How can we be saved?

Only by faith in Jesus Christ and in his substitutionary atoning death on the cross; so even though we are guilty of having disobeyed God and are still inclined to all evil, nevertheless, God, without any merit of our own but only by pure grace, imputes to us the perfect righteousness of Christ when we repent and believe in him.

Comment pouvons-nous être sauvés ?

Uniquement par la foi en Jésus-Christ et en sa mort substitutive et expiatoire sur la croix. Nous sommes tous coupables d’avoir désobéi à Dieu, et nous sommes tous encore enclins au mal. Toutefois, si nous nous repentons et croyons en Christ, Dieu nous impute la parfaite justice de Christ, par pure grâce et sans aucun mérite de notre part.

For you are saved by grace through faith, and this is not from yourselves; it is God’s gift — not from works, so that no one can boast.

Ephesians 2:8-9

C’est par la grâce en effet que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

Éphésiens 2.8,9

Big Idea
Only through faith in the Lord Jesus Christ can we be saved from the punishment we rightly deserve from God.

Grande idée
Ce n’est que par la foi dans le Seigneur Jésus-Christ que nous pouvons être sauvés du châtiment que nous méritons de la part de Dieu.

We live in a pluralistic world. We are surrounded daily by a myriad of beliefs, many of which challenge and contradict biblical faith. Our children encounter a pluralistic worldview at school, among their friends; we all encounter it at work, in the movies, on TV, and even sometimes in our own families. We are being taught to tolerate the view that there are many ways to God and many ways to be saved. Today’s philosophical climate says it’s ok to believe personally that salvation is found by faith alone through Christ alone, but it insists that you must not claim exclusivity to the pathway of salvation. Christians believe that salvation is found only through faith in the Lord Jesus Christ and his substitutionary atoning work on the cross.

Nous vivons dans un monde pluraliste. Nous sommes quotidiennement entourés d’une myriade de croyances, dont beaucoup défient et contredisent la foi biblique. Nos enfants rencontrent une vision du monde pluraliste à l’école, parmi leurs amis ; nous la rencontrons tous au travail, au cinéma, à la télévision, et même parfois dans nos propres familles. On nous apprend à tolérer l’idée qu’il existe de nombreux chemins vers Dieu et de nombreuses façons d’être sauvé. Le climat philosophique actuel dit qu’il est normal de croire personnellement que le salut se trouve par la foi seule, par le Christ seul, mais il insiste sur le fait que vous ne devez pas revendiquer l’exclusivité du chemin du salut. Les chrétiens croient que le salut ne se trouve que par la foi dans le Seigneur Jésus-Christ et son œuvre expiatoire de substitution sur la croix.


Prayer

Gracious God, thank you for saving us through the death of the Lord Jesus Christ. Please cause us to rejoice in our salvation and boldly proclaim the gospel to the next generation. May we know joy and confidence as we trust in Jesus for salvation, and may we humbly be prepared to challenge the pluralistic air that surrounds us and point others to Jesus, who is the way, the truth, and the life. In Jesus’ name. Amen.

Prière

Dieu de bonté, merci de nous avoir sauvés par la mort du Seigneur Jésus-Christ. Fais que nous nous réjouissions de notre salut et que nous annoncions avec audace l’Évangile à la prochaine génération. Que nous connaissions la joie et la confiance en Jésus pour le salut, et que nous soyons humblement prêts à défier l’air pluraliste qui nous entoure et à montrer aux autres Jésus, qui est le chemin, la vérité et la vie. Au nom de Jésus. Amen.


Introduction to Question 29

Introduction à la question 29

Have you ever been saved from something terrible happening to you? Perhaps when you were a child you were saved from getting lost, running out in front of a car, falling and breaking a leg, etc.

Avez-vous déjà été sauvé de quelque chose de terrible qui vous arrive ? Peut-être que lorsque vous étiez enfant, on vous a sauvé de se perdre, d’aller en courant devant une voiture, de tomber et de vous casser une jambe, etc.

What did it feel like to be saved?

Qu’est-ce que tu as ressenti en étant sauvé ?

Thirty-three men were trapped underground for sixty-nine days in August 2010, when the San Jose Mine collapsed. On October 13, 2010 the men were winched to the surface one at a time, in a specially built capsule.

Trente-trois hommes ont été piégés sous terre pendant soixante-neuf jours en août 2010, lorsque la mine San Jose s’est effondrée. Le 13 octobre 2010, les hommes ont été treuillés à la surface, un par un, dans une capsule spécialement construite à cet effet.

  • Who did the saving?
  • What kind of people do you think they were?
  • Were they brave or strong?
  • Why did they want to save someone else?
  • Qui a fait le sauvetage ?
  • Quel genre de personnes pensez-vous qu’elles étaient ?
  • Étaient-ils courageux ou forts ?
  • Pourquoi voulaient-ils sauver quelqu’un d’autre ?

(Three separate drilling rig teams, nearly every Chilean government ministry, the United States’s space agency, NASA, and a dozen corporations from around the world cooperated in completing the rescue.)

(Trois équipes distinctes de forage, presque tous les ministères du gouvernement chilien, l’agence spatiale américaine, la NASA et une douzaine de sociétés du monde entier ont coopéré pour mener à bien le sauvetage).

Everyone needs to be saved, not from a fire or from drowning or from a car crash, but from the punishment of God that is due to everyone who sins against him.

Chacun a besoin d’être sauvé, non pas d’un incendie ou d’une noyade ou d’un accident de voiture, mais du châtiment de Dieu qui est dû à tous ceux qui pèchent contre lui.



In the story of the Chilean miners, we encountered people who really needed a savior. They needed to be saved. They were helpless and unable to save themselves.

Dans l’histoire des mineurs chiliens, nous avons rencontré des gens qui avaient vraiment besoin d’un sauveur. Ils avaient besoin d’être sauvés. Ils étaient impuissants et incapables de se sauver eux-mêmes.

It’s not only people who are stuck in a burning building or a collapsed min who need to be saved. That’s why the question “How can I be saved?” is such an important one! The Bible clearly teaches that everyone needs to be saved.

Il n’y a pas que les gens qui sont coincés dans un bâtiment en feu ou une mine effondrée qui doivent être sauvés. C’est pourquoi la question « Comment puis-je être sauvé ? » est si importante ! La Bible enseigne clairement que tout le monde a besoin d’être sauvé.

Everyone who has ever lived or will ever live is facing punishment and death because everyone has disobeyed God. This includes us. There is nothing we can do to save ourselves from this fate.

Tous ceux qui ont vécu ou qui vivront un jour risquent la punition et la mort parce que tous ont désobéi à Dieu. Cela nous inclut. Il n’y a rien que nous puissions faire pour nous sauver de ce sort.

And you were dead in your trespasses and sins in which you previously lived according to the ways of this world, according to the ruler of the power of the air, the spirit now working in the disobedient. We too all previously lived among them in our fleshly desires, carrying out the inclinations of our flesh and thoughts, and we were by nature children under wrath as the others were also.

Ephesians 2:1-3

Pour vous, vous étiez morts par vos fautes et par vos péchés dans lesquels vous marchiez autrefois selon le cours de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, et esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre et nous nous conduisions autrefois selon nos convoitises charnelles, nous exécutions les volontés de notre chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère comme les autres.

Éphésiens 2.1-3

The passage describes those without a Savior as “dead in [our] trespasses and sins,” a devastating description that applies to everyone who has lived, is living, and will live. Those who have sinned against God are dead spiritually. They have no relationship with God because their sin separates them from God, and therefore they can do nothing to please God.

Le passage décrit ceux qui n’ont pas de Sauveur comme « morts dans [nos] fautes et péchés », une description dévastatrice qui s’applique à tous ceux qui ont vécu, vivent et vivront. Ceux qui ont péché contre Dieu sont morts spirituellement. Ils n’ont aucune relation avec Dieu parce que leur péché les sépare de Dieu, et donc ils ne peuvent rien faire pour plaire à Dieu.

We need a Super-Savior to save us from this terrible predicament!

Nous avons besoin d’un Super-Sauveur pour nous sauver de cette terrible situation !

In the passage Paul identifies everyone as a sinner—someone who has rejected God’s rule and failed to live according to his laws.

Dans ce passage, Paul identifie tout le monde comme un pécheur — quelqu’un qui a rejeté la règle de Dieu et qui n’a pas réussi à vivre selon ses lois.

But God, who is rich in mercy, because of his great love that he had for us, made us alive with Christ even though we were dead in trespasses. You are saved by grace! He also raised us up with him and seated us with him in the heavens in Christ Jesus, so that in the coming ages he might display the immeasurable riches of his grace through his kindness to us in Christ Jesus. For you are saved by grace through faith, and this is not from yourselves; it is God’ gift — not from works, so that no one can boast. For we are his workmanship, created in Christ Jesus for good works, which God prepared ahead of time for us to do.

Ephesians 2:4-10

Mais Dieu est riche en miséricorde et, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos fautes, il nous a rendus à la vie avec le Christ — c’est par grâce que vous êtes sauvés — il nous a ressuscités ensemble et fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en Christ-Jésus, afin de montrer dans les siècles à venir la richesse surabondante de sa grâce par sa bonté envers nous en Christ-Jésus.
C’est par la grâce en effet que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Christ-Jésus pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

Éphésiens 2.4-10

These verses are truly amazing because they explain that God so loved the world that he sent his only beloved Son to save all those who are dead in their sins, to bring them from death to life.

Ces versets sont vraiment étonnants car ils expliquent que Dieu a tellement aimé le monde qu’il a envoyé son Fils unique bien-aimé pour sauver tous ceux qui sont morts dans leurs péchés, pour les faire passer de la mort à la vie.

Jesus is the Super-Savior! He’s the only One who is able to save.

Jésus est le Super-Sauveur ! Il est le seul à pouvoir sauver.

God still had to punish someone for all the sins committed because he is a just God; Jesus took the place of and bore the punishment for sinners. Jesus was the only person who ever lived a perfect, sinless life. He was the only person who didn’t deserve punishment and death, because he never disobeyed God. When Jesus died on the cross, he stood in to take the punishment for sin. He paid the price that was required for people to be made alive to God. It is the greatest swap of all time: God takes the repentant sinner’s sin and puts it on Jesus. And he takes Jesus’ perfect righteousness and imputes it to all those who have faith in him.

Dieu devait encore punir quelqu’un pour tous les péchés commis parce qu’il est un Dieu juste ; Jésus a pris la place des pécheurs et a porté le châtiment pour eux. Jésus était la seule personne qui ait jamais vécu une vie parfaite et sans péché. Il était la seule personne qui ne méritait pas la punition et la mort, car il n’a jamais désobéi à Dieu. Quand Jésus est mort sur la croix, il s’est mis à la place de la punition pour le péché. Il a payé le prix nécessaire pour que les gens soient rendus vivants à Dieu. C’est le plus grand échange de tous les temps : Dieu prend le péché du pécheur repenti et le met sur le dos de Jésus. Et il prend la parfaite justice de Jésus et l’impute à tous ceux qui ont foi en lui.

When we put our faith in the Lord Jesus and confess our sins, he gives us a clean heart.

Lorsque nous mettons notre foi dans le Seigneur Jésus et confessons nos péchés, il nous donne un cœur pur.

Those who don’t trust in Jesus are described as dead, but those who trust in Jesus are made alive—they have a heart transplant. The good news is that those who are alive—those who have put their trust in Jesus to deal with their disobedience and sin—will enjoy a relationship with God forevermore.

Ceux qui n’ont pas confiance en Jésus sont décrits comme morts, mais ceux qui ont confiance en Jésus sont rendus vivants — ils ont une greffe de cœur. La bonne nouvelle est que ceux qui sont vivants — ceux qui ont mis leur confiance en Jésus pour faire face à leur désobéissance et à leur péché — jouiront d’une relation avec Dieu pour toujours.

New life is a free gift from God. The Bible calls that saving grace. We don’t have to do anything to be saved except repent and believe in Jesus, whose resurrection from the dead ensures our eternal life.

La nouvelle vie est un don gratuit de Dieu. La Bible appelle cela la grâce salvatrice. Nous n’avons rien à faire pour être sauvés, sauf nous repentir et croire en Jésus, dont la résurrection des morts assure notre vie éternelle.


What happens to those who don’t repent and believe in Jesus? The Bible teaches that those who remain dead in their sin will face the punishment of God and separation from his presence eternally.

Qu’arrive-t-il à ceux qui ne se repentent pas et ne croient pas en Jésus ? La Bible enseigne que ceux qui restent morts dans leur péché seront confrontés au châtiment de Dieu et à la séparation de sa présence éternelle.

The one who believes in the Son has eternal life, but the one who rejects the Son will not see life; instead, the wrath of God remains on him.

John 3:36

Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne se confie pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Jean 3.36

How can we be sure that we are saved? Have confidence in Jesus and rejoice in the knowledge that once you have asked Jesus to deal with your sin, you can be sure you are saved. Those who are alive in Christ will have a desire to live for God and to stop sinning. Our confidence is not based on how strong our faith is, but on what a Super-Savior Jesus is.

Comment pouvons-nous être sûrs que nous sommes sauvés ? Faites confiance à Jésus et réjouissez-vous de savoir qu’une fois que vous avez demandé à Jésus de s’occuper de votre péché, vous pouvez être sûr d’être sauvé. Ceux qui sont vivants en Christ auront le désir de vivre pour Dieu et de cesser de pécher. Notre confiance n’est pas basée sur la force de notre foi, mais sur le fait que Jésus est un Super-Sauveur.

Can we lose our salvation? No one who has truly put their trust in Jesus will lose their salvation.

Pouvons-nous perdre notre salut ? Personne qui a vraiment mis sa confiance en Jésus ne perdra son salut.

Everyone the Father gives me will come to me, and the one who comes to me I will never cast out.

John 6:37

Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne jetterai point dehors celui qui vient à moi.

Jean 6.37

Reflection Questions

Questions de réflexion

  • Have you repented of your sin and believed in Jesus?
  • How will you respond when you hear someone say that there are other ways to be saved, like living a good life?
  • What does knowing that you are saved mean for you if you have already chosen to follow Christ?
  • Vous êtes-vous repenti de votre péché et avez-vous cru en Jésus ?
  • Comment réagirez-vous lorsque vous entendrez quelqu’un dire qu’il y a d’autres moyens d’être sauvé, comme vivre une bonne vie ?
  • Que signifie pour vous le fait de savoir que vous êtes sauvé si vous avez déjà choisi de suivre le Christ ?

Virtue vision

Vision de virtue

Reflect back to the story of the Chilean miners. Consider how the trapped miners might have come to the decision to trust those men and women who were attempting to save them.

Rappelez-vous l’histoire des mineurs chiliens. Réfléchissez à la façon dont les mineurs attrapés ont pu prendre la décision de faire confiance aux hommes et aux femmes qui tentaient de les sauver.

Consider why people trust firefighters or paramedics to save their lives.

Considérez pourquoi les gens font confiance aux pompiers ou aux ambulanciers pour sauver leur vie.

When you are in a life-threatening situation, you trust the men and women who are equipped and trained to save you. It’s easy to place your trust into the hands of another when there is no other way out.

Lorsque vous vous trouvez dans une situation qui met votre vie en danger, vous faites confiance aux hommes et aux femmes qui sont équipés et formés pour vous sauver. Il est facile de mettre votre confiance entre les mains d’une autre personne lorsqu’il n’y a pas d’autre issue.

We need a Super-Savior to rescue us from death.

Nous avons besoin d’un Super-Sauveur pour nous sauver de la mort.

Jesus is the only one who is able to save us and bring us from death to life.

Jésus est le seul qui a le pouvoir de nous sauver et de nous faire passer de la mort à la vie.

And you were dead in your trespasses and sins in which you previously lived according to the ways of this world, according to the ruler of the power of the air, the spirit now working in the disobedient. We too all previously lived among them in our fleshly desires, carrying out the inclinations of our flesh and thoughts, and we were by nature children under wrath as the others were also. But God, who is rich in mercy, because of his great love that he had for us, made us alive with Christ even though we were dead in trespasses. You are saved by grace! He also raised us up with him and seated us with him in the heavens in Christ Jesus, so that in the coming ages he might display the immeasurable riches of his grace through his kindness to us in Christ Jesus. For you are saved by grace through faith, and this is not from yourselves; it is God’ gift — not from works, so that no one can boast. For we are his workmanship, created in Christ Jesus for good works, which God prepared ahead of time for us to do.

Ephesians 2:1-10

Pour vous, vous étiez morts par vos fautes et par vos péchés dans lesquels vous marchiez autrefois selon le cours de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, et esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre et nous nous conduisions autrefois selon nos convoitises charnelles, nous exécutions les volontés de notre chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère comme les autres. Mais Dieu est riche en miséricorde et, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos fautes, il nous a rendus à la vie avec le Christ — c’est par grâce que vous êtes sauvés — il nous a ressuscités ensemble et fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en Christ-Jésus, afin de montrer dans les siècles à venir la richesse surabondante de sa grâce par sa bonté envers nous en Christ-Jésus.
C’est par la grâce en effet que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Christ-Jésus pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

Éphésiens 2.1-10

Commentary: Charles Haddon Spurgeon (1834 – 1892)

Commentaire : Charles Haddon Spurgeon (1834 – 1892)

Being justified by faith, we have peace with God. Conscience accuses no longer. Judgment now decides for the sinner instead of against him. Memory looks back upon past sins, with deep sorrow for the sin, but yet with no dread of any penalty to come; for Christ has paid the debt of his people to the last jot and tittle, and received the divine receipt; and unless God can be so unjust as to demand double payment for one debt, no soul for whom Jesus died as a substitute can ever be cast into hell. It seems to be one of the very principles of our enlightened nature to believe that God is just; we feel that it must be so, and this gives us our terror at first; but is it not marvelous that this very same belief that God is just, becomes afterwards the pillar of our confidence and peace! If God is just, I, a sinner, alone and without a substitute, must be punished; but Jesus stands in my place and is punished for me; and now, if God is just, I, a sinner, standing in Christ, can never be punished. God must change his nature before one soul for whom Jesus was a substitute can ever by any possibility suffer the lash of the law. Therefore, Jesus having taken the place of the believer—having rendered a full equivalent to divine wrath for all that his people ought to have suffered as the result of sin, the believer can shout with glorious triumph, “Who shall lay anything to the charge of God’s elect?” Not God, for he has justified; not Christ, for he has died, “yes rather has risen again.” My hope does not live because I am not a sinner, but because I am a sinner for whom Christ died; my trust is not that I am holy, but that being unholy, he is my righteousness. My faith does not rest upon what I am, or shall be, or feel, or know, but in what Christ is, in what he has done, and in what he is now doing for me. On the lion of justice the fair maid of hope rides like a queen.

Étant justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu. La conscience n’accuse plus. Le jugement rendu est désormais en faveur du pécheur, et non plus contre lui. La mémoire se souvient des péchés passés, et elle en éprouve une profonde tristesse, mais elle ne redoute plus une sanction à venir. Car le Christ a intégralement payé la dette de son peuple, jusqu’au plus petit iota ou la plus petite virgule, et Dieu lui-même en a signé le reçu. Dieu pourrait-il être injuste au point de faire payer deux fois la même dette ? Non, aucune âme pour laquelle Jésus a donné sa vie, en substitut, ne saurait être jetée en enfer ! Nous croyons que Dieu est juste : c’est un des principes essentiels de notre nature éclairée. Nous ressentons qu’il doit en être ainsi et, dans un premier temps, cette réalité nous remplit de terreur. Mais ô merveille, cette même assurance que Dieu est juste devient ensuite le pilier qui soutient notre assurance et notre paix ! Si Dieu est juste, alors moi, un pécheur seul et sans substitut, je dois être puni. Mais Jésus prend ma place, et il est puni pour moi. Maintenant, si Dieu est juste, le pécheur que je suis, qui se tient en Christ, ne peut jamais être puni. Il faudrait que Dieu change de nature avant que la Loi ne puisse frapper la moindre âme à qui Jésus s’est substitué. Ainsi donc, Jésus ayant pris la place du croyant, ayant pleinement satisfait la colère divine pour tout ce que son peuple aurait dû souffrir à cause de son péché, le croyant peut s’écrier triomphalement : « Qui accusera les élus de Dieu ? ». Ce n’est pas Dieu, car il a justifié ; ce n’est pas le Christ, car il est mort, « bien plus, il est ressuscité ». Si mon espérance est vivante, ce n’est pas parce que je ne suis pas un pécheur, mais parce que je suis un pécheur pour qui le Christ est mort. Si je suis confiant, ce n’est pas parce que je suis saint ; c’est parce que je ne le suis pas, mais le Christ est ma justice. Ma foi ne repose pas sur ce que je suis ou serai, sur ce que je ressens ou sur ce que je sais, mais plutôt sur ce que le Christ est, sur ce qu’il a fait, et sur ce qu’il est aujourd’hui en train de faire pour moi. L’espérance est une cavalière de belle allure qui chevauche le lion de la justice.


Commentary: Kevin DeYoung

Commentaire : Kevin DeYoung

In Acts 16, Paul and Silas are in prison when a violent earthquake occurs. Prisoners are escaping, and the jailer wakes up and is absolutely dismayed that everyone is running off. The jailer is about to kill himself, and Paul stops him. And the jailer asks this very famous question: “Sirs, what must I do to be saved?” (v. 30). Paul gives him the short, biblical, absolutely beautiful answer: “Believe in the Lord Jesus and you will be saved, you and your household” (v. 31).

Dans le livre des Actes, au chapitre 16, Paul et Silas sont en prison quand un violent tremblement de terre se produit. Les prisonniers s’échappent et le geôlier se réveille, totalement désemparé de voir que tout le monde s’enfuit. Il s’apprête à se donner la mort, mais Paul l’arrête. Le geôlier leur pose alors cette célèbre question : « Que faut-il que je fasse pour être sauvé ? » (v. 30). Paul lui donne la réponse suivante, une réponse brève, biblique, absolument magnifique : « Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille » (v. 31).

“What must I do to be saved?” There’s no more important question in this life or for the next life. The answer to our catechism question provides a wonderful summary of what it means to have faith in Christ—the sort of faith that saves—and how God saves through faith.This summary contains two key words. First is the very first word: only. Only faith in Jesus Christ. You see, it wouldn’t be terribly controversial to talk about faith. People are into faith and believing something. But it’s only faith, not faith plus something else. It’s not faith in addition to your background, faith plus your family of origin, faith plus how many good things you can do for social justice, or faith plus how often you pray. It’s only faith, and it’s faith in Jesus Christ—there is an object to it.

« Que faut-il que je fasse pour être sauvé ? » Il n’y a pas de question plus importante que celle-ci, dans cette vie présente ou pour la vie à venir. La réponse à la question de ce catéchisme nous offre un très bon résumé de ce que veut dire avoir foi en Christ (le genre de foi qui sauve) et de la manière dont Dieu nous sauve par le moyen de la foi. Ce résumé contient deux mots-clés. Tout d’abord, nous avons le tout premier mot de la réponse : « uniquement ». Uniquement par la foi en Jésus-Christ. Parler de foi ce n’est finalement pas aborder un sujet très controversé. En général, les gens ont la foi. Ils aiment croire en quelque chose. Mais ici, nous parlons de la foi seule, pas de la foi plus quelque chose d’autre. Ce n’est pas la foi plus mon arrière-plan culturel, la foi plus ma famille d’origine, la foi plus toutes les bonnes actions que je peux faire en faveur de la justice sociale, ou la foi plus toutes mes prières. C’est uniquement la foi, et c’est la foi en Jésus-Christ. Notre foi a un objet.

Many people will wax on and on about faith and belief and say, “I’m a person of faith” or “You’ve got to have faith.” But faith by itself doesn’t mean anything. It is the object of faith that saves us. It’s not being a person who has strong beliefs, who is sincere, or who has a mystical belief in spiritual things that saves us. It’s faith in Jesus Christ. He’s the object. It’s the object of our faith that saves us. Faith is only an instrument. It’s not the one good deed that God sees and says, “Well, you don’t have much going for you, but you have faith, and I really like that.” No. Faith is what joins us to Christ, and then he saves us. It’s the object that matters.

Beaucoup de gens parlent sans cesse de leur foi et de leurs croyances. Ils disent des choses comme : « Je suis un homme de foi » ou « Tu as besoin de croire ». Mais la foi en elle-même ne veut pas dire grand chose. C’est l’objet de la foi qui nous sauve. Ce n’est pas le fait d’être quelqu’un qui a de fermes convictions, qui est sincère ou qui nourrit une croyance mystique dans des choses spirituelles : ce n’est pas cela qui nous sauve. C’est la foi en Jésus-Christ. C’est lui, l’objet de notre foi. Et c’est l’objet de notre foi qui nous sauve. La foi n’est qu’un instrument. Dieu ne voit pas la foi comme la bonne action par excellence. Il ne dit pas : « Bon, il n’y a pas grand chose qui joue en ta faveur, mais tu as la foi, et j’aime ça ». Non, la foi est ce qui nous unit à Christ, mais c’est lui qui nous sauve. C’est l’objet qui compte.

Growing up in a cold part of the country, I often went ice skating and played hockey. I might tiptoe out onto that first freeze of the year, and sort of wonder, “Is this ice thick enough?” Someone else might be on the ice zipping around skating with great freedom and having a lot of faith in the ice, while I’m gingerly tiptoeing and have just enough faith to get out on the ice. But what makes both of us secure? It’s not the level of faith, though you’d like to have the strong faith that’s zipping around there, but it’s the thickness of the ice.

Ayant grandi dans une région froide de mon pays, j’ai souvent joué au hockey et patiné sur la glace. Lorsque je m’aventurais sur le lac gelé, pour la première fois de l’hiver, je marchais prudemment sur la pointe des pieds, tout en me demandant : « La glace est-elle assez épaisse ? » Il y avait parfois quelqu’un qui patinait devant moi à vive allure, avec une grande assurance, et qui était très confiant quant à la solidité de la glace, pendant que moi, j’avais tout juste assez de foi pour m’y risquer, avec beaucoup de précaution et sur la pointe des pieds. Mais qu’est-ce qui faisait que nous étions tous les deux en sécurité sur cette glace ? Notre degré de foi ? Non. Certes nous aimerions tous avoir cette foi forte qui nous permettrait de patiner à vive allure ! Mais c’est bien l’épaisseur de la glace qui garantit notre sécurité.

It’s the object on which you’re standing that saves you. And that’s Jesus Christ. So it’s only faith in him.

C’est l’objet sur lequel nous nous tenons qui nous sauve. Et cet objet, c’est Jésus-Christ. C’est seulement par la foi en Jésus que nous sommes sauvés.

The other word that is so crucial here is imputes. It is essential to the gospel and to the Christian faith that the righteous life that Christ lived is imputed to us. That means it’s reckoned to us. It’s counted to us. It’s sort of a wire transfer of funds. And there’s a difference between a righteousness that is inherent in us, infused in us, a kind of righteousness that says, “Well, look at me, I’m righteous. I do righteous things.” That’s not what this is talking about. This is talking about the righteousness of Christ that is outside of us, but because we’re joined to Jesus by faith, it gets counted as our righteousness, so that God can be both the just and the justifier of the wicked.

Le deuxième mot auquel nous devons prêter grande attention, c’est le verbe « imputer ». Le fait que la vie de justice que le Christ a vécue nous soit imputée est essentiel à l’Évangile et à la foi chrétienne. Cela veut dire qu’elle est considérée comme nôtre. Elle est enregistrée à notre nom. C’est une sorte de virement bancaire. Et elle est différente d’une justice qui nous serait inhérente, dont nous serions imprégnés, le genre de justice qui s’exprimerait ainsi : « Eh ! Regardez-moi, je suis juste. Je fais des choses justes. » Ce n’est pas ce dont nous parlons ici. Nous parlons ici de la justice de Christ, qui est extérieure à nous, mais qui, parce que nous sommes unis à Jésus par la foi, est comptée comme notre justice. Ainsi, Dieu peut être à la fois le juste et celui qui déclare justes les méchants.

That’s the problem in Romans 3, and that’s the good news of the gospel—that though we are still sinners, God justifies us. And he is just to do so not because he waves a magic wand or says sin’s not a big deal; it’s because we belong to Christ and his righteousness is our righteousness that God can be just and we can be justified.

C’est ce qui pose problème dans Romains 3, et c’est la bonne nouvelle de l’Évangile : bien que nous soyons toujours pécheurs, Dieu nous déclare justes. Et ce faisant, Dieu demeure juste non pas parce qu’il nous aurait touchés d’un coup de baguette magique, ou qu’il aurait déclaré avec un clin d’œil complice qu’après tout, pécher n’était pas si grave. Non, c’est parce que nous appartenons à Christ, et que sa justice est notre justice, que Dieu peut être juste tout en nous déclarant justes.


Prayer

Prière

Merciful One, we renounce our pride and all pretensions of self-righteousness, and we come to you in repentance and faith. We trust your death to give us life. We praise you for the gift of salvation. In Jesus’ name. Amen.

Dieu de miséricorde, nous renonçons à notre orgueil et à toute tentative de nous justifier par nos propres moyens. Nous venons devant toi repentants et avec foi. Nous croyons que ta mort nous donne la vie. Nous te louons pour le don du salut. Au nom de Jésus. Amen.


Cette étude est tirés des livres : Nouveau catéchisme pour la cité et The New City Catechism Curriculum

Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s