Passage clé

Éternel, tends l’oreille, réponds-moi !
Car je suis malheureux et pauvre.
Garde mon âme, car je suis fidèle !
Toi, mon Dieu, sauve ton serviteur qui se confie en toi !
Fais-moi grâce, Seigneur !
Car je crie à toi tout le jour.
Réjouis l’âme de ton serviteur ;
Vers toi, Seigneur, j’élève mon âme ;
Car toi, Seigneur, tu es bon et clément,
Riche en bienveillance pour tous ceux qui t’invoquent.
Éternel, prête l’oreille à ma prière,
Sois attentif à ma voix suppliante !
Au jour de ma détresse, je t’invoque,
Car tu me réponds.
Nul n’est comme toi parmi les dieux, Seigneur,
Et rien ne ressemble à tes œuvres.
Toutes les nations que tu as faites viendront
Se prosterner devant ta face, Seigneur,
Et rendre gloire à ton nom.
Car toi, tu es grand et tu opères des miracles ;
Toi seul, tu es Dieu.

Enseigne-moi tes voies, Éternel !
Je marcherai dans ta vérité.
Donne-moi un cœur tout simple, que je craigne ton nom.
Je te célébrerai de tout mon cœur, Seigneur, mon Dieu !
Et je glorifierai ton nom toujours.
Car ta bienveillance est grande envers moi,
Et tu délivres mon âme des profondeurs du séjour des morts.

Ô Dieu ! des présomptueux se sont levés contre moi,
Une troupe d’hommes violents en veulent à ma vie ;
Ils n’ont pas de place pour toi dans leur pensée.
Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu compatissant et qui fait grâce,
Lent à la colère, riche en bienveillance et en fidélité ;
Tourne vers moi les regards et fais-moi grâce,
Donne ta force à ton serviteur
Et sauve le fils de ta servante !
Opère un signe en ma faveur !
Que ceux qui me haïssent le voient et soient honteux !
Car c’est toi, Éternel, qui me secours et qui me consoles.

Psaume 86

Citations du Chapitre 16

Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère…

Exode 34.6

L’Éternel passa devant lui en proclamant : L’Éternel, l’Éternel, Dieu compatissant et qui fait grâce, lent à la colère, riche en bienveillance et en fidélité, qui conserve sa bienveillance jusqu’à mille générations, qui pardonne la faute, le crime et le péché, mais qui ne tient pas (le coupable) pour innocent, et qui punit la faute des pères sur les fils et sur les petits-fils jusqu’à la troisième et à la quatrième génération !

Exode 34.6,7

Mise à part l’Incarnation, il s’agit peut-être là du point culminant de la révélation de Dieu dans toute la Bible.

Mais, lorsqu’il afflige, il a compassion
Selon sa grande bienveillance.

Lamentations 3.32

L’Éternel est lent à la colère et riche en bienveillance, il pardonne la faute et le crime ; mais il ne tient pas (le coupable) pour innocent, et il punit la faute des pères sur les fils jusqu’à la troisième et la quatrième génération.

Nombres 14.18

… Mais toi, tu es un Dieu qui pardonne, qui est compatissant et qui fait grâce, lent à la colère et riche en bienveillance, et tu ne les as pas abandonnés.

Néhémie 9.17

Car toi, Seigneur, tu es bon et clément,
Riche en bienveillance pour tous ceux qui t’invoquent.

Psaume 86.5

Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu compatissant et qui fait grâce,
Lent à la colère, riche en bienveillance et en fidélité.

Psaume 86.15

L’Éternel est compatissant et il fait grâce,
Il est lent à la colère et riche en bienveillance.

Psaume 103.8

L’Éternel fait grâce, il est compatissant,
Lent à la colère et rempli de bienveillance.

Psaume 145.8

Je rappellerai les actes bienveillants de l’Éternel,
Les louanges de l’Éternel,
D’après tout le bien que l’Éternel nous a fait ;
(Je dirai) sa grande bonté envers la maison d’Israël,
Le bien qu’il leur a fait
À la mesure de ses compassions
Et de ses multiples actes bienveillants.

Ésaïe 63.7

Et revenez à l’Éternel, votre Dieu ;
Car il fait grâce,
Il est compatissant,
Lent à la colère
Et riche en bienveillance,
Et il regrette le malheur qu’il envoie.

Joël 2.13

L’Éternel est lent à la colère,
Il est grand par sa force ;
Il ne laisse certes pas impuni.
L’Éternel (fraye) son chemin dans le tourbillon, dans la tempête,
Les nuées sont la poussière de ses pieds.

Nahoum 1.3

En parlant de la gloire de Dieu, nous parlons de qui est Dieu, de ce à quoi il ressemble, de sa splendeur distincte, de ce qui fait que Dieu est Dieu. Dieu est enclin à la miséricorde. Sa gloire est sa bonté. Sa gloire est son humilité.

Ils chanteront selon les directives de l’Éternel,
Car la gloire de l’Éternel est grande.
L’Éternel est élevé : il voit ce qui est abaissé
Et reconnaît de loin les arrogants.

Psaume 138.5,6

Les deux seuls mots que Jésus emploiera pour décrire son propre cœur sont doux et humble (Mt 11.29). Et les deux premiers mots dont Dieu se sert pour se décrire sont miséricordieux et compatissant. Sa plus grande priorité, ce qui lui plaît le plus et sa première réaction, c’est de se montrer miséricordieux et compatissant.

« Lent à la colère ». Il faut le provoquer sur une longue période pour susciter sa colère. L’Ancien Testament parle de Dieu en indiquant des dizaines de fois que son peuple a « excité sa colère ». Mais nulle part la Bible ne nous dit que l’on a « excité son amour » ou « excité sa miséricorde ». Sa colère requiert une provocation ; sa miséricorde est latente, prête à jaillir.

Nous, des êtres humains déchus, devons nous exciter mutuellement à l’amour, selon Hébreux 10.24 Yahvé n’a pas besoin que l’on excite à l’amour, seulement à la colère. Nous n’avons pas besoin que l’on nous excite à la colère, seulement à l’amour.

« Riche en bonté et en fidélité ». Il ne se contente pas de sceller une alliance généreuse, mais encore il y abonde. Son engagement inébranlable envers nous ne se dissout jamais.

« Conserve son amour jusqu’à mille générations ».

Tu reconnaîtras donc que c’est l’Éternel, ton Dieu, qui est Dieu. Ce Dieu fidèle garde son alliance et sa bienveillance jusqu’à la millième génération envers ceux qui l’aiment et qui gardent ses commandements.

Deutéronome 7.9

C’est une façon pour Dieu de dire : mon engagement envers vous n’a pas de date d’expiration. Vous ne pouvez vous débarrasser de ma grâce envers vous. Vous ne pouvez fuir ma miséricorde. Vous ne pouvez échapper à ma bonté. Mon cœur vous est acquis.

Si nous souhaitons connaître le nom de Dieu, et voir à quel point il est ravi de se dévoiler à nous, prenons connaissance des termes par lesquels il se révèle, car ils démontrent que la gloire de l’Éternel dans l’Évangile brille tout particulièrement de l’éclat de la miséricorde divine.1

Richard Sibbes

La vie chrétienne, vue sous un certain angle, est un parcours durant lequel nous abandonnons, au fils de nombreuses décennies, nos présomptions naturelles à l’égard de l’identité de Dieu, et le laissons les remplacer par sa propre insistance sur sa véritable identité.

Lorsque Jean parle de la Parole devenue chair, il dit : « Nous avons contemplé sa gloire » — nous avons vu ce que Moïse a demandé à voir, mais sans l’y être autorisé — « pleine de grâce et de vérité » (Jn 1.14).

L’Éternel est passé devant Moïse et lui a révélé que as plus grande gloire se voit dans sa miséricorde et sa compassion. Jésus est venu accomplir, en chair et en os, ce que Dieu avait fait uniquement par le vent et la voix dans l’Ancien Testament.

Lorsque l’Éternel révèle à Moïse le profondeurs de son cœur dans Exode 34, nous voyons l’ombre des choses à venir qui cédera la place à Jésus-Christ dans les Évangiles.


  1. Richard Sibbes, « The Excellency of the Gospel Above the Law », dans The Works of Richard Sibbes, A.B. Rosart, éd, 7 vol., Édmibourg, Banner of Truth, 1983, vol. 4, p. 245.

Questions

  1. Citez différents passages des Écritures qui répondent à la question « Qui est Dieu ? ».
  2. À quoi pensez-vous lorsque vous entendez l’expression « la gloire de Dieu » ?
  3. Lisez Exode 33.18,19, ainsi que 34.6,7. Comment Dieu lui-même définit-il apparemment sa gloire ? Comment un texte comme le Psaume 138.5,6 clarifie-t-il ce point ?
  4. Quels sont les deux premiers mots que Dieu utilise pour décrire qui il est ? En quoi cela est-il significatif ?
  5. Quel est le contraste présenté dans ce chapitre entre la colère de Dieu et son amour ?
  6. Que signifie le fait que Dieu soit provoqué à la colère, mais pas à l’amour ? Qu’est-ce que cela signifie pour vous en ce moment, alors que vous naviguez dans la vie ?
  7. Comment l’amour de Dieu contraste-t-il avec notre amour dans ce chapitre ?
  8. Comment l’amour de Dieu est-il décrit ?
  9. Quel est le rapport entre « garder un amour inébranlable pour des milliers de personnes » et « punir l’iniquité des pères … à la troisième et à la quatrième génération » ? En quoi cela vous réconforte-t-il ?
  10. En lisant ce livre, laissez-vous fondre vos propre « présomptions naturelles sur qui est Dieu » ? Si oui, qu’est-ce qui la remplace ?
  11. Comment Exode 34.6,7 est-il accompli dans le Nouveau Testament ?
  12. En quoi le Christ est-il la révélation du caractère de Dieu ?
  13. En quoi les vérités enseignées dans ce chapitre sur l’identité de Dieu sont-elles significatives dans votre vie ?

Cet article est adapté de : Doux et humble de cœur de Dane Ortlund et Gentle and Lowly Study Guide de Robert Zink.