Passage clé

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et de ce que tu les a révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tel a été ton bienveillant dessein. Tout m’a été remis par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père, personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.
Venez à moi, vous tous qui êtes fatiguées et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est aisé, et mon fardeau léger.

Matthieu 11.25–30

Citations du Chapitre 10

Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi.

Matthieu 10.37

Les enfants doivent aimer le Seigneur Jésus-Christ plus que tout au monde.1

Jonathan Edwards

Il n’y a d’amour plus grand ni plus merveilleux que celui qui est dans le cœur de Christ. Il se fait une joie d’user de miséricorde ; il est prêt à prendre en pitié ceux qui souffrent et qui éprouvent des chagrins ; il se plaît à faire le bonheur de ses créatures. L’amour et la grâce que Christ a manifestés surpassent tout ce qu’il y a dans ce monde de la même manière que la lumière du soleil surpasse celle d’une bougie. Les parents sont souvent remplis de bonté pour leurs enfants, mais cette dernière ne saurait se comparer à celle de Jésus-Christ.

Jonathan Edwards

La première chose qui est sortie de la bouche de Jonathan Edwards, pour exhorter les enfants de son Église à aimer Jésus plus que tout ce que ce monde a à offrir, est l’expression même du cœur de Christ. Edwards disait que c’est de la beauté spirituelle que toute autre beauté constitue le reflet.

Tout ce qu’il y a de charmant en Dieu l’est aussi en Christ, et tout ce qui est ou peut être beau en tout homme l’est aussi en lui, car il est tout autant homme que Dieu, et il n’y a eu d’homme plus saint, plus doux, plus humble et en tout point plus excellent que lui.2

Jonathan Edwards

C’est la douceur de son cœur qui fait sa beauté ; c’est son cœur doux, tendre et humble qui nous attire le plus à Christ.

Qu’en est-il de la gloire divine qui nous attire à lui, qui nous permet de vaincre nos péchés et qui fait de nous des personnes radieuses ? C’est la beauté de son cœur. Il affirme que c’est « la vue de la beauté divine de Christ qui fait fléchir la volonté des hommes et qui attire leur cœur à lui. »

Nous sommes attirés à Dieu par la beauté du cœur de Jésus. La raison pour laquelle nous aspirons à préserver la saine doctrine est que nous cherchons à préserver la beauté de Dieu.

Laissez Jésus vous attirer à lui par la beauté de son cœur. Ce cœur est doux et humble. Accueillez donc le cœur non seulement doux, mais également charmant de Jésus. Songez à son cœur quand vous méditez sur lui. Pourquoi ne pas enrichir votre vie de calme en adoptant, parmi tant d’autres, la discipline de la contemplation qui vous permettra d’admirer l’éclat de sa nature, de ses motifs profonds et de ce qui fait sa joie ?

Il n’y a d’amour plus grand ni plus merveilleux que celui qui est dans le cœur de Christ.

Jonathan Edwards

  1. Jonathan Edwards, « Children Ought to Love the Lord Jesus Christ Above All », dans The Works of Jonathan Edwards, vol. 22, Sermons and Discourses, 1739–1742, Harry S. Stout et Nathan O. Hatch, éd., New Haven, Conn., Yale University Press, 2003, p. 171.
  2. Edwards, Works, vol. 22, p. 172.

Questions

  1. Que devraient chérir les enfants plus que tout au monde ? Cela s’applique-t-il uniquement aux enfants ou à tout le monde ?
  2. Comment Jonathan Edwards définit-il l’amour de Jésus ?
  3. De quoi toute beauté dans ce monde est-elle l’ombre ?
  4. Qu’est-ce qui nous attire le plus profondément vers le Christ ?
  5. Pourquoi une saine doctrine est-elle importante ?
  6. Quelle est la tâche des parents ? Cette responsabilité incombe-t-elle uniquement aux parents ?
  7. Pensez-vous beaucoup en termes de beauté lorsque vous pensez à Dieu ou à Christ ?
  8. Que révèle le cœur de Christ ?
  9. Qu’est-ce que le cœur de Christ indique pour les chrétiens ?
  10. Comment pouvez-vous vivre dans cette réalité ?
  11. Réfléchissez au cœur du Christ. Comment le Christ répond-il à votre cœur ? Comment lui répondez-vous ?

Cet article est adapté de : Doux et humble de cœur de Dane Ortlund et Gentle and Lowly Study Guide de Robert Zink.