What is the Lord’s Supper?

Christ commanded all Christians to eat bread and to drink from the cup in thankful remembrance of him and his death. The Lord’s Supper is a celebration of the presence of God in our midst; bringing us into communion with God and with one another; feeding and nourishing our souls. It also anticipates the day when we will eat and drink with Christ in his Father’s kingdom.

Qu’est-ce que le repas du Seigneur ?

Christ a ordonné à tous les chrétiens de manger du pain et de boire de la coupe afin de se souvenir, avec reconnaissance, de lui et de sa mort. Le repas du Seigneur est une célébration de la présence de Dieu au milieu de nous ; elle nous introduit dans une communion avec Dieu et les uns avec les autres ; elle nourrit et satisfait nos âmes. C’est aussi une manière d’anticiper le jour où nous mangerons et boirons avec Christ dans le royaume de son Père.

For I received from the Lord what I also passed on to you: On the night when he was betrayed, the Lord Jesus took bread, and when he had given thanks, broke it, and said, “This is my body, which is for you. Do this in remembrance of me.”
In the same way also he took the cup, after supper, and said, “This cup is the new covenant in my blood. Do this, as often as you drink it, in remembrance of me.” For as often as you eat this bread and drink the cup, you proclaim the Lord’s death until he comes.

1 Corinthians 11:23–26

Car moi, j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai transmis. Le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain et, après avoir rendu grâces, le rompit it dit: Ceci est mon corps, qui est pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé (il prit) la coupe et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi, toutes les fois que vous en boirez. Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

1 Corinthiens 11.23–26

Big Idea
One of the purposes of the Lord’s Supper is to nurture thankful remembrance among God’s people.

Idée principale
L’un des objectifs du repas du Seigneur est d’entretenir un souvenir reconnaissant parmi le peuple de Dieu.


Prayer

Prière

Gracious Lord, thank you for instituting the Lord’s Supper so we may be reminded of our union with Christ and encouraged in our faith. Thank you that we are part of the new covenant and can confidently trust in Jesus’ blood as it covers us. May we delight in understanding the sacrament of the Lord’s Supper. In Jesus’ name. Amen.

Seigneur miséricordieux, merci d’avoir institué le repas du Seigneur afin de nous rappeler notre union avec le Christ et de nous encourager dans notre foi. Merci de faire partie de la nouvelle alliance et d’avoir confiance dans le sang de Jésus qui nous couvre. Puissions-nous prendre plaisir à comprendre le sacrement du repas du Seigneur. Au nom de Jésus. Amen.


Introduction to Question 46

Introduction à la question 46

During the last week of Jesus’ life, he ate the Passover meal. This is a special meal that Jewish people have celebrated every year from the time of Moses until today.

Pendant la dernière semaine de sa vie, Jésus a mangé le repas de la Pâque. C’est un repas spécial que le peuple juif a célébré chaque année depuis l’époque de Moïse jusqu’à aujourd’hui.

The story of the first Passover is found in Exodus 12. In it we find the death of the firstborn son, the blood of the lamb on the doorpost, and unleavened bread.

L’histoire de la première Pâque se trouve dans l’Exode 12. Nous y trouvons la mort du premier-né, le sang de l’agneau sur le montant de la porte et les pains sans levain.

Every year when Jewish families celebrate Passover, they remember how the blood of the sacrificed lamb kept them from death. Jesus and his disciples were Jewish, and that is why they ate the Passover meal together. But Jesus helped them to see that this meal not only represented the lamb that had been sacrificed so long ago in Egypt. It also represented Jesus himself, the Lamb of God, who would take away the sins of the world.

Chaque année, lorsque les familles juives célèbrent la Pâque, elles se rappellent comment le sang de l’agneau sacrifié les a sauvées de la mort. Jésus et ses disciples étaient juifs, et c’est pourquoi ils ont pris le repas de la Pâque ensemble. Mais Jésus les a aidés à voir que ce repas ne représentait pas seulement l’agneau qui avait été sacrifié il y a si longtemps en Égypte. Il représentait aussi Jésus lui-même, l’Agneau de Dieu, qui allait enlever les péchés du monde.

Jesus told his disciples that after he died, they should remember his death by eating bread and drinking wine together. The Passover Feast helped the Jewish people remember their salvation from Egypt, and the Lord’s Supper helps Christians remember our salvation from sin and death.

Jésus a dit à ses disciples qu’après sa mort, ils devraient se souvenir de sa mort en mangeant du pain et en buvant du vin ensemble. La fête de la Pâque a aidé le peuple juif à se souvenir de son salut d’Égypte, et le repas du Seigneur aide les chrétiens à se souvenir de notre salut du péché et de la mort.

The church still eats together a special meal of bread and wine to remember that Jesus laid down his life for his people and covered those who trust in him with his blood.

L’église continue à manger ensemble un repas spécial de pain et de vin pour se souvenir que Jésus a donné sa vie pour son peuple et a couvert de son sang ceux qui se confient en lui.


Now in giving this instruction I do not praise you, since you come together not for the better but for the worse. For to begin with, I hear that when you come together as a church there are divisions among you, and in part I believe it. Indeed, it is necessary that there be factions among you, so that those who are approved may be recognized among you. When you come together, then, it is not to eat the Lord’s Supper. For at the meal, each one eats his own supper. So one person is hungry while another gets drunk! Don’t you have homes in which to eat and drink? Or do you despise the church of God and humiliate those who have nothing? What should I say to you? Should I praise you? I do not praise you in this matter!
For I received from the Lord what I also passed on to you: On the night when he was betrayed, the Lord Jesus took bread, and when he had given thanks, broke it, and said, “This is my body, which is for you. Do this in remembrance of me.”
In the same way also he took the cup, after supper, and said, “This cup is the new covenant in my blood. Do this, as often as you drink it, in remembrance of me.” For as often as you eat this bread and drink the cup, you proclaim the Lord’s death until he comes.

So then, whoever eats the bread or drinks the cup of the Lord in an unworthy manner will be guilty of sin against the body and blood of the Lord. Let a person examine himself; in this way let him eat the bread and drink from the cup. For whoever eats and drinks without recognizing the body, eats and drinks judgment on himself. This is why many are sick and ill among you, and many have fallen asleep. If we were properly judging ourselves, we would not be judged, but when we are judged by the Lord, we are disciplined, so that we may not be condemned with the world.
Therefore, my brothers and sisters, when you come together to eat, welcome one another. If anyone is hungry, he should eat at home, so that when you gather together you will not come under judgment.

1 Corinthians 11:17–34

En faisant cette recommandation, ce que je ne loue pas, c’est que vous vous assemblez, non pour devenir meilleurs, mais pour devenir pires. Et d’abord, j’apprends que, lorsque vous vous réunissez en assemblée, il y a parmi vous des divisons, — et je le crois en partie. Il faut bien qu’il y ait aussi parmi vous des controverses, afin que ceux qui sont dignes d’approbation soient manifestés parmi vous. Donc, lorsque vous vous réunissez, ce n’est pas pour manger le repas du Seigneur ; car en mangeant, avant les autres, chacun prend son propre repas, et l’un a faim, tandis que l’autre est ivre. N’avez-vous pas des maisons pour y manger et boire ? Ou méprisez-vous l’Église de Dieu, et couvrez-vous de confusions ceux qui n’on rien ? Que vous dirai-je ? Vous louerai-je ? En cela, je ne vous loue pas.
Car moi, j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai transmis. Le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain et, après avoir rendu grâces, le rompit et dit : Ceci est mon corps, qui est pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé (il prit) la coupe et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi, toutes les fois que vous en boirez. Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.
C’est pourquoi, celui qui mangera le pain et boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. Que chacun donc s’examine soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe ; car celui qui mange et boit sans discerner le corps (du Seigneur), mange et boit un jugement contre lui-même.
C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup de malades et d’infirmes, et qu’un assez grand nombre sont décédés. Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. Mais par ses jugements, le Seigneur nous corrige, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde. Ainsi, mes frères, lorsque vous vous réunissez pour le repas, attendez-vous les uns les autres. Si quelqu’un a faim, qu’il mange chez lui, afin de ne pas vous réunir pour (attirer) un jugement sur vous.

1 Corinthiens 11.17–34

The apostle Paul was writing this letter to Christians in the city of Corinth. It seems from these verses that there was a problem among the Christians when they gathered to celebrate the Lord’s Supper. Paul is rebuking some of the Christians for eating before others; he is saying that the Lord’s Supper should be eaten together as the family of God.

L’apôtre Paul écrivait cette lettre aux chrétiens de la ville de Corinthe. Il semble, d’après ces versets, qu’il y avait un problème entre les chrétiens lorsqu’ils se sont réunis pour célébrer le repas du Seigneur. Paul reproche à certains chrétiens de manger avant les autres ; il dit que le repas du Seigneur doit être mangée ensemble, comme la famille de Dieu.

In verse 23, Paul starts to remind the Corinthian Christians what the Lord’s Supper is. Paul clearly declares that the tradition of the Lord’s Supper came from the Lord himself; he instituted it for his church. In these verses, Paul relates the details of the Passover meal that Jesus celebrated with his disciples on the night before he was put to death.

Au verset 23, Paul commence à rappeler aux chrétiens de Corinthe ce qu’est le repas du Seigneur. Paul déclare clairement que la tradition du repas du Seigneur vient du Seigneur lui-même ; il l’a instituée pour son église. Dans ces versets, Paul relate les détails du repas de la Pâque que Jésus a célébré avec ses disciples la nuit précédant sa mise à mort.

Look at the details of what happened in verses 23 to 25:

Regardez les détails de ce qui s’est passé dans les versets 23 à 25 :

For I received from the Lord what I also passed on to you: On the night when he was betrayed, the Lord Jesus took bread, and when he had given thanks, broke it, and said “This is my body, which is for you. Do this in remembrance of me.”
In the same way also he took the cup, after supper, and said, “This cup is the new covenant in my blood. Do this, as often as you drink it, in remembrance of me.”

1 Corinthians 11:23–25

Car moi, j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai transmis. Le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré prit du pain et, après avoir rendu grâces, le rompit et dit : Ceci est mon corps, qui est pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé (il prit) la coupe et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi, toutes les fois que vous en boirez.

1 Corinthiens 11.23–25

At this special meal, Jesus explained to his disciples what would happen to him in his death. His body would be broken and his blood would be shed. Jesus didn’t just use the meal to teach the disciples but to institute a practice for his church that would help them to remember until he comes again.

Lors de ce repas spécial, Jésus a expliqué à ses disciples ce qui lui arriverait dans sa mort. Son corps serait brisé et son sang serait versé. Jésus n’a pas seulement utilisé le repas pour enseigner à ses disciples, mais aussi pour instituer une pratique pour son église qui les aiderait à se souvenir jusqu’à ce qu’il revienne.

Jesus describes the breaking of bread and the drinking of wine as a sign of the new covenant. A new covenant means a new agreement. The new covenant is the promise that God makes with humans declaring that he will forgive sin and become friends with all those whose hearts are turned toward him. Jesus Christ is the Mediator of the new covenant, and his death on the cross is the foundation of the promise.

Jésus décrit la rupture du pain et la consommation de vin comme un signe de la nouvelle alliance. Une nouvelle alliance signifie un nouvel accord. La nouvelle alliance est la promesse que Dieu fait aux humains en déclarant qu’il pardonnera le péché et deviendra ami avec tous ceux dont le cœur est tourné vers lui. Jésus Christ est le Médiateur de la nouvelle alliance, et sa mort sur la croix est le fondement de la promesse.

The Passover Feast helped the Jewish people remember how they had been delivered by the blood of the lamb. The Lord’s Supper helps Christians remember we have been delivered by the blood of Jesus.

La fête de la Pâque a aidé le peuple juif à se rappeler comment il avait été délivré par le sang de l’agneau. Le repas du Seigneur aide les chrétiens à se souvenir que nous avons été délivrés par le sang de Jésus.

So Paul reminds the people of the new covenant that they should remember Jesus’ death by eating bread and drinking wine together.

Ainsi, Paul rappelle aux gens la nouvelle alliance selon laquelle ils doivent se souvenir de la mort de Jésus en mangeant du pain et en buvant du vin ensemble.

God’s people continue to celebrate the Lord’s Supper together to remember Jesus and his death on their behalf.

Le peuple de Dieu continue à célébrer le repas du Seigneur ensemble pour se souvenir de Jésus et de sa mort en leur nom.


I’ve heard someone say that the bread and wine literally turn into Jesus’ body and blood. Is that right? People of the Roman Catholic faith believe that the bread and wine miraculously turn into Jesus’ actual body and blood. Protestant churches do not believe there is biblical evidence for this view.

J’ai entendu quelqu’un dire que le pain et le vin se transforment littéralement en corps et en sang de Jésus. Est-ce vrai ? Les personnes de foi catholique romaine croient que le pain et le vin se transforment miraculeusement en corps et en sang de Jésus. Les églises protestantes ne croient pas qu’il existe de preuves bibliques de ce point de vue.

Can everyone partake in the Lord’s Supper? The Lord’s Supper is for those who have trusted Christ for salvation and are baptized.

Tout le monde peut-il participer au repas du Seigneur ? Le repas du Seigneur est destinée à ceux qui ont fait confiance au Christ pour leur salut et qui sont baptisés.

Do all Christians have to celebrate the Lord’s Supper? This is one of the sacraments of the church that Jesus instituted for the good of his people. Christians should partake in the Lord’s Supper regularly. As is the case with baptism, if something prevents a Christian from taking the Lord’s Supper, it does not prevent them from being saved.

Tous les chrétiens doivent-ils célébrer le repas du Seigneur ? C’est l’un des sacrements de l’église que Jésus a institué pour le bien de son peuple. Les chrétiens doivent participer régulièrement au repas du Seigneur. Comme c’est le cas pour le baptême, si quelque chose empêche un chrétien de prendre le repas du Seigneur, cela ne l’empêche pas d’être sauvé.


Virtue Vision: Humility

LA VISION DE LA VERTU : L’HUMILITÉ

What does it mean to be humble? Does it mean that you are weak? Does it mean that you not very good at what you do?

Que signifie être humble ? Cela signifie-t-il que vous êtes faible ? Cela signifie-t-il que vous n’êtes pas très bon dans ce que vous faites ?

Adopt the same attitude as that of Christ Jesus,
who, existing in the form of God,
did not consider equality with God
as something to be exploited.
Instead he emptied himself
by assuming the form of a servant,
taking on the likeness of humanity.
And when he had come as a man,
he humbled himself by becoming obedient
to the point of death—
even to death on a cross.

Philippians 2:5–8

Ayez en vous la pensée qui était en Christ-Jésus, lui dont la condition était celle de Dieu, il n’a pas estimé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant la condition d’esclave, en devenant semblable aux hommes ; après s’être trouvé dans la situation d’un homme, il s’est humilié lui-même en devenant obéissant jusqu’à la mort, la mort sur la croix.

Philippiens 2.5–8

This passage clearly states that although Jesus is God—he could do anything—he chose to take the humble step of going to death on the cross. He allowed himself to be beaten and mocked, even though he could have spoken one word and put to death all of those who were tormenting him. That’s an amazing example of humility.

Ce passage indique clairement que bien que Jésus soit Dieu — il pouvait tout faire — il a choisi de s’humilier jusqu’à la mort sur la croix. Il s’est laissé battre et railler, alors qu’il aurait pu dire un seul mot et mettre à mort tous ceux qui le tourmentaient. C’est un exemple étonnant d’humilité.

People who truly understand the Lord’s Supper participate in it with humility. By eating the bread and drinking from the cup, you are acknowledging that you cannot save yourself.

Les personnes qui comprennent vraiment le repas du Seigneur y participent avec humilité. En mangeant le pain et en buvant dans la coupe, vous reconnaissez que vous ne pouvez pas vous sauver.

Just as we acknowledge our limitations in daily activities, we acknowledge on a much bigger level that we need God as our Saviour when we take the Lord’s Supper. It is easy to forget our need, so this sacrament helps us to remember.

Tout comme nous reconnaissons nos limites dans les activités quotidiennes, nous reconnaissons à un niveau bien plus élevé que nous avons besoin de Dieu comme Sauveur lorsque nous prenons le repas du Seigneur. Il est facile d’oublier notre besoin, c’est pourquoi ce sacrement nous aide à nous souvenir.


Commentaire: Richard Baxter (1615 – 1691)

Commentaire : Richard Baxter (1615 – 1691)

O what unspeakable mysteries and treasures of mercy are here presented to us in a sacrament! Here we have communion with a reconciled God, and are brought into his presence by the great Reconciler. Here we have communion with our blessed Redeemer, as crucified and glorified, and offered to us, as our quickening, preserving, strengthening Head. Here we have communion with the Holy Ghost, applying to our souls the benefits of redemption, drawing us to the Son, and communicating light, and life, and strength from him unto us; increasing and actuating his graces in us. Here we have communion with the body of Christ, his sanctified people, the heirs of life. When the minister of Christ by his commission representeth a crucified Christ to our eyes, by the bread and wine appointed to this use, we see Christ crucified as it were before us, and our faith layeth hold on him, and we perceive the truth of the remedy; and build our souls upon this rock. When the same minister by Christ’s commission, doth offer us his body, and blood, and benefits, it is as firm and valid to us, as if the mouth of Christ himself had offered them. And when our souls receive him, by that faith which the Holy Ghost exciteth in us, the participation is as true as that of our bodies receiving the bread and wine which represent him.

Quels profonds mystères et quels trésors de miséricorde nous sont présentés dans un sacrement ! C’est là que nous trouvons la communion avec un Dieu réconcilié et sommes amenés dans sa présence par le grand réconciliateur. C’est là que nous trouvons la communion avec notre saint Rédempteur, crucifié et glorifié, et offert à nous comme le Chef qui nous donne la vie, nous protège, nous fortifie. C’est là que nous trouvons la communion avec le Saint-Esprit qui applique à nos âmes les bénéfices de la rédemption, et qui nous attire vers le Fils : il nous transmet la lumière, la vie et la force du fils, il met en œuvre et fait grandir ses grâces en nous. C’est là que nous trouvons la communion avec le corps du Christ, son peuple sanctifié, les héritiers de la vie. Lorsque le ministre du Christ, de par la charge qui lui a été confiée, représente un Christ crucifié à nos yeux, par le pain et le vin désignés pour cela, nous voyons le Christ crucifié comme s’il se trouvait devant nous. Notre foi le saisit alors, et nous appréhendons la réalité du remède et nos âmes sont affermies sur ce rocher. Lorsque ce même ministre, par la charge que le Christ lui a confiée, nous offre son corps, et son sang, et les bénéfices qui y sont rattachés, nous en sommes aussi sûrs et convaincus que si le Christ lui-même les avait offerts par sa bouche. Et, lorsque nos âmes le reçoivent, par la foi suscitée en nous par le Saint-Esprit, la participation est aussi réelle que si nous recevions le pain et le vin qui le représentent de ses propres mains.


Commentary: Ligon Duncan

Commentaire : Ligon Duncan

The Lord’s Supper is a covenant sign and seal. That means that it both represents and confirms to us the precious promise of God that, through Jesus Christ, he will be our God, and we are his people. In the Lord’s Supper we have a remembrance, a celebration of God’s presence, and an experience of communion. We also have something that nourishes us, and in the Lord’s Supper, we anticipate the glory to come.

La Cène, ou repas du Seigneur, est le symbole et le sceau posé sur l’alliance. Cela signifie qu’en même temps elle représente et elle nous confirme la précieuse promesse de Dieu selon laquelle, à travers Jésus-Christ, il est notre Dieu et nous sommes son peuple. Le repas du Seigneur est à la fois un temps de souvenir, une célébration de la présence de Dieu et une expérience de communion. C’est aussi un temps pendant lequel nous sommes nourris et à travers duquel nous anticipons la gloire à venir.

Every time we celebrate the Lord’s Supper, we are to remember the meaning and significance of the death of Jesus Christ on our behalf. We are to remember him. “Do this in remembrance of me” (Luke 22:19). We celebrate the glorious work of atonement that Jesus Christ accomplished for us.

Chaque fois que nous célébrons le repas du Seigneur, nous devons nous rappeler le sens profond de la mort de Jésus-Christ pour nous. Nous devons nous souvenir de lui. « Faites ceci en souvenir de moi » (Luc 22 :19). Nous célébrons la glorieuse œuvre de rédemption que Jésus a accomplie pour nous.

At the Lord’s Table the Lord himself invites us back into his presence. When Jesus says to his disciples, “Take and eat,” he reverses the words of the Serpent in the garden. The Lord’s Supper is a celebration of our reunion with God, his presence with us, and our enjoyment of his near fellowship.

Lorsque nous nous trouvons autour de la table du Seigneur, il nous invite lui-même à revenir dans sa présence. Quand Jésus dit à ses disciples « Prenez et mangez », il renverse les paroles du serpent dans le jardin. Le repas du Seigneur est une célébration de nos retrouvailles avec Dieu et de sa présence à nos côtés. Nous nous réjouissons de le savoir tout près de nous.

The Lord’s Supper is a communion. It’s a communion with God and with his people. We not only commune with the living God by grace, we not only commune with the living God by what Jesus has done for us on the cross, but we commune with one another. When we’re united to the Lord Jesus Christ, we’re united to everyone who is united to the Lord Jesus Christ. That’s why Paul says to the Corinthians, “You must discern the body” (1 Cor. 11:29). What’s the body that he’s talking about? The body of Christ, the church, the fellowship of believers.

Le repas du Seigneur est une communion. C’est la communion avec Dieu et avec son peuple. Nous ne communions pas seulement avec le Dieu vivant au travers de ce que Jésus a fait pour nous à la croix, mais nous sommes en communion les uns avec les autres. Quand nous sommes unis au Seigneur Jésus-Christ, nous sommes unis à tous ceux qui sont unis au Seigneur Jésus-Christ. C’est pourquoi, Paul dit aux Corinthiens : « Vous devez discerner le corps » (1 Corinthiens 11 : 29). De quel corps parle-t-il ? Du corps de Christ, de l’Église, de la communauté des croyants.

The Lord’s Supper is spiritual nourishment. It’s a means of grace. It’s one of God’s appointed ways by which he builds us up and nourishes us, confirms our faith, and strengthens us for growth. And the Lord’s Supper is an anticipation of the glory to come. Jesus washed his disciples’ feet on the night that he was betrayed, and he served them the elements of the Lord’s Supper. Interestingly, when Jesus speaks of the marriage supper of the Lamb in consummation (Luke 12:37), in glory, when the great end has come and all have acknowledged him to be King, he says that on that day he will bid us all to recline, just like the disciples reclined on the night of the Lord’s Supper, and he will gird himself and serve us.

Le repas du Seigneur est une nourriture spirituelle. C’est un moyen de grâce. C’est un des instruments que Dieu a choisi pour nous fortifier et nous nourrir, et par lequel il confirme notre foi et nous fait grandir. Le repas du Seigneur est aussi un temps d’anticipation de la gloire à venir. Jésus a lavé les pieds de ses disciples la nuit où il a été trahi et il leur a servi les éléments de la Cène. Eh bien, lorsque Jésus évoque les noces de l’Agneau (Luc 12 :37), dans la gloire, alors que la fin des temps est arrivée et que tous ont reconnu sa royauté, ce jour-là, il nous invitera à nous asseoir, comme il l’a fait avec ses disciples, le soir du dernier repas, et il se ceindra pour nous servir.

Yes, in the Lord’s Supper, we anticipate the marriage supper of the Lamb, where we will sit down with one another in glory, and our Savior will serve us again everything that we need. What a joy it is to come to the Lord’s Table.

Oui, lorsque nous prenons le repas du Seigneur, nous anticipons les noces de l’Agneau où nous serons tous ensemble dans la gloire et où notre Sauveur nous servira encore une fois tout ce dont nous avons besoin. Quelle joie de pouvoir venir à la table du Seigneur.


Prayer

Prière

Bread of Life, we take the Lord’s Supper in reverent obedience. We do not want to receive it unworthily, so we come in repentance and faith. Help us to forgive the sins of those who have sinned against us, especially the believers with whom we share the bread and the cup. May our partaking of this meal proclaim your saving death and our desperate need of it. In Jesus’ name. Amen.

Pain de vie, nous prenons le repas du Seigneur par obéissance respectueuse. Nous ne voulons pas le prendre indignement, alors nous nous approchons dans la repentance et avec foi. Aide-nous à pardonner à ceux qui ont péché contre nous, surtout aux croyants avec lesquels nous partageons le pain et la coupe. Que ce repas auquel nous participons proclame ta mort salvatrice et notre immense besoin de ton salut. Au nom de Jésus. Amen.


Cette étude est tirés des livres : Nouveau catéchisme pour la cité et The New City Catechism Curriculum

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s