grande partie de sa gloire
    • Sans un Dieu bienheureux, il n’y a pas d’Évangile
    • Les bienfaits qui découlent du Dieu bienheureux de l’Évangile
  • Chapitre 8 : L’Évangile : la gloire de Christ comme fondement d’une contrition qui l’exalte
    • La contrition engendrée par l’Évangile reflète la gloire de Christ
    • Jonathan Edwards m’a aidé une fois de plus
    • Une tristesse générée par une gloire entièrement satisfaisante
    • La joie porte le fruit de la tristesse
    • David Brainer, missionnaire auprès des autochtones
    • Seul un chagrin fondé sur la joie honore Dieu
    • L’amour désintéressé, c’est prendre plaisir en Dieu
    • Un égaiement doux et désintéressé
    • Se garder du triomphalisme : attristés, mais toujours joyeux
    • Laisser agir Satan : le prix à payer pour démontrer la grande valeur de Christ
    • Satan cède quand Dieu est l’Évangile

Cette étude est tirées des livres : God Is the Gospel by John Piper, Dieu est l’Évangile de John Piper, et Dieu est l’Évangile (Guide d’étude)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s