Citations du chapitre 6

Regardez cette liste partielle des accomplissements de la prière dans la Bible :

  • Par la prière, le cœur d’Ésaü a changé vis-à-vis de Jacob, de sorte qu’ils ont pu se retrouver de manière amicale et non hostile (Ge 32).
  • Par la prière de Moïse, Dieu a apporté les plaies sur l’Égypte, et y a ensuite mis un terme (Ex 7–11).
  • Par la prière, Josué a réussi à arrêter la course du soleil (Jos 10).
  • Par la prière, quand Samson a failli mourir de soif, Dieu a fait jaillir de l’eau d’un endroit creux pour sa subsistances (Jg 15).
  • Par la prière, la force de Samson a été restaurée. Il a démoli le temple de Dagon sur les Philistins, de sorte que ceux qui sont morts avec lui étaient plus nombreux que tous ceux qu’il avait tués dans sa vie (Jg 16).
  • Par la prière, Élie a retenu la pluie pendant trois ans et demi. Puis par la prière, il a fait pleuvoir à nouveau (1 R 17–18).
  • Par la prière d’Ézéchias, Dieu a envoyé un ange et a tué en une nuit 185 000 hommes de l’armée de Sanchérib (2 R 19).
  • Par la prière d’Asa, Dieu a confondu l’armée de Zérach (2 Ch 14).

Des gens ont été délivrés du danger, ils ont guéri et ont vu des proches recevoir la guérison, ils ont été témoins d’innombrables miracles à la suite de prières ferventes.

Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière agissante du juste a une grande efficacité.

Jacques 5.16

Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira.

Matthieu 7.7

[En vérité] je vous dis encore que si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander quoi que ce soit, cela leur serra donné par mon Père qui est dans les cieux.

Matthieu 18.19

Tout ce que vous demandez avec foi par la prière, vous le recevrez.

Matthieu 21.22

Dieu est souverain. Il va répondre à nos requêtes, à nos prières, mais pas toujours comme nous le pensons. Mais ses voies sont meilleures que nos voies. Aussi, comme nous avons vu au chapitre 5, si nous sommes dans la désobéissance Dieu ne va pas répondre à nos prières. Puis, si nous sommes dans sa volonté, nos prières seront selon sa volonté révélée. Ça va changer même comment nous prions.

Nous devons encore subir les ravages du péché, de la maladie et de la mort. Nous pouvons implorer Dieu de nous réconforter, de nous délivrer, de nous guérir — mais nous ne pouvons pas exiger des choses de manière absolue.

La prière n’est pas magique.

Le chrétien immature peut parfois souffrir d’une amère déception, non pas parce que Dieu n’a pas tenu ses promesses, mais parce que des chrétiens bien intentionnés ont fait des promesses « à la place de » Dieu, que lui-même n’a jamais autorisées.

Les phrases simples et courtes que Jésus nous donne ont pour but de nous encourager à prier.

Nous savons que Dieu n’exauce pas les pécheurs ; mais si quelqu’un honore Dieu et fait sa volonté, celui-là il l’exauce.

Jean 9.31

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que moi je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais vers le Père ; et tout ce que je vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

Jean 14.12–14

Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

Jean 15.7

Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.

1 Jean 3.22

Voici l’assurance que nous avons auprès de lui : si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.

1 Jean 5.14

Nous devons révérer Dieu convenablement, obéir à sa volonté et être en communion permanente avec le Christ. Nos demandes doivent être effectuées conformément à la volonté révélée de Dieu, à sa nature et à son caractère.

La Bible nous invite à prier « au nom de Jésus ». L’invocation du nom de Jésus n’est pas une incantation magique. Demander quelque chose au nom de Jésus, ce n’est pas ajouter une phrase à la fin d’une prière. Cela signifie plutôt que nous croyons que notre demande est adressée à notre souverain sacrificateur, notre intercesseur.

Une raison pour laquelle nous ne recevons pas les réponses souhaitées à nos prières peut s’expliquer par le fait que nous prions pour des choses que nous avons déjà en Christ. Si nous réalisons véritablement qui est Dieu et tout ce qu’il nous a donné en Christ, nos vies de prières seraient bien différentes de ce qu’elles sont.

La puissance de l’intercesseur

La prière est la fonction sacerdotale qui consiste à apporter une supplication à Dieu.

Lors de son ascension, Jésus est entré dans le saint des saints céleste, où il continue d’agir en tant que grand souverain sacrificateur. Là, il prie pour son peuple, intercédant auprès du Père pour nous.

En ce moment même, le Christ agit en tant que grand souverain sacrificateur, intercédant pour nous.

Puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus le Fils de Dieu, tenons fermement la confession (de notre foi). Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur incapable de compatir à nos faiblesses ; mais il a été tenté comme nous à tous égards, sans (commettre de) péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, en vue d’un secours opportun.

Hébreux 4.14–16

Puiser dans la puissance de la prière

Pourquoi prions-nous ?

  • Nous prions parce que Dieu nous a ordonné de le faire et parce qu’il est glorifié par nos prières.
  • Nous prions parce que cela prépare nos cœurs à recevoir ce qu’il veut nous donner.
  • Nous prions parce que la prière peut accomplir de grandes choses.
  • Nous prions pour adorer Dieu, pour le louer, pour exprimer notre émerveillement devant sa majesté, sa souveraineté et la puissance de ses actions.
  • Nous prions pour confesser à Dieu nos péchés, aussi nombreux soient-ils, et pour expérimenter la grâce, la miséricorde et le pardon de sa main.
  • Nous prions pour le remercier pour tout ce qu’il est et pour tout ce qu’il a fait.
  • Nous prions pour lui faire connaître nos supplications, pour répondre à l’invitation qu’il nous a donnée.

Lorsque nous prions, nous devons nous remémorer qui est Dieu et qui nous sommes devant lui. Nous devons nous rappeler d’abord et avant toute chose que le nom de Dieu doit rester saint. Nous devons nous rappeler qu’il est la source de notre provision et que toutes les bonnes choses viennent de lui. Nous devons mener une vie qui rende le royaume de Dieu visible dans ce monde. Nous devons régulièrement confesser nos péchés. Nous devons prier pour que Dieu nous protège du malin.

Notre Dieu est au ciel,
Il fait tout ce qu’il veut.

Psaume 115.3

Nous avons été invités à venir devant Dieu avec assurance, mais jamais avec désinvolture, arrogance ou prétention.



Questions

  1. Est-ce que Dieu va répondre exactement à nos requêtes comme nous le demandons, pensons, voulons ?
  2. Pouvons-nous exiger des choses de manière absolue dans nos prières ?
  3. Qu’est-ce qui peut causer le chrétien immature de souffrir d’une amère déception ?
  4. Pourquoi Jésus nous a donné des phrases simples et courtes dans le Notre Père ?
  5. Nos demandes doivent être conformés à quoi ?
  6. Est-ce que c’est une incantation magique de prier au nom de Jésus ? Qu’est-ce que sa signification ?
  7. Qu’est-ce que Jésus fait en ce moment même pour nous ?
  8. Lorsque nous prions, qu’est-ce que nous devons faire (page 88) ?

Cet article est adapté du livre La prière peut-elle changer les choses ? de R.C. Sproul

Advertisement