Why must the Redeemer be truly God?

That because of his divine nature his obedience and suffering would be perfect and effective; and also that he would be able to bear the righteous anger of God against sin and yet overcome death.

Pourquoi le Rédempteur doit-il être véritablement Dieu ?

Afin que sa nature divine rende son obéissance et sa souffrance parfaites et efficaces ; et également pour qu’il soit capable de subir la juste colère de Dieu contre le péché et de triompher malgré cela de la mort.

God raised him up, ending the pains of death, because it was not possible for him to be held by death.

Acts 2:24

Dieu l’a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il soit retenu par elle.

Actes 2.24

Big Idea
Only God himself is capable of redeeming humanity.

Grande idée
Seul Dieu lui-même est capable de racheter l’humanité.

Jesus was one person with two natures. Jesus is fully human and fully God. It was necessary for the Redeemer to be fully God. This is where Christianity differs from every other religion that recognizes Jesus. Only Christians believe that Jesus was fully God.

Jésus était une personne avec deux natures. Jésus est pleinement humain et pleinement Dieu. Il était nécessaire que le Rédempteur soit pleinement Dieu. C’est là que le christianisme diffère de toutes les autres religions qui reconnaissent Jésus. Seuls les chrétiens croient que Jésus était pleinement Dieu.

Prayer
Almighty God, thank you that in your great mercy you graciously brought us into a saving relationship with yourself. Thank you, Lord Jesus, for humbling yourself, leaving the glory of heaven to come to earth. Thank you that through your substitutionary death we can know life. Grant us understanding. May we fully grasp that Jesus is one person with two natures, and may we be awed by the fact that you came to earth in all your fullness to redeem us. In Jesus’ name. Amen.

Prière
Dieu tout-puissant, merci d’avoir, dans ta grande miséricorde, gracieusement mis en place une relation salvatrice avec toi-même. Merci, Seigneur Jésus, de t’être humilié, laissant la gloire du ciel de venir sur la terre. Merci que par ta mort de substitution, nous puissions connaître la vie. Accorde-nous la compréhension. Que nous comprenions pleinement que Jésus est une personne avec deux natures, et que nous soyons impressionnés par le fait que tu sois venu sur terre dans toute ta plénitude pour nous racheter. Au nom de Jésus. Amen.

If you lived in the most beautiful place in the world, with perfect relationships and with everything that you could possibly need, would you ever consider leaving your homes? It is unlikely that you would want to leave! Have you ever heard of anyone who left such a beautiful and perfect place to live among their subjects?

Si vous viviez dans le plus bel endroit du monde, avec des relations parfaites et avec tout ce dont vous pourriez avoir besoin, envisageriez-vous de quitter vos maisons ? Il est peu probable que vous souhaitiez partir ! Avez-vous déjà entendu parler de quelqu’un qui a laissé un endroit aussi beau et parfait pour vivre parmi ses sujets ?

God left the splendor of heaven to live among his creation when he became man. Question 23: “Why must the Redeemer be truly God?” This question will help us to consider more carefully why the one who came to redeem had to be fully God.

Dieu a laissé la splendeur du ciel pour vivre parmi sa création lorsqu’il s’est fait homme. Question 23 : « Pourquoi le Rédempteur doit-il être véritablement Dieu ? » Cette question nous aidera à examiner plus attentivement pourquoi celui qui est venu pour se racheter devait être pleinement Dieu.

At Christmas in the Christian church we celebrate the birth of the baby Jesus. When Jesus was born, he was fully human and fully God, one person with two natures.

À Noël, dans l’église chrétienne, nous célébrons la naissance de l’enfant Jésus. Quand Jésus est né, il était pleinement humain et pleinement Dieu, une personne avec deux natures.

In the beginning was the Word, and the Word was with God, and the Word was God.

John 1:1

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Jean 1.1

The Word became flesh and dwelt among us. We observed his glory, the glory as the one and only Son from the Father, full of grace and truth.

John 1:14

La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.

Jean 1.14

Thomas responded to him, “My Lord and my God!”

John 20:28

Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu !

Jean 20.28

For the entire fullness of God’s nature dwells bodily in Christ…

Colossians 2:9

Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.

Colossiens 2.9

Jesus was God the Son and he existed eternally before he came to live on earth as a man.

Jésus était Dieu le Fils et il a existé éternellement avant qu’il soit venu vivre sur terre en tant qu’homme.

Jesus is one person with two natures. Jesus is fully God and fully human. This is a hard concept to understand because it is unique. This is an area where Christianity differs greatly from other religions. The Jehovah’s Witnesses, for example, do not believe that Jesus is God.

Jésus est une personne qui a deux natures. Jésus est pleinement Dieu et pleinement humain. C’est un concept difficile à comprendre car il est unique. C’est un domaine dans lequel le christianisme diffère grandement des autres religions. Les Témoins de Jéhovah, par exemple, ne croient pas que Jésus est Dieu.

“Fellow Israelites, listen to these words: This Jesus of Nazareth was a man attested to you by God with miracles, wonders, and signs that God did among you through him, just as you yourselves know. Though he was delivered up according to God’s determined plan and foreknowledge, you used lawless people to nail him to a cross and kill him. God raised him up, ending the pains of death, because it was not possible for him to be held by death. For David says of him:

I saw the Lord ever before me;
because he is at my right hand,
I will not be shaken.
Therefore my heart is glad
and my tongue rejoices.
Moreover, my flesh will rest in hope,
because you will not abandon me in Hades
or allow your holy one to see decay.
You have revealed the paths of life to me;
you will fill me with gladness
in your presence.

“Brothers and sisters, I can confidently speak to you about the patriarch David: He is both dead and buried, and his tomb is with us to this day. Since he was a prophet, he knew that God had sworn an oath to him to seat one of his descendants on his throne. Seeing what was to come, he spoke concerning the resurrection of the Messiah: He was not abandoned in Hades, and his flesh did not experience decay.

“God has raised this Jesus; we are all witnesses of this. Therefore, since he has been exalted to the right hand of God and has received from the Father the promised Holy Spirit, he has poured out what you both see and hear. For it was not David who ascended into the heavens, but he himself says:

The Lord declared to my Lord,
‘Sit at my right hand
until I make your enemies your footstool.’

“Therefore let all the house of Israel know with certainty that God has made this Jesus whom you crucified, both Lord and Messiah.”

When they heard this, they were pierced to the heart and said to Peter and the rest of the apostles: “Brothers, what should we do?”

Peter replied, “Repent and be baptized, each of you, in the name of Jesus Christ for the forgiveness of your sins, and you will receive the gift of the Holy Spirit. For the promise is for you and for your children, and for all who are far off, as many as the Lord our God will call.” With my other words he testified and strongly urged them, saying, “Be saved from this corrupt generation!” So those who accepted his message were baptized, and that day about three thousand people were added to them.

They devoted themselves to the apostles’ teaching, to the fellowship, to the breaking of bread, and to prayer.

Acts 2:22-42

Israélites, écoutez ces paroles ! Jésus de Nazareth, cet homme approuvé de Dieu devant vous par les miracles, les prodiges et les signes que Dieu a faits par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes ; cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l’avez fait mourir en le clouant (à la croix) par la main des impies. Dieu l’a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il soit retenu par elle.

Car David a dit de lui :

Je voyais constamment le Seigneur devant moi,
Parce qu’il est à ma droite, afin que je ne sois pas ébranlé.
Voilà pourquoi mon cœur se réjouit et ma langue est dans l’allégresse ;
Et même ma chair reposera avec espérance ;
Car tu n’abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts,
Et tu ne laisseras pas ton Saint voir la corruption.
Tu m’as fait connaître les chemins de la vie,
Tu me rempliras de bonheur par ta présence.

Frères, qu’il me soit permis de vous dire franchement, au sujet du patriarche David, qu’il est mort, qu’il a été enseveli et que sa tombe existe encore parmi nous jusqu’à ce jour. Comme il était prophète et qu’il savait que Dieu lui avait juré par serment de faire asseoir un de ses descendants sur son trône, il a prévu par ses paroles la résurrection du Christ, qui, en effet, n’a pas été abandonné dans le séjour des morts et dont la chair n’a pas vu la corruption. Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité ; nous en sommes tous témoins. Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père l’Esprit Saint qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez. Car David n’est past monté dans les cieux, mais il dit lui-même :

Le Seigneur a dit à mon Seigneur ;
Assieds-toi à ma droite,
Jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.

Après avoir entendu cela, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres : Frères, que ferons-nous ?

Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. Et, par beaucoup d’autres paroles, il rendait témoignage et les exhortait, en disant : Sauvez-vous de cette génération perverse.

Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et en ce jour-là, furent ajoutées environ trois mills âmes.

Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières.

Actes 2.22-42

These verses are part of a speech that Jesus’ disciple Peter gave at a time called Pentecost. Pentecost was when God sent the Holy Spirit to his church. This speech was given to thousands of people in Jerusalem after Jesus’ death and resurrection.

Ces versets font partie d’un discours que Pierre, le disciple de Jésus, a prononcé à une époque appelée Pentecôte. La Pentecôte est le moment où Dieu a envoyé le Saint-Esprit dans son église. Ce discours a été prononcé devant des milliers de personnes à Jérusalem après la mort et la résurrection de Jésus.

Peter clearly proclaims to the listening crowds that Jesus is God. Peter delivers a speech that essentially reminds the people who Jesus was and why he came:

Pierre proclame clairement aux foules qui l’écoutent que Jésus est Dieu. Pierre prononce un discours qui rappelle essentiellement aux gens qui était Jésus et pourquoi il est venu :

  • He was a man whom God the Father used greatly in many ways. Through all the signs and miracles Jesus performed, God the Father was confirming that Jesus was God the Son.
  • He was a man destined to die on the cross because God the Father had determined that God the Son would be the Redeemer.
  • He died but awas raised again because death could not hold God the Son.
  • He is now back in heaven at the right hand of God the Father.
  • C’était un homme dont Dieu le Père s’est beaucoup servi à bien des égards. Par tous les signes et les miracles que Jésus a accomplis, Dieu le Père confirmait que Jésus était Dieu le Fils.
  • C’était un homme destiné à mourir sur la croix parce que Dieu le Père avait déterminé que Dieu le Fils serait le Rédempteur.
  • Il est mort, mais il est ressuscité parce que la mort n’a pas pu retenir Dieu le Fils.
  • Il est maintenant au ciel, à la droite de Dieu le Père.

Peter had no doubt that Jesus is fully God; Peter urged the listening crowd to seek redemption from Jesus.

Pierre n’avait aucun doute sur le fait que Jésus est pleinement Dieu ; Pierre a exhorté la foule qui l’écoutait à chercher la rédemption de Jésus.

Jesus needed to be fully God to redeem humans because:

Jésus devait être pleinement Dieu pour racheter les humains car :

  • Only the Creator God who gave life can recreate and give new life.
  • Only God himself can bear the punishment for the sins of all those who trust in him. Jesus’ humanity meant that he could be a qualified substitute; Jesus’ divinity meant that he was an infinitely valuable substitute.
  • If Jesus was not God, he would not have had the authority to pronounce their sins forgiven.
  • Seul le Dieu créateur qui a donné la vie peut recréer et donner une nouvelle vie.
  • Seul Dieu lui-même peut supporter la punition pour les péchés de tous ceux qui ont confiance en lui. L’humanité de Jésus signifiait qu’il pouvait être un substitut qualifié ; la divinité de Jésus signifiait qu’il était un substitut infiniment précieux.
  • Si Jésus n’était pas Dieu, il n’aurait pas eu l’autorité de prononcer le pardon de leurs péchés.

Imagine how you’d feel in the following scenario: you said or did something hurtful to a friend, and you were caught. When you apologized to your friend and asked for forgiveness from your friend, the friend’s sister said, “Yes, she forgives you.”

Imaginez ce que vous ressentiriez dans le scénario suivant : vous avez dit ou fait quelque chose de blessant à un ami, et vous avez été arrêté. Lorsque vous vous êtes excusé auprès de votre ami et avez demandé son pardon, la sœur de l’ami a dit : « Oui, elle te pardonne ».

Forgiveness needs to come from the one who has been wronged. Jesus is not a third party. He is God who has been sinned against, and only he has the right to redeem.

Le pardon doit venir de celui qui a été offensé. Jésus n’est pas un tiers. Il est le Dieu contre lequel on a péché, et lui seul a le droit de nous racheter.

Here are lyrics to a Christmas carol that clearly refers to Jesus as divine.

Voici les paroles d’un chant de Noël qui fait clairement référence à Jésus comme étant divin.

Hark! the herald angels sing,
“Glory to the newborn King;
Peace on earth and mercy mild,
God and sinners reconciled!”
Joyful, all ye nations, rise;
Join the triumph of the skies;
With the angelic hosts proclaim,
“Christ is born in Bethlehem!”
Hark! The herald angels sing,
“Glory to the newborn King!”

Christ, by highest heaven adored,
Christ, the everlasting Lord!
Late in time behold him come,
Offspring of the virgin’s womb.
Veiled in flesh the Godhead see;
Hail the incarnate Deity,
Pleased as man with men to dwell,
Jesus, our Immanuel.
Hark! the herald angels sing,
“Glory to the newborn King!”

Hail the heaven-born Prince of Peace!
Hail the Sun of Righteousness!
Light and life to all he brings,
Risen with healing in his wings.
Mild, he lays his glory by,
Born that man no more may die,
Born to raise the sons of earth,
Born to give us second birth.
Hark! the herald angels sing,
“Glory to the newborn King!”

Écoutez le chant des anges :
Gloire au divin Enfant Roi,
Apportez-lui vos louanges,
Vos hommages, votre foi.
Levez-vous gaîment, ô frère,
Aujourd’hui naît la lumière,
Avec les cieux proclamez,
À Bethléem Christ est né,
Écoutez le chant du ciel,
Jésus né en Israël.

Ô Christ que le ciel révère,
Éternellement béni,
Te voici qui viens sur terre,
D’une vierge tu naquis.
Toi qui nais parmi les hommes,
Pour tes frères tu te donnes,
Et vers nous descends du ciel,
Jésus, notre Emmanuel,
Écoutez le chant du ciel,
Jésus né en Israël.

Salut, Prince de justice !
Salut, Prince de la paix !
Te servir est mon délice
Tu me bénis à jamais.
Tu renonças à la gloire,
Mais nous chantons ta victoire,
Car tu as vaincu la mort,
Et tu changes notre sort.
Écoutez le chant du ciel,
Jésus né en Israël.

Why did Jesus not save himself if he was God? Jesus, God the Son, was perfectly obedient to God the Father. He was fully God, but chose to do his Father’s will.

Pourquoi Jésus ne s’est-il pas sauvé s’il était Dieu ? Jésus, Dieu le Fils, était parfaitement obéissant à Dieu le Père. Il était pleinement Dieu, mais il a choisi de faire la volonté de son Père.

Why didn’t God redeem people another way? This was the only way possible for humans to be freed from sin and brought into a relationship with God.

Pourquoi Dieu n’a-t-il pas racheté les gens d’une autre manière ? C’était la seule façon possible pour les humains d’être libérés du péché et amenés à une relation avec Dieu.

The opposite of humility is pride. Jesus had every reason to act proud—he is God himself! But instead, he humbled himself to become a little human baby in order to save us.

Le contraire de l’humilité, c’est l’orgueil. Jésus avait toutes les raisons d’agir avec fierté — il est Dieu lui-même ! Mais au lieu de cela, il s’est humilié pour devenir un petit bébé humain afin de nous sauver.


Commentary: John Chrysostom (347 – 407)

Commentaire : Jean Chrysostome (347 – 407)

Let no one weep for his iniquities, for pardon hath shone forth from the grave. Let no one fear death, for the Saviour’s death hath set us free. In as much as he was held captive of it, he hath annihilated it. By descending into Hell, He made Hell captive. He angered it when it tasted of his flesh. And Isaiah, foretelling this, did cry: Hell, said he, was angered, when it encountered thee. . . . It was angered, for it was abolished. It was angered, for it was mocked. It was angered, for it was slain. It was angered, for it was fettered in chains. It took a body, and met God face to face. It took earth, and encountered Heaven. It took that which was visible, and fell upon the invisible. O Death, where is thy sting? O Hell, where is thy victory? Christ is risen, and thou art overthrown. Christ is risen, and the demons are fallen. Christ is risen, and the Angels rejoice. Christ is risen, and life reigneth.

Que personne ne se lamente sur ses fautes,
car le pardon a jailli du tombeau.
Que personne ne craigne la mort,
car la mort du Sauveur nous en a libérés.
Il a détruit la mort, lui que la mort avait étreint.
Il a dépouillé le séjour des morts,
lui qui est descendu au séjour des morts.
Il a rempli le séjour des morts de colère
pour avoir goûté de sa chair.
Et cela, Ésaïe l’avait annoncé :
« l’enfer fut irrité lorsqu’il t’a rencontré ».
En colère, car il était anéanti.
En colère, car il était tourné en ridicule.
En colère, car il était mis à mort.
En colère, car il était enchaîné.
Il avait saisi un corps, il a rencontré Dieu face à face.
Il avait saisi la terre, il rencontra le ciel.
Il avait saisi le visible, il s’est trouvé face à l’invisible.
Ô mort, où est ton aiguillon ?
Ô séjour des morts, où est ta victoire ?
Le Christ est ressuscité, et toi tu es terrassé.
Le Christ est ressuscité, et les démons sont tombés.
Le Christ est ressuscité, et les anges sont dans la joie.
Le Christ est ressuscité, et voici que règne la vie.
Le Christ est ressuscité, et il n’est plus de mort dans les tombeaux.
Car le Christ est ressuscité des morts,
prémices de ceux qui se sont endormis.
À lui gloire et puissance dans les siècles des siècles.
Amen.


Commentary: Pierre Constant

Commentaire : Pierre Constant

If we need a Redeemer who is truly human, we also need a Redeemer who is truly divine. By being perfectly God, Jesus was able to truly reveal the Father to us, live a perfect and sinless life, and suffer divine condemnation in our place.

Si nous avons besoin d’un Rédempteur qui soit véritablement humain, nous avons aussi besoin d’un Rédempteur qui soit véritablement divin. En étant parfaitement Dieu, Jésus a pu réellement nous révéler le Père, vivre une vie parfaite et sans péché, et subir la condamnation divine à notre place.

The New Testament states unequivocally that Jesus is the Son of God, and God the Son. “For the entire fullness of God’s nature dwells bodily in Christ,” writes the apostle Paul (Colossians 2:9). “The Word was God … and the Word became flesh (or: “became man”), and dwelt among us” announces the apostle John (John 1:1,14). If we want to know what God looks like, we only have to look at the person of Jesus. Jesus once said to Philip, “He who has seen me has seen the Father” (John 14:9). Our faith is rooted in God’s revelation in Jesus Christ and is nourished by the fact that in Jesus God made himself known (John 1:18). It is in Jesus that we contemplate the glory of God Himself; it is in Him that we can truly know the Father.

Le Nouveau Testament déclare sans équivoque que Jésus est le Fils de Dieu, et Dieu le Fils. « En lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité » écrit l’apôtre Paul (Colossiens 2.9). « La Parole était Dieu … et la Parole a été fait chair (ou : « s’est fait homme »), et elle a habité parmi nous » annonce l’apôtre Jean (Jean 1.1,14). Si nous désirons savoir à quoi Dieu ressemble, nous n’avons qu’à regarder à la personne de Jésus. Jésus dit un jour à Philippe : « Celui qui m’a vu, a vu le Père » (Jean 10.9). Notre foi s’enracine dans la révélation de Dieu en Jésus-Christ et se nourrit de ce qu’en Jésus, Dieu s’est fait connaître (Jean 1.18). C’est en Jésus que nous contemplons la gloire de Dieu lui-même, c’est en lui que nous pouvons véritablement connaître le Père.

If every human being is a sinner, God the Son has put on our humanity, with one exception: He has lived a perfect life, without sin. He who reveals the Father to us and offered himself as a sacrifice for our sins was sinless himself. Though he was tempted like us in every respect, he lived without ever committing sin. As a merciful High Priest who was able to sympathize with our weaknesses because he became a human being, Jesus walked through heaven and lived a life in perfect conformity with the will of God the Father. Thanks to his death and resurrection, we can now confidently approach the throne of grace. His sinless life was as precious as his death and resurrection were glorious.

Si tout être humain est pécheur, Dieu le Fils a revêtu notre humanité, à une exception près : il a vécu une vie parfaite, sans péché. Celui qui nous révèle le Père et qui s’est offert en sacrifice pour nos péchés était lui-même sans péché. Bien que tenté comme nous à tous égards, il a vécu sans jamais commettre de péché. Grand Prêtre miséricordieux capable de compatir à nos faiblesses parce qu’il est devenu un être humain, Jésus a traversé les cieux et a vécu une vie en parfaite conformité avec la volonté de Dieu le Père. Grâce à sa mort et à sa résurrection, nous pouvons maintenant nous approcher avec assurance du trône de la grâce. Sa vie sans péché fut aussi précieuse que sa mort et sa résurrection furent glorieuses.

Jesus, God made man, reveals the Father to us; he knows a life without sin, a model of perfect humanity. The fact that our Redeemer is truly God finally meets our greatest need: that of being forgiven for our sins.

Jésus, Dieu fait homme, nous révèle le Père ; il connaît une vie sans péché, modèle d’une parfaite humanité. Le fait que notre Rédempteur soit véritablement Dieu répond enfin à notre plus grand besoin : celui d’être pardonnés de nos péchés.

Our sins are not primarily directed against human beings, but against God. And it is God Himself who must grant us forgiveness of our sins. As human beings seek to take God’s place and determine for themselves what is right or wrong, God takes on human form, puts on our sins at the cross of Calvary, and assumes our guilt.

Nos péchés ne sont pas dirigés d’abord contre des êtres humains, mais contre Dieu. Et c’est Dieu lui-même qui doit nous accorder le pardon de nos péchés. Alors que les être humains cherchent à prendre la place de Dieu et à déterminer par eux-mêmes ce qui est bien ou mal, Dieu prend une forme humaine, revêt nos péchés à la croix du Calvaire, et endosse notre culpabilité.

The death of Jesus was not an accident of course in human history, or the result of an ambush. On the contrary, Jesus’ death is part of God’s perfect plan. Jesus declared himself to be without sin, asking the Jews who repeatedly sought to accuse him: “Who among you can convict me of sin? “(John 8:46). To the Jews who called him a madman and accused him of having a demon, Jesus said, “This is why the Father loves me, because I lay down my life so that I may take it up again. No one takes it from me, but I lay it down on my own. I have the right to lay it down, and I have the right to take it up again. I have received this command from my Father.” (John 10:17, 18). He who gives his life for his sheep finds himself to be God himself, having lived a perfect life and without sin. Our High Priest does not need to offer Himself many times for our sins; His perfect life and perfect sacrifice make His death on the cross on Calvary once and for all, and we are sanctified by the offering of His body once and for all (Hebrews 10:10, 12).

La mort de Jésus n’a pas été un accident de parcours dans l’histoire humaine, ou le résultat d’un guet-apens. Bien au contraire, la mort de Jésus s’inscrit dans le plan parfait de Dieu. Jésus a déclaré être sans péché, demandant aux Juifs cherchant à l’accuser à maintes reprises : « Qui de vous me convaincra de péché ? » (Jean 8.46). Aux Juifs qui le traitaient de fou et l’accusaient d’avoir un démon, Jésus a affirmé : « Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la reprendre ; tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père » (Jean 10.17,18). Celui qui donne sa vie pour ses brebis se trouve être Dieu lui-même, ayant vécu une vie parfaite et sans aucun péché. Notre souverain sacrificateur n’a pas besoin de s’offrir plusieurs fois pour nos péchés ; sa vie parfaite et son sacrifice parfait font en sorte que sa mort à la croix du Calvaire a eu lieu une fois pour toutes, et que nous sommes sanctifiés par l’offrande de son corps, une fois pour toutes (Hébreux 10.10,12).

Our Redeemer, Jesus Christ, came down here to reveal the Father to us, lived a perfect and sinless life, and offered His life as a perfect sacrifice for our own sins. In the life, death, and resurrection of Jesus Christ, the righteousness of God is completely and eternally fulfilled.

Notre Rédempteur, Jésus-Christ, est venu ici-bas nous révéler le Père, a vécu une vie parfaite et sans péché, et a offert sa vie en sacrifice parfait pour nos propres péchés. Dans la vie, la mort et la résurrection de Jésus-Christ, la justice de Dieu est complètement et éternellement satisfaite.


Commentary : Leo Schuster

Commentaire : Leo Schuster

We often like to focus on the human aspects of Jesus, and it’s important to remember that Jesus was fully human. But he was also fully God. What does it mean that Jesus was fully God? And why is it so important that he, as our Redeemer, be truly God?

Nous aimons souvent nous concentrer sur les aspects humains de Jésus, et il est important de se rappeler que Jésus était pleinement humain. Mais il était aussi pleinement Dieu. Qu’est-ce que cela signifie que Jésus était pleinement Dieu ? Et pourquoi est-il si important qu’il soit vraiment Dieu, en tant que notre Rédempteur ?

The apostle John opens his Gospel by declaring that Jesus is the eternal God in flesh. He explains: “In the beginning was the Word, and the Word was with God, and the Word was God. . . . The Word became flesh and dwelt among us, and we have seen his glory, glory as of the only Son from the Father, full of grace and truth” (1:1, 14). In his letter to the Colossians the apostle Paul wrote, “For in him the whole fullness of deity dwells bodily” (Col. 2:9).

L’apôtre Jean ouvre son Evangile en déclarant que Jésus est le Dieu éternel en chair et en os. Il explique : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. . . . La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père » (1.1,14). Dans sa lettre aux Colossiens, l’apôtre Paul écrit : « Car en lui, habite corporellement toute la plénitude de la divinité » (Col 2.9).

Similarly, Jesus himself numerous times affirmed his divinity and that he was one with the Father. On one occasion, some of his listeners understood what he was claiming and tried to stone him, explaining that they were stoning him not for any good work, but for blasphemy:, “You, being a man, make yourself God” (John 10:33). The book of Revelation describes Jesus as the Alpha and the Omega, the One “who was and is and is to come” (1:8). Indeed, he is no mere man. He is truly God.

De même, Jésus lui-même a affirmé à de nombreuses reprises sa divinité et qu’il était un avec le Père. En une occasion, certains de ses auditeurs ont compris ce qu’il affirmait et ont tenté de le lapider, expliquant qu’ils le lapidaient non pas pour une bonne œuvre, mais pour un blasphème : « Toi, qui es un homme, tu te fais Dieu » (Jean 10.33). Le livre de l’Apocalypse décrit Jésus comme l’Alpha et l’Omega, Celui « qui est, qui était et qui vient » (1.8). En effet, il n’est pas un simple homme. Il est vraiment Dieu.

So why is it so important that Jesus as our Redeemer be truly God? Our sin was committed against God. Only God can forgive a transgression against himself. This is why some of the religious leaders in Jesus’ day were horrified when he said he forgave sins. They understood the implications of what he said. How could a mere man forgive the sin we have against God? A mere man can’t, but God can.

Alors pourquoi est-il si important que Jésus, notre Rédempteur, soit vraiment Dieu ? Notre péché a été commis contre Dieu. Seul Dieu peut pardonner une transgression contre lui-même. C’est pourquoi certains des chefs religieux du temps de Jésus ont été horrifiés lorsqu’il a dit qu’il pardonnait les péchés. Ils comprenaient les implications de ses paroles. Comment un simple homme pourrait-il pardonner le péché que nous avons fait contre Dieu ? Un simple homme ne peut pas, mais Dieu le peut.

Jesus needed to be fully human in order to be our substitute, but he needed to be fully God in order for his obedience and suffering to be perfect and for God’s justice to be completely and eternally satisfied.

Jésus devait être pleinement humain pour être notre substitut, mais il devait être pleinement Dieu pour que son obéissance et sa souffrance soient parfaites et que la justice de Dieu soit complètement et éternellement satisfaite.


Prayer
God the Son, because of our sin, we could never bear the wrath of God or overcome death. Only you, the Holy One, could suffer the just punishment for sin and defeat death. Thank you for making a way for us to God, to enjoy him eternally. In Jesus’ name. Amen.

Prière
Dieu le Fils, à cause de notre péché nous n’aurions jamais pu endurer la colère de Dieu ou vaincre la mort. Toi seul, dans ta sainteté, pouvais souffrir la juste punition du péché et anéantir la mort. Merci de nous avoir ouvert un chemin vers Dieu, pour que nous puissions jouir de sa présence pour toute l’éternité. Au nom de Jésus. Amen.


Resources used in preparing the study / Les ressources utilisé en préparant l’étude:

  • The New City Catechism Curriculum, published by Crossway
  • Nouveau catéchisme pour la cité : 52 méditations pour s’attacher aux vérités de Dieu, Éditions : Cruciforme
Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s